Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Auvers sur Oise lance un appel aux dons pour préserver les tombes des frères van Gogh

Agathe Lautréamont 29 juillet 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Créée en 1987, l’association Institut van Gogh est en charge de l’animation culturelle et artistique de l’Auberge Ravoux, dite « Maison de van Gogh » à Auvers-sur-Oise. À l’occasion de l’anniversaire de la mort du peintre néerlandais, le 29 juillet 1890, la petite commune du Val d’Oise s’est rapprochée de l’association afin de lancer une opération de mécénat, dans le but de récolter la somme de 600 000 euros. Objectif : préserver les tombes de Vincent van Gogh et de son frère cadet, Théo…

vincentettheo

Les tombes de Vincent et Théodorus van Gogh © Institut van Gogh

« Devenez mécène de Vincent et Theo van Gogh ». C’est sous ce nom que la ville d’Auvers-sur-Oise a lancé ce jour une vaste opération de mécénat en partenariat avec l’Institut van Gogh, dont l’objectif est de préserver les tombes des frères Vincent et Théodorus van Gogh ; les corps des deux hommes reposant dans le petite cimetière sur les hauteurs d’Auvers.

Cela fait trente ans que l’Institut reçoit régulièrement des dons afin d’aider à la sauvegarde du patrimoine de ce petit village où le célèbre peintre néerlandais passa les dernières semaines de son existence. Mais cette année, ces généreuses donations ne suffisent plus à entretenir les tombes de Vincent et Théo, continuellement recouvertes d’un épais lierre vert, en signe d’éternité. En effet, ce modeste cimetière communal reçoit chaque année la visite de plus de 200 000 visiteurs, venus se recueillir devant la sépulture du maître et de son frère qui le soutint toute sa vie.

eglise auvers

Vincent van Gogh, L’Église d’Auvers-sur-Oise, 1890 © Wikimedia Commons

Mais le cimetière d’Auvers-sur-Oise n’est pas le seul site ayant besoin rapidement d’une rénovation. À quelques pas de celui-ci, se dresse l’église Notre-Dame d’Auvers, édifice datant du XIe siècle et qui fut immortalisée par van Gogh en mai 1890, peu de temps après son départ de l’asile psychiatrique de Saint Rémy de Provence. Ces deux espaces emblématiques du village d’Auvers-sur-Oise doivent donc subir des travaux de rénovation et de sécurisation, afin d’assurer une préservation optimale des lieux et le meilleur accueil possible pour les nombreux visiteurs qui se pressent chaque année sur les chemins de la commune, dans les pas de l’artiste néerlandais au destin tragique.

Malheureusement, la ville ne possède pas dans l’immédiat les moyens de financer les quelque 600 000 euros nécessaires à ces importants travaux : drainage, assainissement, éclairage, restructuration, sécurisation… C’est pourquoi Auvers s’est associée avec l’Institut van Gogh pour mettre sur pied cette campagne internationale de crowfunding. Une fois l’importante somme collectée, celle-ci sera immédiatement reversée à la ville d’Auvers, maître d’ouvrage.

selfi

Vincent van Gogh, Autoportrait, 1890 © Musée d’Orsay

L’argent versé par les donateurs servira donc à assainir et drainer le cimetière, créer un abri et un bloc sanitaire, restaurer et sécuriser l’entrée du cimetière et améliorer son éclairage, refaire à neuf la sente qui mène au cimetière, et enfin restructurer les abords de l’église Notre-Dame d’Auvers. Mais au-delà de ces aspects purement techniques, il s’agit bien ici de viser à préserver la mémoire, l’esprit et l’âme de Vincent van Gogh  qui a marqué de sa trace indélébile l’histoire d’Auvers-sur-Oise.

Si jamais vous souhaitez effectuer un don, deux options s’offrent à vous. Directement dans la commune d’Auvers, des bornes de paiement ont été installées sur le palier de l’Auberge Ravoux. Grâce à la technologie du paiement sans contact, les visiteurs pourront effectuer un « mini-don » (entre 2 et 20€) pour participer à cette campagne de levée de fonds. Et pour ceux qui souhaiteraient faire un don supérieur, et/ou ne peuvent pas se rendre dans le Val d’Oise, une plateforme de dons défiscalisés en ligne est d’ores et déjà disponible : Institut van Gogh

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE