Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 GAUGUIN

11/10/2017 > 22/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais

- PARIS

expo_cercle_3 PICASSO 1932

10/10/2017 > 11/02/2018

Musée Picasso - PARIS
expo_cercle_4 RUBENS

04/10/2017 > 14/01/2018

Musée du Luxembourg - PARIS
expo_cercle_5 IRVING PENN

21/09/2017 > 29/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS

LA NEWSLETTER

Une toute nouvelle résidence d’artistes pour le quartier de la Goutte d’Or !

Agathe Lautréamont 28 décembre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Attention, il va y avoir quelques bouleversements à l’angle des rues Myrrha et Léon, au beau milieu du quartier parisien de la Goutte d’Or, dans le XVIIIe arrondissement. Un nouvel équipement culturel est en effet en train de voir le jour. Pensé comme un « mille-feuilles d’activité », l’espace doit ouvrir ses portes à l’horizon mars 2018 et comprendre des résidences d’artistes, des studios musicaux, une salle de spectacle, un incubateur de start-up et même… un potager, installé sur le toit ! Aperçu de ce que donnera ce tout nouvel espace 100% culture.

aat

© Agence Engasser Architecte, 2016

Un lieu pluridisciplinaire, entièrement dédié à la culture, qui mettra en avant la jeune création dans le domaine des arts visuels et de la musique métissée : voilà le genre d’institution dont les ouvertures sont très rares dans la capitale ; aussi la création d’un tel lieu est-elle une excellente nouvelle. Ce centre culturel inédit, appelé « Le 360 Paris Music Factory » est porté par Saïd Assadi, un acteur influent du monde de la musique, qui a eu l’idée de ce centre culturel dans le courant de l’année 2010.

Les amateurs de musique du monde ont déjà croisé ce nom, puisqu’Assadi est le créateur du label et de la maison de production « Accords Croisés » ainsi que le directeur depuis dix ans du festival « Au fil des voix », un rendez-vous qui met en lumière les artistes du monde entier. Cet hyperactif a ainsi réfléchi à un modèle culturel encore inédit en France, qui pourrait être parfaitement viable économiquement et qui serait également en parfaite cohérence avec les mutations dans le monde de la culture qu’il est possible d’observer depuis quelques années maintenant.

aat-2

© Agence Engasser Architecte, 2016

La superficie du bâtiment à venir, dont la construction s’inscrit en vérité dans une volonté marquée de la part de la Mairie de Paris de repenser le quartier populaire de la Goutte d’Or, sera donc de 1000 mètres carrés. C’est le bureau d’architectes Engasser & Associés qui s’est occupé de le concevoir. Le résultat ? Un immeuble blanc, faisant la part belle aux grandes baies vitrées qui rendront l’ensemble lumineux et accueillant.

Dans la grande salle de spectacle vivant, cent quatre-vingt places modulables seront disponibles, mais cette capacité pourra passer à trois cents debout, grâce à l’installation astucieuse de gradins rétractables. À l’étage, une résidence pour artistes permettra à la structure d’héberger huit créateurs, venus de France comme des quatre coins du monde, tout au long de leur processus de création ou de production. De quoi imaginer que le quartier de la Goutte d’Or est appelé à devenir un véritable incubateur d’artistes en devenir.

aat-3

© Agence Engasser Architecte, 2016

Un immeuble de six niveaux flambant neuf donc, qui mettra en avant aussi bien l’art que la production musicale de notre époque. Saïd Assadi espère que ce lieu permettra de rassembler en un même endroit les différents maillons de la chaîne de production musicale, de la conception jusqu’à une diffusion internationale. L’accent sera mis sur les découvertes mais aussi sur la notion de rencontre, point crucial pour un immeuble implanté dans un quartier aussi métissé que celui de la Goutte d’Or.

Au bout du compte, 4.5 millions d’euros auront été nécessaires pour ce projet d’ampleur. La majorité de la somme fut avancée par des fonds privés, tandis que la région Île-de-France et la Ville de Paris ont participé à hauteur de 10% à ce projet. Une idée à suivre donc. Rendez-vous en mars 2018 pour voir l’ensemble terminé !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE