Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PHOTOGRAPHISME

08/11/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 ANDRÉ DERAIN, 1904 - 1914

04/10/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 LA FOLIE EN TÊTE

16/11/2017 > 18/03/2018

Maison de Victor Hugo - PARIS

LA NEWSLETTER

Le Musée de Montmartre porte plainte pour discrimination

Agathe Lautréamont 3 janvier 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Dans un communiqué publié dans la journée du lundi 2 janvier, le Musée de Montmartre situé sur la fameuse butte de Paris, a annoncé son intention de porter plainte contre cinquante-six musées de Paris et d’Île-de-France, tout en interpellant la Ville de Paris. Dans ce communiqué, l’institution culturelle dit être victime de discrimination.

latelier-reconstitue-2015-musee-de-montmartre

Le Musée de Montmartre, en 2015 © Musée de Montmartre et Jardins Renoir

Situé en plein cœur du XVIIIe arrondissement de la capitale, le Musée de Montmartre a été fondé en 1960 à l’initiative de la ville de Paris. Les bâtiments du XVIIe siècle entourés de jardins abritent une collection d’art réunie depuis la fin du XIXe siècle par la Société « Le Vieux Montmartre ». Le lieu est célèbre pour avoir vu Renoir y travailler, mais également d’autres grands noms de l’Histoire de l’art comme Raoul Dufy, Emile Bernard, Maurice Utrillo ou encore Suzanne Valadon. En plus de son fonds permanent, l’institution organise régulièrement des expositions temporaires.

En ce début d’année 2017, le musée a décidé de saisir l’autorité de la concurrence contre l’association interMusées (qui compte dans ses membres de grandes institutions comme le Château de Versailles, La Cinémathèque française, le Centre Pompidou, le Musée du Louvre ainsi que des monuments nationaux) pour « abus de position dominante », comme expliqué dans le communiqué.

Selon le Musée de Montmartre, cela fait quatre ans que l’association interMusées refuserait au Musée de Montmartre de figurer dans le forfait Paris Museum Pass. Cette carte, très utilisée par les touristes en visite dans la capitale, permet un accès libre, direct et illimité à une cinquantaine d’institutions culturelles et monuments dans toute l’Île-de-France, dans le cadre de forfaits dont la durée varie de deux à six jours. Cette carte est commercialisée par l’association interMusées.

vue-de-latelier-reconstitue-musee-de-montmartre

Le Musée de Montmartre, en 2015 © Musée de Montmartre et Jardins Renoir

L’institution explique pâtir de cette décision : « En privant les touristes de la découverte historique et artistique d’un musée de la Ville de Paris pourtant labellisé Musée de France, l’association InterMusées s’octroie le droit de décider en lieu et place des touristes intéressés. Aux portes du musée, ceux-ci font demi-tour sur présentation du pass puisque ce dernier ne leur offre pas la possibilité d’en découvrir davantage, alors même qu’ils ont déboursé parfois jusqu’à plus de 70€ pour une offre libre et un accès direct aux musées et monuments de Paris. »

Depuis 2011, la ville de Paris a décidé que la gestion du musée revenait à la société Kléber Rossillon, qui se spécialise dans le tourisme culturel, tandis que l’institution est soutenue par la Fondation pour le Rayonnement du Musée de Montmartre.

Interrogée par Le Figaro, la directrice du musée Aude Viart ne cache pas sa colère : « On ne comprend pas pourquoi. Notre demande est soutenue par la ville de Paris, qui est propriétaire des murs. Et depuis 2014, l’argument que l’on nous opposait selon lequel nous étions une structure privée ne tient plus, puisque le musée est géré par une association. »

Depuis le lundi 2 janvier, le Musée de Montmartre a pris la décision d’offrir l’accès gratuit à l’institution aux visiteurs possédant le Museum Pass, sans l’accord d’interMusées. Il ne reste maintenant plus qu’à attendre les suites de cette action en justice. Peut-être interMusée aura-t-il l’occasion de clarifier son refus d’inclure le Musée de Montmartre dans le forfait Museum Pass, une institution culturelle qui participe au rayonnement artistique de Paris et peut se targuer d’avoir accueilli plus de 115 000 visiteurs au cours de l’année 2016.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE