Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 CIAO ITALIA

28/03/2017 > 10/09/2017

Musée de l'histoire de l'immigration - PARIS
expo_cercle_4 STEVEN PIPPIN

14/06/2017 > 11/09/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Rosa Barba fait appel à notre imagination dans sa nouvelle réalisation cinématographique

Laura Bourdon 21 novembre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le CAPC de Bordeaux inaugure quatre nouvelles expositions, dont le travail de l’artiste Rosa Barba qui investit l’immense espace de la nef du musée pour une installation spectaculaire. L’artiste forge sa pratique sur les arts visuels. Pour le CAPC de Bordeaux, trois œuvres principales sont montrées dont une création filmique réalisée expressément pour cette exposition : De la source au poème, une invitation à la réflexion sur les lieux où sont conservés la mémoire, patrimoniale et culturelle, de nos sociétés…

rosa-barba-8

Rosa Barba, De la source au poème, 2016, Film Still © Rosa Barba, CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux

Récemment exposée au cœur de lieux prestigieux, à Francfort, au MIT de Boston ou encore à la Tate Modern de Londres, Rosa Barba est la nouvelle invitée du CAPC Bordeaux. Jeune artiste d’origine italienne basée à Berlin, elle crée des dispositifs hybrides, avec pour médium de prédilection le film. Ses installations sculpturales, cinématographique et performatives convoquent à la fois les séquences audio, images d’archives et captures instantanées, qu’elle décompose et déconstruit pour recréer des récits nouveaux, entre réalité et fiction, ouvrant nos perceptions et interprétations multiples.

Bien que disséminées sous la nef du musée, les trois œuvres que l’artiste présente au CAPC de Bordeaux se font écho. Plongées dans l’obscurité, elles semblent composer une installation plus globale, un ensemble qui se croise et s’articule telle une partition collective, une installation chorégraphiée.

rosa-barba-5

Rosa Barba, De la source au poème, 2016, Film Still © Rosa Barba, CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux

La pièce maîtresse est aussi le titre donné à l’exposition, De la source au poème, une composition filmique de 12 minutes que l’artiste réalise aux Etats-Unis au sein d’un lieu emblématique, le Centre national de conservation audiovisuelle de la bibliothèque du Congrès, en Virginie, qui n’est autre que la plus grande archive audiovisuelle du monde.

A travers cette œuvre sont rendus visibles les motifs principaux qui animent la pratique de Rosa Barba : une réflexion sur les lieux où l’histoire et la production culturelles sont conservées, des lieux où cohabitent à la fois les certitudes et la vulnérabilité, le poids d’un passé qui se mêle à un présent en constante évolution. S’intéressant à ce qui peut être considéré comme le patrimoine culturel de la civilisation occidentale au XXe siècle, l’artiste précise « Avec ce nouveau film 35mm, je voudrais examiner de plus près les géographies que nous créons autour de nous. Je souhaite ouvrir un dialogue sur le sens et le contenu de l’effort collectif consenti pour préserver les valeurs culturelles ».

rosa-barba-6

Rosa Barba, De la source au poème, 2016, Film Still © Rosa Barba, CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux

Cette œuvre s’inscrit dans le prolongement du projet qu’elle intitule The Hidden Conference (2010-2015), explorant les espaces de conservation muséale. Dans ce projet, l’artiste invente des dialogues entre les œuvres habitant les espaces du musée. De la source au poème déplace notre regard vers celui des archives culturelles, dans un montage composé d’images accumulées, sans véritable suite logique ni explications. Au contraire, l’emploi que l’artiste fait du son, du texte et du rythme propose une exploration du lieu qui multiplie ses interprétations possibles et augmente sa densité poétique. La fiction proposée invite le spectateur à une vision transformée et fantasmée ; un récit ouvert, propice à la spéculation.

rosa-barba-3

Rosa Barba, De la source au poème, 2016, Film Still © Rosa Barba, CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux

« J’ai toujours été intéressée par les bâtiments qui ont changé d’identité, ceux qui portent encore les traces de ce qu’ils ont pu être dans le passé, sans que nous puissions en être tout à fait certains. C’est un moment de suspension. C’est à ce moment-là que j’ai envie de filmer, et de faire parler ces traces », déclare l’artiste. Dans son récit audiovisuel, Rosa Barba fait se côtoyer portraits d’architecture obsolètes, prises de vue de déserts lointains, squelettes de construction industrielles, fragments de textes, séquences audio et paroles d’artiste, le tout bouleversant nos idées préconçues et notre expérience cinématographique traditionnelle.

Hear, There, Where the Echoes Are

De la source au poème est accompagnée de deux autres installations dont Hear, There, Where the Echoes Are, qui rend compte de la dimension performative de l’œuvre de Rosa Barba. Avec l’intervention du musicien Chad Taylor, une œuvre en active une autre par un système d’orchestration de projecteurs, dont les faisceaux s’animent au rythme des percussions du musicien.

rosa-barba-11

Rosa Barba, De la source au poème, 2016, Film Still © Rosa Barba, CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux

Imaginée par Maria Ines Rodriguez, l’exposition interroge notre vision de l’espace, des images, des paysages et des lieux où sont conservées notre mémoire collective. C’est une invitation à repenser notre perception de l’espace muséal, non-pas comme un lieu qui se voudrait être le gardien de traces muettes et silencieuses, mais plutôt comme l’activateur de récits possibles, de dialogues à nourrir et d’histoires à inventer.

ROSA BARBA, DE LA SOURCE AU POÈME

17/11/2016 > 25/03/2017

CAPC – musée d’art contemporain de Bordeaux

BORDEAUX

De la source au poème Cette exposition est rendue possible grâce au soutien exceptionnel de notre mécène d'honneur, Château Haut-Baill...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE