Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Paris aura bientôt son grand musée du parfum !

Agathe Lautréamont 9 septembre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

L’ouverture d’une nouvelle institution muséale à Paris représente toujours un petit événement. Mais cette fois-ci, on ne parle pas de peinture ou de sculpture. Le tout nouveau centre culturel sera dédié à un artisanat ancestral et à une production qui touche aujourd’hui étroitement l’univers du luxe, j’ai nommé : le parfum ! Le Grand Musée du Parfum (c’est son nom) ouvrira donc son univers olfactif en décembre 2016, du côté de l’élégante rue du Faubourg Saint-Honoré.

parfum-3

© Grand Musée du Parfum

La rue du Faubourg Saint-Honoré ne sera bientôt plus une destination pour les seules fashionistas souhaitant s’offrir la dernière paire d’escarpins estampillés Chanel ! Au numéro 73 de la célèbre rue parisienne dédiée aux boutiques de luxe, d’ici le mois de décembre, un grand musée investira bientôt les murs d’un élégant hôtel particulier de 1400 mètres carrés !

Quatre étages entièrement dédiés à l’univers du parfum, et une idée qui trotte depuis longtemps dans la tête de son fondateur, Guillaume de Maussion.  Mais l’institution à venir cherche avant tout à combler un manque dans la capitale. En effet, il n’existait pas encore dans Paris de véritable musée consacré au parfum. Quid, dans ce cas, du Musée Fragonard, dans le quartier de l’opéra ? Pas de représentation d’une marque spécifique, tout simplement. Le concept représentera un univers, une fabrication, un savoir-faire et non une étiquette donnée.

parfum-2

© Grand Musée du Parfum

La scénographie de l’institution sera organisée en trois grandes étapes : la première se concentrera sur les origines même du parfum, de ses racines essentiellement religieuses à la grande époque de l’essor de la parfumerie à la française. Un second temps sera davantage axé sur l’expérience sensorielle, où les visiteurs seront invités à faire appel à leur odorat pour comprendre comment notre système olfactif fonctionne ; une séquence quelque peu scientifique donc, mais ludique, interactive et toujours très distrayante.

La troisième et dernière étape se focalisera enfin sur le métier de parfumeur, ou « nez » comme on les surnomme dans le milieu. En quoi consiste leur métier, quelles sont les qualifications nécessaires, comment trouvent-ils l’inspiration… ?

parfum-5

© Grand Musée du Parfum

L’aspect esthétique du parfum sera également discuté tout au long du parcours muséal, grâce à une exploration des liens entre l’odorat et l’émotion. Et pour les beaux jours, les visiteurs de la nouvelle institution pourront se promener dans le parc attenant au musée.  Sur 1200 mètres carrés (assez rare dans Paris intra-muros), les curieux pourront évoluer dans une serre chaude et dans un labyrinthe odorant, ainsi que dans d’autres espaces consacrés à la découverte des senteurs. Un lieu donc purement botanique, mais qui lèvera le voile sur quelques ingrédients indispensables à la confection d’un parfum.

parfum-1

© Grand Musée du Parfum

Le futur musée qui s’apprête donc à habiter les anciens locaux de la maison de haute-couture Christian Lacroix a été totalement financé grâce à des fonds privés, tandis qu’il bénéficie également du soutien du Syndicat Français de la Parfumerie, une organisation qui représente tout de même soixante-six maisons de parfum françaises. À tous ceux qui craignent vite le mal de crâne à cause d’une présence trop importante d’odeurs diverses et variées, qu’ils se rassurent d’emblée !

L’institution s’appuiera en effet sur les toutes dernières technologies, qui distilleront savamment et délicatement soixante odeurs différentes tout au long du parcours de visite. Et pas d’élitisme non plus, une crainte que l’on pourrait légitimement ressentir lorsqu’on lit l’adresse du musée sur le point d’ouvrir… Le centre culturel sera ouvert à toutes et tous, curieux comme spécialistes, grands comme petits, peu importe le cadre et les marques qui jalonnent la rue juste à côté !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE