Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PICASSO 1932

10/10/2017 > 11/02/2018

Musée Picasso

- PARIS

expo_cercle_2 GAUGUIN

11/10/2017 > 22/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS
expo_cercle_3 ANDRÉ DERAIN, 1904 - 1914

04/10/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 MONET COLLECTIONNEUR

14/09/2017 > 14/01/2018

Musée Marmottan Monet - PARIS

LA NEWSLETTER

Quand un portrait de Lénine en cache un autre… du tsar Nicolas II !

Agathe Lautréamont 16 novembre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Quand la peinture se fait le reflet de l’Histoire… Dans un peu moins de trois mois, la Russie célébrera le centenaire de la Révolution russe, ce bouleversement politique sans précédent qui a conduit au renversement du régime tsariste et à l’instauration, au mois d’octobre 1917, d’un pouvoir bolchevik dirigé par Lénine. La découverte faite par les experts de l’Académie des Arts et de l’Industrie de Stieglitz, à Saint Pétersbourg, trouve donc un étrange écho avec l’actualité. Un portrait du Tsar déchu Nicolas II a en effet été retrouvé, recouvert par une peinture représentant le fameux Vladimir Ilitch Oulianov…

putin-1

Deux portraits, deux histoires © Tatiana Pozeluyeva, 2016

Non seulement la découverte est de taille pour l’Histoire de l’art, mais elle l’est également pour l’Histoire tout court de la Russie, tant cette trouvaille se fait le reflet du cours tourmenté des événements connus par le plus vaste pays d’Europe au début du XXe siècle. Tandis que des experts de l’Académie des Arts et de l’Industrie de Stieglitz, à Saint Pétersbourg, travaillaient à la restauration d’un portrait de l’homme d’État et révolutionnaire Lénine, quelle ne fut pas leur surprise de constater que l’huile sur toile recelait un secret jusqu’alors inconnu…

Le portrait était en effet un double-portrait, puisque sous la représentation de Vladimir Ilitch Oulianov (datée de 1924), se trouvait une autre peinture, représentant son prédécesseur à la tête de la Russie : le tsar Nicolas II, exécuté aux alentours de 1896.

putin-2

Le portrait de Lénine, peint en 1924 © Tatiana Pozeluyeva, 2016

Comme souvent dans ce type de découverte, il aura fallu une restauration pour que les experts puissent tomber sur ce portrait caché inattendu. En 2013, l’œuvre entre en restauration, car la toile exécutée par l’artiste soviétique Vladislav Izmailovitch avait été déchirée en son bas. L’œuvre de presque trois mètres de haut était à l’origine conservée dans une galerie d’art qui se trouvait sous le patronage de la famille impériale russe et se trouvait exposée aux côtés d’autres portraits officiels des tsars Paul Ier ou Pierre Ier jusqu’à la Révolution russe.

Les bolcheviks se sont alors emparés de la galerie, détruisant une partie des œuvres ou en subtilisant d’autres afin de les réutiliser. C’est ce second cas de figure qui est arrivé au portrait qui nous occupe. Ce portrait de Lénine a été exécuté à un moment exceptionnel de l’histoire de la Russie, comme l’a expliqué dans un communiqué le directeur du département des peintures et de la restauration de l’Académie Stieglitz. Volonté de faire table-rase du passé, hasard heureux du calendrier, illustration éloquente de la grande Histoire par l’histoire de l’art… L’événement est surprenant et riche en leçons.

putin-3

Le portrait du tsar Nicolas II, peint en 1896 © Tatiana Pozeluyeva, 2016

Lorsque les experts ont passé le portrait de Lénine aux rayons-X, quelle ne fut pas leur surprise, mais aussi leur amusement, de constater que la silhouette du tsar Nicolas II se détachait très distinctement, pile en-dessous de celle de son successeur à la tête de la Russie ! Ces analyses sont en fait venues confirmer un doute qui trottait dans la tête des experts depuis plusieurs années, mais ceux-ci ont préféré attendre que la technologie leur permettre des recherches les moins invasives possibles.

L’idée était de préserver au maximum le portrait en pied du Tsar, exécuté par le peintre Ilya Galkin Savich. Il aura fallu en tout et pour tout trois ans pour parfaitement restaurer le tableau caché. Il sera exposé pour la première fois le 29 novembre prochain à l’Académie Stieglitz, aux côtés de celui de Lénine.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE