Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 CIAO ITALIA

28/03/2017 > 10/09/2017

Musée de l'histoire de l'immigration - PARIS
expo_cercle_4 STEVEN PIPPIN

14/06/2017 > 11/09/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Le journal de la FIAC du 20/10 : Ouverture, Laurent Derobert, Pistoletto et Nocturne des Galeries !

Jéremy Billault 20 octobre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Enfin, il est là, il est arrivé : le jour J : la FIAC s’ouvre enfin au public. Et avec elle pas mal de festivités. Pour les chanceux qui y feront un tour entre aujourd’hui et dimanche, retour sur les principales nouveautés de la FIAC 2016 au Grand Palais ainsi que sur les deux performances de ce soir au Palais de la découverte. Et parce que la FIAC c’est aussi aux quatre coins de Paris, quelques événements Hors-les-murs dont notamment une rencontre autour de Michelangelo Pistoletto. 

2016-10-19

Vue de la Foire © Exponaute

Plus vaste, plus concentrée que l’année dernière, la FIAC de cette année est un sacré morceau : adieu Officielle, la Foire annexe et bienvenue au Salon d’Honneur et au Salon Jean Perrin qui agrandissent l’espace de la Nef du Grand Palais pour accueillir un nombre de galeries plus important que l’année dernière. Deux salons, deux écrins et une FIAC sur plusieurs niveaux aux atmosphères changeantes où, il faut le dire, on doit flâner longtemps pour bien en profiter. Mais l’ouverture du Salon d’Honneur a également permis une nouveauté précieuse : l’ouverture des portes du Palais de la Découverte, directement accessible depuis la FIAC.

Cette ouverture permet, d’abord, d’admirer l’oeuvre monumentale et colorée d’Ulla von Brandenburg mais surtout d’assister sans avoir à se déplacer à l’autre bout de la ville, à des performances organisées dans le cadre de Parades for FIAC. 

Les Parades du jour au Palais de la Découverte :

laurenteclipse

Umbrarum Mathematica, Laurent Derobert 2016 © Laurent Derobert

Laurent Derobert, 18h30

Première performance de la FIAC ouverte au public, la création de Laurent Derobert est probablement l’une des plus attendues de ce long week-end de foire. Economiste de formation, artiste à ses longues heures perdues, Laurent Derobert imagine et fabrique des équations poétiques, des poèmes mathématiques qui interrogent notre rapport au monde. Dans le cadre extraordinaire du planétarium du Palais de la découverte, la performance de l’artiste mathématicien, astronome, géomètre s’annonce d’une intensité rare.

Alex Ceccheti, Nuovo Mondo, Paradis, 20h

On vous parlait hier pour L’enfer, présentée à l’occasion du vernissage de la FIAC, on vous en parle aujourd’hui après l’avoir vue, après avoir vécu l’expérience. Et on ne saura que trop vous conseiller d’y aller. Alex Cecchetti, poète passionné et, surtout, passionnant, nous guide à travers l’espace incroyable que lui offre le Palais de la découverte, parfois sombre, parfois même carrément glauque, en s’arrêtant ici et là pour nous lire et nous parler de poésie. L’expérience est intense, infernale (ce soir elle devrait être paradisiaque) et touche même au magique, là encore, quand sous la voûte céleste du planétarium, les artistes parlent et chantent sur fond de guitare acoustique. Le nombre de place est limité, soyez à l’heure !

Hors-les-murs : Pistoletto à la VNH Gallery

big_mipi2014_17dp

A partir d’aujourd’hui 20 octobre, la VNH Gallery (108 Rue Vieille du Temple, Paris, 3ème) accueille une exposition exceptionnelle consacrée à Michelangelo Pistoletto, la plus importante à Paris depuis son exposition du Louvre en 2013. Jusqu’au 23 décembre prochain, l’exposition présentera des œuvres historiques de l’artiste mises en relation avec des travaux récents autour de trois de ses thèmes de prédilection : l’Art, l’Education et la Politique.

Pour célébrer l’ouverture de cette exposition événement , la VNH Gallery organise ce soir une « Conversation » entre Hans-Ulrich Obrist (Serpentine Gallery), l’artiste syrienne Simone Fattal ainsi que Mehdi Meklat, Badroudine Said Abdallah (Mehdi et Badrou, pour les intimes) et Abdellah Taïa du Bondy Blog. Au programme, Respect et Troisième Paradis (« L’expression politique d’un artiste engagé dans la transformation responsable de la société »), autour de l’engagement socio-politique de l’artiste. Cette conversation sera suivie d’une performance exceptionnelle de l’artiste de 83 ans qui activera certaines œuvres aux alentours de 18h pour inaugurer la Nocturne des Galeries de la FIAC. Plus d’infos ici !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE