Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 CIAO ITALIA

28/03/2017 > 10/09/2017

Musée de l'histoire de l'immigration - PARIS
expo_cercle_4 STEVEN PIPPIN

14/06/2017 > 11/09/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

En images : Daubigny, Monet, van Gogh et le paysage

Agathe Lautréamont 9 novembre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

C’est une exposition à trois niveaux de lecture que propose pendant tout cet hiver le Musée van Gogh d’Amsterdam. D’abord Daubigny, l’artiste qui a donné ses lettres d’or à la peinture de paysage. Puis Monet, comment le plus célèbre des impressionnistes doit beaucoup de son style au précédent. En enfin Vincent van Gogh, qui puisa largement dans l’œuvre des deux artistes suscités à la toute fin du XIXe siècle. Trois époques, trois génies, trois visions du paysage, pour une magnifique exposition organisée par l’institution néerlandaise… Daubigny, Monet, van Gogh : Impressions de paysage est à découvrir jusqu’au 29 janvier prochain.

claude-monet-spring-fruit-trees-in-bloom-1873-the-metropolitan-museum-of-art-new-york

Claude Monet, Arbres fruitiers en fleurs, 1873 © The Met, New York

Pas moins de trente-cinq musées, galeries et autres institutions ont répondu favorablement à l’appel du Musée van Gogh d’Amsterdam, afin de réunir plus d’une centaine d’œuvres (huiles sur toile, gravures, dessins, recueils…) qui plongent le visiteur dans un seul et même univers : celui du paysage.

Le parcours, principalement thématique mais qui suit également une frise chronologique quelque peu discrète, propose de comprendre comment le peintre Charles-François Daubigny (1817-1878), membre de l’école de Barbizon, est considéré comme un des précurseurs de l’impressionnisme, tant son style pictural coloré, bucolique et d’une grande précision a ouvert la voie à la reconnaissance de la peinture de paysage comme un genre à part entière.

Charles-François Daubigny, Champs au mois de juin, 1874 © Herbert Johnson Museum of Art, New York

Plantant son chevalet directement sur les rivages de la Normandie au ciel changeant, investissant un petit bateau avec lequel il descendit les méandres de la Seine, parvenant le tour de force que fut de faire entrer (et saluer) le paysage au Salon, Daubigny a repensé les codes de la peinture et aboli quelques frontières que l’on croyait gravées dans le marbre depuis des siècles. Le cours calme de l’Oise, un verger aux couleurs printanières, les falaises escarpées de la côte normande, le soleil couchant sur un bras de Seine…

Plus qu’essayer quelque chose de nouveau, Charles-François Daubigny a sans le savoir, ouvert une brèche béante dans l’Histoire de l’art. Une trouée dans laquelle se sont empressés de s’engouffrer de plus jeunes artistes que nous allons rencontrer un peu plus loin dans l’exposition : Claude Monet, Camille Pissarro et bien sûr, van Gogh.

charles-francois-daubigny-the-harvesters-1875-collection-museum-gouda

Charles-François Daubigny, Le moissonneur, 1875 © Gouda Museum

Le plus intéressant est probablement de constater l’évolution dans le style pictural des trois artistes présentés dans l’exposition. Le parcours, divisé sur deux étages, consacre sa première étape presque exclusivement au travail de Daubigny, de ses premières toiles d’une précision exquise aux œuvres les plus tardives, à la touche expérimentale, aux touches libres et approximatives, qui annoncent les grandes heures de l’impressionnisme.

Puis les années glissent, à la manière d’un bateau-atelier lancé sur le cours calme de la Seine. Ce bateau-atelier a été utilisé par Daubigny, puis l’idée fut reprise par son cadet, Claude Monet.

unnamed-7

Claude Monet, Soleil couchant sur la Seine à Lavacourt, effet d’hiver, 1880 © Petit Palais / Roger-Viollet

Marchant dans les pas du maître, le peintre de Giverny s’est empressé de faire l’acquisition d’une de ces embarcations, afin de saisir des reflets différents, les rides de l’eau au milieu d’un bras de rivière, l’horizon éclatant depuis un point de vue inédit. La disposition des tableaux a été faite de telle sorte que ces derniers entrent en résonance les uns avec les autres et que d’une même scène, on obtienne plusieurs lectures selon le point de vue du peintre.

claude-monet-de-schildersboot-hr

Claude Monet, Le Bateau-atelier, 1874 © Kröller-Müller Museum, Otterlo

Ainsi, le même village de Normandie prend une toute autre teinte sous le pinceau de Camille Pissarro qui va s’attacher aux détails de la vie courante et aux couleurs terreuses, tandis que Daubigny va se concentre davantage sur l’aspect préservé et luxuriant de la campagne de cette région française.

wheatfield-under-thunderclouds-1890

Vincent van Gogh, Champ de blé sous un ciel orageux, 1890 © Van Gogh Museum, Amsterdam

En montant au premier étage du musée, c’est là que l’on croise les premières peintures signées Vincent van Gogh, alors que le peintre néerlandais s’est fait désirer pendant toute la première étape. Mais l’attente en valait véritablement la peine. Daubigny disparut en 1878, mais son œuvre a continué d’inspirer la jeune génération d’artistes qui ont décidé de se placer dans son sillage prolifique. Au moment de son arrivée dans le village d’Auvers-sur-Oise, van Gogh ne songeait qu’à une seule chose : peindre le jardin de l’artiste disparu récemment, et rencontrer sa veuve, qui vivait toujours dans ce petit village au nord de Paris. La toile est bien sûr exposée dans le parcours, et est absolument sublime.

vincent-van-gogh-the-white-orchard-1888-van-gogh-museum-amsterdam-vincent-van-gogh-foundation

Vincent van Gogh, Le verger blanc, 1888 © Van Gogh Museum, Amsterdam

Comme son illustre prédécesseur à Auvers-sur-Oise, van Gogh peint les vergers où croissent des pommiers en fleurs. Comme Daubigny, il s’émerveille devant les champs ponctués des touches écarlates du coquelicot, qu’il peint avec une délectation palpable. Les trois grands maîtres, Daubigny, Monet et van Gogh échangent donc malgré les époques, les distances, les orientations picturales. Et nous offrent réunis une exposition absolument éblouissante.

Envie de faire un tour du côté d’Amsterdam pour découvrir cette belle exposition ? Toutes les informations pour organiser votre voyage aux Pays-Bas peuvent être trouvées sur le site holland.com/culture  !

nbtc

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE