Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CIAO ITALIA

28/03/2017 > 10/09/2017

Musée de l'histoire de l'immigration

- PARIS

expo_cercle_2 STEVEN PIPPIN

14/06/2017 > 11/09/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_3 ED VAN DER ELSKEN

13/06/2017 > 24/09/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_4 MONTMARTRE, DÉCOR DE CINÉMA

04/04/2017 > 15/01/2018

Musée de Montmartre - PARIS
expo_cercle_5 LE PAYSAGE JAPONAIS

21/06/2017 > 02/10/2017

Musée Guimet - PARIS

LA NEWSLETTER

[En images] Le Time publie les 100 photos les plus influentes au monde

Agathe Lautréamont 9 décembre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

C’est un exercice qui se révèle plutôt récurrent dans l’univers des médias. Fêter les clichés les plus célèbres pris au cours de notre récente histoire. Après tout, l’invention de la photographie ne date que de 1839 (même si, histoire de chipoter un petit peu, la première image capturée par Nicéphore Niepce le fut en 1827) et n’a au fil du temps cessé de prendre une importance conséquente dans nos vies. Photographies de guerre, portraits d’inconnus, images de grandes personnalités politiques ou encore œuvres d’art, explorons ensemble cette sélection réalisée en cette fin d’année 2016 par le célèbre magazine Time.

time-2

William Anders, Lever de terre, 1968

Les cents images les plus influentes de tous les temps. Rien que cela. Et pourtant, un simple passage en revue de la rétrospective réalisée par le magazine Time nous le prouve : la sélection contient effectivement de nombreuses perles, ces clichés parfois simples, parfois percutants, parfois d’une violence inouïe, qui ont marqué l’histoire de la photographie en tant qu’art mais plus généralement l’Histoire avec un grand H, celle qui est racontée dans les encyclopédies et que l’on enseignera aux générations futures.

Car quel lien existe-t-il en effet, entre le lever de Terre saisit par la mission Apollo 8 en 1968, le montre du Loch Ness en 1934, le prisonnier irakien dans la prison d’Abou Ghraïb en 2005 ou encore la prise d’otages des Jeux olympiques de Munich en 1972, hormis leur apparition dans les livres d’histoire ? Elles ne seront pas oubliées car elles sont iconiques par leur composition ou par l’événement qu’elles racontent.

time-1

Malcolm Browne, Moine s’immolant par le feu, 1963

Mais cette infographie est en vérité un travail de longue haleine, qui a demandé un investissement très important à Ben Goldberger, Paul Moakley et Kira Pollack, un labeur dont on ne saisit pas immédiatement l’ampleur.

Comment, en effet, opérer la sélection la plus juste possible des cents plus grands clichés de tous les temps quand on sait qu’aujourd’hui, la photographie est si profondément ancrée dans les mœurs (et surtout aisée) que rien que pour l’année 2016, des milliards d’images ont été prises et des centaines de millions publiées sur internet ou dans la presse ? Comment opérer un travail objectif, sans prendre le risque de créer une polémique ? Comment faire en sorte qu’un choix, qui est par définition subjectif, devienne au plus juste ?

time-4

Jeff Widener, L’homme au tank, 1989

Il fallait donc consulter, interroger, poser des questions, explorer. Ils ont interrogé d’autres journalistes, ils ont consulté le rédacteur en chef du Time, ils ont rencontré des conservateurs, interviewé des historiens et questionné des photographes venus des quatre coins du monde, de tous les âges et de toutes les écoles.

Les trois journalistes du Time ont également interrogé leurs familles, leurs amis, en leur demandant : quelle image leur vient naturellement à l’esprit, lorsqu’on parle de cliché mythique, iconique, historique ? On veut bien les croire, quand ils expliquent dans plusieurs interviews, que le travail fut véritablement épuisant.

time-3

Kurt Strumpf, La prise d’otage des JO de Munich, 1972

Explorer la page internet du Time dédiée à ce projet revient à parcourir l’Histoire toute récente de l’humanité. Et force est de constater que le sujet qui revient le plus fréquemment dans cet ensemble, c’est bel et bien celui de la misère. La misère humaine, ou la misère que l’on impose à notre planète. La place Tian An Men, le débarquement en Normandie, la petite vietnamienne fuyant son village brûlé par le Napalm, la catastrophe du Hindenburg, la crise humanitaire des « boat people », le moine s’immolant par le feu en 1963, les forces iraniennes s’entraînant dans le désert, la déportation des Juifs par les forces nazies…

N’y aurait-il que le bruit et la fureur dans notre histoire récente ? N’y a-t-il que le malheur dont on doit se souvenir, photographier, dans l’espoir que l’Histoire ne se répète jamais et qu’enfin l’Homme apprenne de ses erreurs passées ? Heureusement, quelques images telles les photographies saisies par le télescope Hubble ou les images immortelles de Paris par Cartier-Bresson viennent apporter un peu de beauté dans un monde si brutal.

7

Margaret Bourke-White, Gandhi et le rouet, 1946

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE