Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 DAVID HOCKNEY

21/06/2017 > 23/10/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 PAR-DESSUS TOUT : L'OBJET PHOTOGRAPHIQUE

17/06/2017 > 17/09/2017

Musée Nicéphore Niépce - CHALON-SUR-SAÔNE
expo_cercle_4 EMMANUELLE LAINÉ

03/02/2017 > 10/09/2017

Palais de Tokyo - PARIS
expo_cercle_5 PORTRAITS DE CÉZANNE

13/06/2017 > 24/09/2017

Musée d'Orsay - PARIS

LA NEWSLETTER

Hercules Segers : à la découverte d’un maître plein de mystères

Jéremy Billault 4 janvier 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

À Amsterdam, le Rijksmuseum rend hommage à un peintre méconnu (car mystérieux) mais plein de talent et d’originalité : Hercule Segers. Une mise en scène léchée, une lumière extrêmement travaillée et surtout une belle découverte. 

unnamed-4

© Rijksmuseum

Les expositions temporaires des plus grands musées sont en général une bonne occasion de découvrir en détail un artiste ou un aspect précis de leur collection. C’est notamment le cas du Louvre qui a récemment mis l’accent sur le génial Edme Bouchardon ou encore celui du musée Guimet qui, en ce moment, nous offre une superbe exposition sur l’âge d’or de la peinture indienne.

Cette fois-ci, c’est grâce au Rijksmuseum d’Amsterdam que nous avons fait une charmante découverte. Comme chacun le sait, les Pays-Bas nous ont apporté un nombre impressionnant de grands artistes, de Rembrandt à Vermeer et jusqu’à Mondrian qui sera largement célébré au cours de l’année 2017, comme l’a été Jérôme Bosch l’an dernier. Et une chose est sûre, l’artiste qui nous intéresse aujourd’hui est l’un d’entre eux.

unnamed-5

© Rijksmuseum

Cet artiste, c’est Hercules Segers (prononcez « Sérrers »), peintre à cheval entre le XVIème et le XVIIème siècle qui s’est presque uniquement consacré à la représentation de paysages. Comme beaucoup d’artistes de l’époque, Segers ne se contente pas de la réalité pour puiser ses inspirations : aux paysages sombres et majestueux des Pays-Bas, il ajoute des montagnes, des ruines et des bâtiments sortis de son imagination pour représenter ses propres sensations.

Si les paysages sont effectivement sombres, on peut avancer sans se tromper que jamais Segers n’aura été aussi lumineux qu’au Rijksmuseum. Exposées dans des salles très obscures, ses œuvres sont mises en valeur par une lumière ponctuelle et subtile qui offre au visiteur un regard particulièrement intense sur la finesse et la profondeur de ce grand artiste.

Si le musée a décidé de bien faire les choses au moyen d’une scénographie léchée, il a également tenu à faire découvrir l’histoire, la vie et l’oeuvre de Hercules Segers au grand public. Ainsi peut-on admirer d’entrée de jeu une vidéo contée, s’il vous plaît, par John Malkovich en personne (l’acteur américain est un grand ami du musée), racontant l’histoire de l’homme à travers les œuvres de l’artiste. Cette histoire est d’ailleurs pleine de mystère, ce qui explique peut-être pourquoi on connaît moins Hercules Segers que ses confrères de l’époque qui, soit dit en passant, l’admiraient (on sait que Rembrandt possédait au moins l’une de ses œuvres).

Disparu subitement dans des circonstances inconnues, Segers n’a pas laissé derrière lui une production très dense, d’autant que beaucoup de ses œuvres ont été perdues ou sont encore cachées. C’est précisément ce qui est arrivé à Frans Post, artiste exposé simultanément au Rijksmuseum après la découverte et l’authentification d’un grand nombre de ses dessins.

Pour une visite culturelle au Pays-Bas et pour toutes les informations autour de l’exposition et du musée, rendez-vous sur holland.com/culture !

nbtc

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE