Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 BRASSAÏ

09/11/2016 > 30/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

En 2018, la Maison de Zola aura son Musée Dreyfus

Agathe Lautréamont 7 octobre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Il va y avoir du changement du côté de la Maison d’Émile Zola, à Médan ! Le centre culturel, fermé pour d’importantes rénovations jusque dans le courant 2018, qui ne se contente pas de moderniser ses salles d’exposition prévoit également la création de nouveaux espaces muséaux, avec une thématique un peu particulière… Bientôt, au cœur de la Maison de Zola, les visiteurs pourront visiter… le Musée Dreyfus ! Attardons-nous sur quelques détails de cette future ouverture…

maisonzola

La maison de Zola, à Médan © Maison de Zola

À l’origine de ce nouveau projet muséal, un homme, un mécène et un amoureux de la culture : Pierre Bergé. Dans cet espace prévu pour ouvrir ses portes à l’horizon 2018, l’homme d’affaire a exprimé son désir d’un hommage appuyé au Capitaine Dreyfus et par là-même, réaffirmer son engagement dans la lutte contre l’antisémitisme.

On connaît tous cette histoire qui avait divisé la France entre dreyfusards et antidreyfusards, « L’affaire Dreyfus » qui avait débuté en 1894 lorsque le capitaine Alfred Dreyfus, de confession juive, avait été accusé à tort de haute-trahison.

Le nouvel espace au sein de la Maison de Zola devrait revenir plus en détails sur cet épisode malheureux de l’Histoire de France. Lettres, documents divers et objets hétéroclites vont permettre de parcourir en détails le parcours de ce capitaine alsacien qui fut traîné dans la boue à cause d’une accusation d’espionnage.

jaccuse

Le fameux texte d’Émile Zola © Wikimedia Commons

Le nouvel espace qui ouvrira en 2018 se situera dans l’ancienne ferme attenante à la maison de l’écrivain, dans le fond du jardin, et comptera un espace d’exposition couplé à une salle de projections et de conférences. Pierre Bergé, homme d’affaires et également président de l’association pour le rayonnement de l’œuvre d’Émile Zola a précisé le projet, à l’occasion d’un séjour littéraire à Médan, dans l’ancienne demeure de l’auteur ; auquel participait également le président de la République François Hollande, le 2 octobre dernier. Si tout va bien, les travaux devraient débuter au printemps 2017.

Objectif de cet espace à venir ? Le parcours muséographique cherchera, via le prisme de l’Histoire et de la littérature, à lutter contre l’intolérance et les discriminations. Mais on le devine, l’ombre d’Émile Zola planera sur tout l’espace d’exposition, tant son rôle dans la réhabilitation du capitaine Dreyfus fut central à l’époque. Et c’est évidemment avec le puissant « J’accuse ! » lancé dans le journal L’Aurore en 1898 que Zola a marqué le début de son engagement en faveur du capitaine tombé en disgrâce.

Au moment de la parution de cet article de presse, cela faisait près de quatre années que Dreyfus était emprisonné pour « intelligences avec une puissance étrangère » tandis que le capitaine Esterhazy, de son côté, venait d’être disculpé dans l’affaire du bordereau qui accusait Alfred Dreyfus.

la-degradation-dalfred-dreyfus-le-5-janvier-1895-dessin-dhenri-meyer-en-couverture-du-petit-journal-du-13-janvier-1895-legende-le-traitre-85

La dégradation du Capitaine Dreyfus vue par Le Petit Journal en 1895 © Wikimedia Commons

Mais le texte diffusé par L’Aurore eut un impact bien plus conséquent que ne l’espérait l’écrivain, puisque la fameuse tribune divisa profondément la France en deux : antidreyfusards et dreyfusards, tandis que l’auteur n’hésitait pas à jeter l’opprobre sur l’armée française qu’il n’hésite pas à accuser d’antisémitisme. Rendez-vous donc en 2018 afin de découvrir ce nouvel espace muséal !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE