Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Eveil des sens au Musée Lalique : quand les musées mettent un point d’honneur à l’accessibilité

Laura Bourdon 28 septembre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

A l’initiative du Parc naturel régional des Vosges du nord, plus de quinze sites et musées du Parc organisent chaque année depuis 2015, un événement destiné à favoriser l’accessibilité au patrimoine pour les publics en situation de handicap et d’insertion. Sur la quarantaine d’équipements patrimoniaux situés dans la région, les sites et musées volontaires, mais également d’autres partenaires liés à la sphère médico-sociale ou des arts vivants, proposent tout au long du mois d’octobre des visites et activités spécialement conçues à l’attention de ces publics. Un événement organisé en partenariat avec le musée Lalique, qui organise un week-end spécialement dédié à l’accessibilité à partir du samedi 8 octobre.

sans-titre

Depuis 2012 le Musée Lalique de Wingen-sur-Moder situé en plein cœur des Vosges du nord, organise un week-end dédié à l’accessibilité. Un engagement qui aura déjà valu au musée une reconnaissance par l’obtention du label Tourisme et Handicap pour les handicaps mental et moteur, saluant l’action du musée dans son développement d’offre spécifique à l’adresse de personnes handicapées. Depuis 2012, le musée a initié Eveil des Sens, incluant sa démarche dans un programme plus vaste dédié à la mise en œuvre d’une programmation favorisant l’accès au patrimoine des personnes en situation de handicap. Cette année encore, une série d’activités est proposée notamment le week-end du 8 octobre, à l’aide de dispositifs dédiés, favorisant l’ouverture, la compréhension et l’accès au Musée et à ses collections au plus grand nombre.

Entrer au Musée Lalique, c’est entrer dans l’univers de l’un des plus grands génie français des arts décoratifs : René Lalique. Dans un parcours d’environ 650 pièces issues de sa collection propre mais aussi de prêts de musées et de collectionneurs privés, le musée de Wingen-sur-Moder est l’unique en Europe, entièrement consacré à l’oeuvre de René Lalique, véritable génie d’orfèvrerie. Pendant tout le mois d’octobre, le Musée Lalique ouvre ses portes gratuitement, pour toutes les personnes en situation de handicap et leur accompagnateur. Des visioguides seront mis à disposition du public, présentant des explications en langage des signes, avec des photos, vidéos et textes parcourant l’histoire de la famille Lalique.

_syl4514n

René Lalique, Broche Fée, vers 1897-98 © Musée Lalique

Des animations spécifiques seront proposées le week-end du 8 octobre, avec un parcours conçu autour de la thématique de la flore, chère à l’inspiration de Lalique, l’ayant déployé à travers de précieux bijoux, arts de la table, flacons de parfums, entre autres subtils objets décoratifs de verre ou de cristal. Une visite sensorielle sera également au menu du week-end, permettant la découverte du musée sous une approche totalement novatrice. Les visiteurs pourront profiter de l’exposition temporaire du musée dédiée à Lalique et l’art du voyage, explorant des pièces emblématiques, de trois modes de transport distincts, sous forme d’un parcours thématique. Suite à cette visite, la céramiste Doris Minnerath proposera un atelier pour réaliser des œuvres en terre. Aussi, une présentation spéciale de bijoux, A l’ombre des bijoux en fleurs, sera spécialement montrée. Il s’agit d’une série réalisée dans le cadre d’ateliers proposés par le Musée, par des professionnels de la Résidence Pierre Valdo de Marmoutier et du FAS La Licorne de Saverne.

lalique_rene_bouchon_de_radiateur_longchamp_a_1929_c_andy_small_-_john_nemeth_collection_2010_96_0

René Lalique, Bouchon de radiateur Longchamp, 1929 © A. Small – Coll. J. Nemeth

Les animations spécifiques proposées par le Musée Lalique s’inscrivent dans le cadre plus global de la manifestation Eveil des Sens, instituée par le Parc naturel régional des Vosges du Nord ayant pour mission d’initier des projets innovants. Conception d’outils d’aide à la visite, formation de guides bénévoles et médiateurs, aide au montage d’activités adaptées sont autant d’éléments sur lesquels toute une équipe de médiation culturelle oeuvre, permettant ainsi la mise en place de ce projet auquel une quinzaine de lieux partenaires prennent part, se mobilisant autour de la question de l’accessibilité du patrimoine, et ce, durant tout le mois d’octobre.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE