Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Björk explore sa réalité virtuelle dans une exposition-événement !

Agathe Lautréamont 5 septembre 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

La créative et inclassable artiste Björk frappe fort sur la scène artistique internationale en cette rentrée 2016. Et histoire de faire les choses en grand, quoi de mieux qu’une exposition à la Somerset House de Londres qui abordera aussi bien son dernier album en date, Vulnicura (sorti en mars 2015) que sa fascination pour les nouvelles technologies et la réalité virtuelle ! Découverte d’un événement à l’image de l’artiste qui se cache derrière : époustouflant, coloré et innovant.

bjork 3

Aperçu de l’exposition Björk Digital © Santiago Felipe – Getty Images

Vulnicura, le neuvième album de la chanteuse, compositrice et musicienne Björk est une histoire tristement banale, mais qui a le mérite de représenter une source presque intarissable en matière d’inspiration : une rupture douloureuse entre deux êtres qui se sont profondément aimés. Et en marge de la composition de ce disque, sorti en mars 2015, l’artiste islandaise a décidé d’explorer davantage que son habituel champ musical, pour s’immerger dans le monde  de l’art.

Mais attention, pas n’importe lequel : l’art digital. Pour accompagner l’album, celle-ci a donc mis au point cinq vidéos de réalité virtuelle à 360°, comme une réponse en forme de catharsis à ce qu’elle a pu ressentir lors de cette pénible expérience, suite à sa séparation avec l’artiste américain Matthew Barney. Et ce sont ces cinq vidéos immersives et déboussolantes, que les visiteurs de la Somerset House de Londres sont invités à découvrir depuis le 31 août dernier.

Björk, Notget VR. Photo REWIND VR, courtesy Somerset House. 2

Björk, Notget VR © Rewind VR – Somerset House

Immersion et chanson

Les vidéos ont été créées chacune à l’aide d’un réalisateur différent. Là où l’artiste islandaise admet volontiers qu’elle écrit et compose seule toutes ses chansons, dès qu’elle pénètre dans le monde de l’image, c’est une toute autre paire de manche, ce qui explique son choix de s’entourer de divers créateurs pour l’épauler dans cette tâche.

L’accrochage doit être considéré comme un tout mouvant, qui n’est jamais fixé. En effet, la chanteuse travaille toujours sur les vidéos présentées dans l’exposition, si bien que l’événement que l’on peut aujourd’hui admirer à Londres (jusqu’au 23 octobre) sera probablement quelque peu différent des autres présentations à venir. En effet, l’événement itinérant « Björk Digital » va voyager dans cinq autres villes du globe.

Björk, Notget VR. Photo REWIND VR, courtesy Somerset House.

Björk, Notget VR © Rewind VR – Somerset House

À la croisée des arts

Alors, à qui s’adresse cet événement à la Somerset House ? Uniquement aux fans de l’univers déjanté et imprévisible de Björk ? Pas seulement, si l’on en croit le communiqué du centre culturel anglais. L’exposition a le mérite de présenter des installations déroutantes, qui font appel aux dernières technologies mises au point en matière de réalité virtuelle. Les geek seront ravis, les amoureux de la musique de Björk aussi et les aficionados d’art ne seront pas en reste.

Nous sommes donc là face à une célébration : celle du vaste répertoire visuel, profondément expérimental, de l’artiste islandaise. Car en vingt ans de carrière et neuf albums sortis, la chanteuse avant-gardiste a eu tout le temps d’explorer, tenter, rechercher, quitte à parfois brouiller les pistes entre les différents registres artistiques ; et c’est précisément cela qui fait de Björk une créatrice à part. Elle est probablement la musicienne qui a le plus tenté de repousser les limites entre la musique et la technologie.

bjork 1

Affiche de l’événement de la Somerset House © Somerset House

Abolir les frontières

Et toujours dans cette optique de constante exploration, les visiteurs de l’exposition ne se contenteront pas de regarder les films, mais grâce à des casques de réalité virtuelle (type oculus rift), les curieux pourront pénétrer dans le monde de la chanteuse, et interagir avec celui-ci. Les visiteurs de « Björk Digital » pourront vivre une expérience muséale qui s’avère un mélange entre la performance, l’accrochage, le film et la création digitale. Pas de cases dans laquelle on peut ranger la chanteuse, donc ! L’événement traversera les terrains de la technologie, de la musique, de l’art visuel et du design…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE