Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PICASSO 1932

10/10/2017 > 11/02/2018

Musée Picasso

- PARIS

expo_cercle_2 GAUGUIN

11/10/2017 > 22/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS
expo_cercle_3 ANDRÉ DERAIN, 1904 - 1914

04/10/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 MONET COLLECTIONNEUR

14/09/2017 > 14/01/2018

Musée Marmottan Monet - PARIS

LA NEWSLETTER

Une cité vieille de 7000 ans découverte en Égypte !

Agathe Lautréamont 25 novembre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

En Égypte, les découvertes s’enchaînent, mais ne se ressemblent pas nécessairement. Alors que la semaine dernière, le Ministère des Antiquités égyptien annonçait avec une fierté non dissimulée la découverte d’une momie vieille de 3000 ans intacte, une autre nouvelle d’envergure est venue secouer l’univers de l’archéologie. Une cité inconnue vieille de près de sept mille ans, ainsi que sa nécropole, ont été découverts dans la province de Sohag, au sud du pays.

egypte-3

Une des 15 tombes découvertes © Luxor Today, 2016

On ne cesse de le dire, et il semblerait que la chose se vérifie encore en cette fin de semaine. Une équipe d’archéologues vient en effet de mettre au jour une cité antique ainsi que son cimetière au sud de l’Égypte, comme l’a indiqué une déclaration officielle du Ministère des Antiquités. L’ensemble exceptionnel remonterait donc à la période prédynastique et se situe en Haute-Égypte, à environ quatre cents mètres du temple de Séthi Ier (-1294 à -1279), au cœur de la cité antique d’Abydos.

egypte-4

© Luxor Today, 2016

Selon les mots du Ministre Mahmoud Afifi, la nécropole devrait en toute probabilité accueillir les restes de hauts-fonctionnaires, de dignitaires mais également des bâtisseurs des tombes. En effet, pas moins de quinze tombes ont été découvertes, et celles-ci affichent des dimensions étonnantes. Certaines se révèlent même de tailles plus grandes que celles qui contiennent les restes royaux d’Abydos.

Le Ministre des Antiquités n’a pas caché sa satisfaction face à cette découverte d’envergure et a déclaré lors d’une conférence de presse mercredi dernier que ce champ de fouille devrait pouvoir aider la science à éclairer de très nombreuses informations sur l’histoire de la cité antique d’Abydos, implantée non loin d’une autre cité royale d’envergure, Louxor. C’est d’ailleurs à Louxor précisément qu’avait été découverte une momie vieille de près de trois mille ans, en un parfait état de conservation. Le sol égyptien, semble-t-il, n’est pas prêt de cesser de livrer des trésors !

egypte-5

© Luxor Today, 2016

En plus de ces sépultures, les chercheurs ont retrouvé des éclats de poterie, des outils faits de pierre ainsi que des huttes, signes d’une population importante et d’un peuplement plus important que les historiens ne le soupçonnaient pas le passé. Selon les égyptologues, Abydos aurait été la capitale de l’Égypte vers la fin de la période prédynastique et au cours des quatre premières dynasties, avant d’être détrônée par Memphis.

Durant l’Égypte antique, on croyait que la ville accueillait le tombeau du dieu des morts Osiris, d’où son importance. À son apogée, la cité pouvait s’enorgueillir de merveilleux temples et de sa vaste nécropole.

egypte-2

© Luxor Today, 2016

Une nouvelle preuve, s’il en fallait, de l’incroyable richesse historique de l’Égypte, où les découvertes se multiplient ces derniers mois. Le pays communique d’ailleurs grandement sur les merveilles qui dorment sous terre, construit des musées, investit dans la recherche ; tout cela dans un seul et unique but : relancer le tourisme. Ce secteur est en effet la principale source de revenus du pays, qui a grandement souffert ces dernières années de l’instabilité politique généralisée du monde arabe.

L’Égypte a été la cible de plusieurs attaques terroristes par le passé, les fanatiques cherchant à mettre économiquement à genoux le pays dans le but, ensuite, d’en prendre le contrôle. En 2010, comme le rapportait Reuters, le pays enregistrait la venue de 14.7 millions de touristes, tandis qu’au premier trimestre 2016, ils n’étaient plus qu’1.2 millions…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE