Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Le journal de la FIAC du 19 octobre : parades dans les recoins mystérieux du Palais de la découverte

Jéremy Billault 19 octobre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Jour J pour certains, J-1 pour le grand public, ce mercredi 19 octobre est le grand jour pour la FIAC au Grand Palais et pour On Site au Petit Palais. Mais pas seulement. Car c’est à partir d’aujourd’hui que Parades, le cycle de performances Hors-les-murs organisé pour la première fois par la FIAC, investit le Palais de la découverte jusqu’à la fin de la semaine. 

uvb591-f980x480

L’oeuvre de Ulla von Brandeburg © Cricoteka, Krakau / courtesy of the artist and Art : Concept, Paris

Un Palais, deux Palais et même trois Palais : en 2016, la FIAC prend possession des lieux voisins de son Grand Palais traditionnel. D’abord, le Petit Palais, qui permettra pour la première fois aux visiteurs de la FIAC de visiter une exposition inédites en traversant l’avenue. Ensuite, le Palais de la découverte, lié directement au Grand Palais, qui, lui aussi pour la première fois accueillera les visiteurs de la FIAC à l’occasion de plusieurs performances qui se dérouleront tout au long de la foire. Tim Etchells, Alex Cecchetti, Laurent Derobert, Louise Hervé et Chloé Maillet, Zhana Ivanonva, Alexandre Singh, Otobong Nkango et enfin Loreto Martinez Troncosco se succéderont pendant cinq jours pour proposer des balades, des déambulations dans les méandres mystérieux du Palais de la découverte. Les arts et les sciences se mélangent, s’associent pour une série de moments uniques qui, on le sait déjà, seront couronnés de  succès. Au Palais de la découverte seront présentés en parallèle une sélection de films d’artistes issus des Fonds Régionaux d’Art Contemporains (FRAC) ainsi qu’une oeuvre monumentale signée Ulla von Brandenburg, finaliste du Prix Marcel Duchamp décerné hier à Kader Attia.

Les parades du jour :

nuovo-mondo-cecchetti-tokyo-janesko-300-salve-2-58

Nuovo Mondo, Alex Cecchetti, 2014, Crédit: David Janesko

 Au Palais de la découverte :

Tim Etchells et Aisha Orazbayeva, Seeping Through : La première performance du Palais de la découverte, réservée à ceux qui auront la chance d’assister au vernissage de la FIAC. L’artiste et écrivain Tim Etchells s’associe avec une musicienne, la violoniste Aisha Orazbayeva pour une improvisation continue. La voix parlée et l’instrument, le texte et la musique, les deux artistes explorent les relations parfois harmonieuses, parfois dissonantes qui unissent les sonorités et les pratiques dans une série d’improvisations intense et pleine de poésie.

Durée : 1h, entrée par le Salon d’honneur, 18h30.

Alex Ceccheti, Nuovo Mondo, Enfer : Le vernissage sera l’enfer, l’ouverture au public sera le paradis. La performance en deux parties d’Alex Ceccheti sera probablement l’un des événements marquants de cette semaine. Une balade éblouissante dans un Palais de la découverte vide, à la rencontre des poètes contemporains auxquels il s’associe dans une série de décors uniques : des laboratoires scientifiques, dans le planétarium, les bureaux, les chemins les plus étroits et mystérieux de ce Palais plein de curiosités.

En collaboration avec: Alasdair Roberts (musicien, UK), Lina Lapelyte (artiste, Lituanie) 
Durée : 1 heure environ, entrée par le Salon d’Honneur, 20h

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE