Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CÉSAR

13/12/2017 > 26/03/2018

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 DEGAS

28/11/2017 > 25/02/2018

Musée d'Orsay - PARIS
expo_cercle_3 PHOTOGRAPHISME

08/11/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Sotheby’s s’apprête à mettre en vente la partition la plus chère au monde

Agathe Lautréamont 4 novembre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Un peu moins de quatre millions d’euros pour un manuscrit de 232 pages. Le 29 novembre prochain, la maison de vente aux enchères Sotheby’s s’apprête à voir passer sous son marteau londonien une pièce exceptionnelle, une seule, et qui promet d’enflammer les passions pour peu que l’on soit mélomane et collectionneur. L’objet de la vente aux enchères ? La partition originale de la Symphonie n°2 (Résurrection) de Gustav Mahler…

malheur

La partition de la symphonie de Gustav Mahler © Sotheby’s, 2016

C’est dans la ville allemande de Hambourg, en ce début de semaine, que l’annonce de la vente a été faite par la voix de Simon Maguire, expert chez Soptheby’s et responsable des ventes spécialisées dans le domaine de la musique. Le 29 novembre prochain, dans un peu moins d’un mois, la célèbre maison de ventes aux enchères un manuscrit qui n’a encore jamais été mis sur le marché.

Ce document n’est autre que la partition originale, annotée de la main du compositeur autrichien Gustav Mahler, de la Symphonie n°2 (Résurrection). Cette œuvre musicale, célèbre aujourd’hui comme une des plus grandes œuvres du répertoire, verra-t-elle bientôt sa partition devenir la plus chère de l’histoire de la musique ?

En attendant, même pas encore vendu, le manuscrit fait déjà beaucoup parler de lui puisque ce sera la première fois qu’une œuvre autographie complète de Mahler sera proposée. Les experts estiment le prix de la pièce à 3.9 millions d’euros et si la partition s’envole bel et bien à ce prix-là, elle battra le record pour le moment détenu par la Symphonie n°9 de Mozart, qui en 1987 avait été adjugée à 2.5 millions de dollars.

gustave-mahler-1907

Gustav Mahler, en 1907 © Wikimedia Commons

Rachetée par un passionné

L’œuvre musicale, monumentale car écrite pour quatre-vingt-dix musiciens accompagnés d’un choeur, fut composée par Gustav Mahler de 1888 à 1894. Après la mort du compositeur à l’âge de cinquante ans, la veuve de celui-ci décida de faire cadeau du manuscrit à un chef d’orchestre et grand ami du couple : Willem Mengelberg. En 1984, la partition passa entre les mains de l’homme d’affaires Gilbert Kaplan, un grand admirateur de l’œuvre de Mahler. Financier établi à New York, fondateur de la revue Institutional Investor, Kaplan (1941-2016) découvre la musique du compositeur autrichien à l’occasion d’un concert donné au Carnegie Hall en 1965.

Suite à cette expérience artistique, le magnat abandonna tout pour se consacrer au métier de chef d’orchestre afin de réaliser un rêve : diriger la Symphonie avec les plus grands orchestres du monde. En 1984, l’homme d’affaire reconverti acheta la partition originale de cette symphonie créée à Berlin en 1895 à la Fondation Mengelberg, qui est en charge de l’héritage du chef d’orchestre Willem Mengelberg (1871-1951).

Qui se portera acquéreur ?

Gilbert Kaplan est mort en janvier dernier, laissant derrière lui un souvenir controversé. Considéré comme excentrique, beaucoup de musiciens refusèrent de jouer sous sa direction. Mais de l’avis de tous, sa passion pour la musique de Mahler était sincère mais surtout désintéressée. Ainsi Kaplan déposa-t-il le précieux manuscrit au sein de la Morgan Library, tandis qu’il chargea la bibliothèque d’en produire une copie qui serait ensuite mise à disposition du public. Aujourd’hui, une partie des biens de Gilbert Kaplan est mise en vente, dont ce fameux manuscrit de 232 pages. Annoté, raturé, commenté à l’encre bleue sur quasiment toutes les pages par Gustav Mahler, la pièce est chargée d’histoire et devrait voir son prix s’envoler…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE