Disallowed Key Characters.
Magazine » Entrer dans L'œuvre
Actualités - Comptes-rendus - Voir + clair - Entrer dans l'œuvre - Entretiens - Voir + loin


expo_une_favori
expo_cercle_1 DAVID HOCKNEY

21/06/2017 > 23/10/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 PAR-DESSUS TOUT : L'OBJET PHOTOGRAPHIQUE

17/06/2017 > 17/09/2017

Musée Nicéphore Niépce - CHALON-SUR-SAÔNE
expo_cercle_4 EMMANUELLE LAINÉ

03/02/2017 > 10/09/2017

Palais de Tokyo - PARIS
expo_cercle_5 PORTRAITS DE CÉZANNE

13/06/2017 > 24/09/2017

Musée d'Orsay - PARIS

LA NEWSLETTER

Broll & Prascida : élégance et jeux d’images à la Slow Galerie

Jéremy Billault 30 novembre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Pendant encore quelques jours, la Slow Galerie accueille la première exposition personnelle d’une jeune illustratrice : Broll & Prascida. En proposant une association subtile entre l’élégance du trait et la malice de ses motifs pleins d’esprit, l’artiste s’exprime à travers un accrochage foisonnant et un univers tout particulier…

jungle-eyes-chameleon

© Broll & Prascida

Encore une rencontre, toujours une belle découverte. Après nous avoir présenté le travail fabuleux de Lucile Clerc à la rentrée, la Slow Galerie poursuit son engagement en invitant une jeune illustratrice à montrer son travail pour la première fois dans une exposition. Cette illustratrice, présentée à la galerie jusqu’à la fin de la semaine, se cache sous un pseudonyme pour le moins mystérieux : Broll & Prascida.

exotic-icecream

© Broll & Prascida

Ce pseudonyme multiple pourrait immédiatement nous orienter vers le surréalisme ou, d’une manière un peu plus prosaïque, à un ego particulièrement développé ou à des tendances schizophrènes… Rassurez-vous, ce n’est rien de tout ça. En tout cas c’est ce que l’on ressent face à ses dessins : un univers onirique, foisonnant et facétieux au cœur duquel se succèdent le mystère et l’humour des formes cachées.

broll

© Broll & Prascida

L’exposition est malicieusement intitulée « Camouflages », comme ce pseudonyme double masque l’identité de l’artiste, comme la jungle luxuriante dissimule (autant qu’elle révèle) tout un bestiaire dans une harmonie graphique savoureuse. Si par exemple, on considère Magritte comme un philosophe, comme le philosophe qu’il est ( chaque toile, un poème, chaque exposition un recueil), on peut considérer Broll & Prascida comme une virtuose du jeu de mot à la plume aiguisée. Aiguisée, cette plume, et, quand l’artiste l’utilise littéralement dans ses dessins, pointilleuse pour créer de vastes « jeux d’images » techniquement exigeants et visuellement renversants.

On vous conseille donc de faire un tour dans les jours qui viennent du côté de la Slow Galerie, tant pour l’exposition de Broll & Parscida, drôle et très subtile, que pour l’ensemble des artistes de sa collection. Car cette galerie-là est particulière : plusieurs dizaines d’artistes et des œuvres (vraiment) abordables, à quelques jours des fêtes de fin d’années, beaucoup y trouveront leur bonheur !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE