Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 GAUGUIN

11/10/2017 > 22/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais

- PARIS

expo_cercle_3 PICASSO 1932

10/10/2017 > 11/02/2018

Musée Picasso - PARIS
expo_cercle_4 RUBENS

04/10/2017 > 14/01/2018

Musée du Luxembourg - PARIS
expo_cercle_5 IRVING PENN

21/09/2017 > 29/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS

LA NEWSLETTER

Une momie découverte intacte près de Louxor

Agathe Lautréamont 15 novembre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Elle est âgée de plus de trois mille ans et semble pourtant se porter encore comme un charme ! Le 13 novembre dernier, une équipe d’archéologues espagnols a fait une exceptionnelle découverte sur un champ de fouilles à Louxor, en Égypte : une momie enterrée près du temple du pharaon Thoutmôsis III ! L’annonce a été faite par le Ministère des Antiquités égyptien. La momie, dans un état de conservation remarquable, doit encore être analysée, mais les chercheurs pensent déjà avoir une petite idée de l’identité du défunt : nous serions là face à un homme issu de la noblesse égyptienne, nommé Amenrenef…

loux1

le sarcophage découvert la semaine dernière © Stringer Egyptian Antiquities Ministry/AFP

Le sarcophage n’a rien perdu de ses belles couleurs. Le visage du défunt, aux grands yeux ouverts cerclés de khôl vert profond, nous regardent toujours d’un air apaisé, manifestement peu dérangé par l’arrivée des archéologues qui signe tout de même la fin d’un sommeil apaisé d’un peu plus de trois mille ans ! Sitôt la découverte réalisée, l’équipe de chercheurs espagnols s’est empressée de la communiquer au Ministère des Antiquités d’Égypte, qui s’est ensuite chargé de transmettre la nouvelle à la presse du monde entier.

C’est bien une momie qui a été découverte la semaine dernière à Louxor, mais une momie en parfait état de conservation, retrouvée dans une tombe située sur la rive ouest de la ville de Louxor, une cité située à environ cinq cent kilomètres au sud du Caire.

loux2

Le sarcophage en parfait état © Stringer Egyptian Antiquities Ministry/AFP

C’est un groupe d’archéologues espagnols qui se trouve à l’origine de la découverte. Les chercheurs étaient en train de travailler sur un chantier de fouilles non loin du « Temple des millions d’années », un sanctuaire monumental érigé pendant le règne du pharaon de la XVIIIe dynastie Thoutmôsis III. Ce souverain est célèbre pour avoir succédé dans des circonstances encore troubles à sa belle-mère et seule femme pharaon de l’Égypte antique : Hatchepsout.

La momie a été mise au jour dans une tombe qui serait datée de la troisième période intermédiaire de l’Égypte antique, c’est-à-dire entre 1075 et 664 avant Jésus-Christ. Mais ce qui étonne le plus les égyptologues, c’est bien l’état exceptionnel de conservation de la momie. Le sarcophage en bois polychrome, dont les teintes n’ont presque rien perdu de leur vivacité, est intact et la momie reposant à l’intérieur, est elle-même recouverte d’un cartonnage (des couches de fibres de lin rigidifiées par du plâtre) dans un excellent état de préservation.

loux-3

Le visage sur le sarcophage de la momie © Stringer Egyptian Antiquities Ministry/AFP

 Si l’on en croit l’inscription découverte sur les cartouches accompagnant la momie, le défunt sera un membre de la noble, Amenrenef, un serviteur de la maison royale. Quant aux ornementations de la momie, elles représentent des symboles religieux caractéristiques de l’Égypte antique, comme les deux sœurs déesses Isis et Nephtys qui déploient leurs ailes ou encore les quatre fils du dieu faucon Horus : Amset, Douamoutef, Hâpi et Kébehsénouf, dont les têtes ornent traditionnellement les vases canopes (vases dans lesquels étaient entreposées les entrailles du mort).

L’actualité nous le prouve donc encore une fois : le sol égyptien n’a pas fini de nous dévoiler ses secrets. Depuis plusieurs mois, les découvertes s’enchaînent dans ce pays du nord du continent africain. Analyses de la grande pyramide de Khéops, découverte d’une barque funéraire et plus récemment, sur ce même site de Louxor, mise au jour de huit statues monumentales représentant la déesse lionne Sekhmet. Rien de bien surprenant à ce que Louxor livre régulièrement ses secrets aux chercheurs : la ville est située à proximité de la Vallée des Rois, célèbre pour accueillir les tombes de nombreux pharaons égyptiens et de leurs épouses.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE