Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Et le nouveau pays leader du marché de l’art est…

Agathe Lautréamont 25 juillet 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Artprice vient de dévoiler son nouveau rapport semestriel, et celui-ci comporte quelques surprises… Alors que la Chine avait été détrônée en 2015 par les États-Unis pour le titre du leader du marché de l’art, il semblerait cependant que l’Empire du Milieu ait retrouvé sa place au premier semestre 2016 ; et ce, malgré un marché en nette baisse. Le pays redevient donc numéro 1 mondial du marché de l’art, représentant à elle seule un tiers du chiffre d’affaires des ventes aux enchères.

Jony And Marc's (RED) Auction - Auction

© Theo Wargo – Getty Images

Lorsque l’on regarde à l’échelle mondiale, sur les six premiers mois de l’année 2016, le marché de l’art a représenté à lui seul un chiffre d’affaire de 5.9 milliards d’euros (frais bien sûr inclus). Seulement, malgré un chiffre qui peut paraître tout bonnement astronomique, celui-ci révèle en fait une nette baisse, qui tourne autour de 15%, par rapport à une période similaire pour l’année 2015. Une baisse qui pourrait s’expliquer, pour le début 2016, par une pénurie de vente de chefs-d’œuvre de premier plan. C’est pourquoi les hauts lieux du marché de l’art, comme Londres et New York qui sont de véritables places-fortes dans ce secteur, ont accusé une baisse respective de 30% et 50% de leur chiffre d’affaires.

Brett Whiteleys Work "Opera House" Goes To Auction

© Lisa Maree Williams – Getty Images

Dans son rapport semestriel, Artprice explique que la contraction du chiffre d’affaires du secteur de l’art semble d’autant plus importante que les années 2014 et 2015 avaient commencé sur les chapeaux de roue, affichant des sessions de vente absolument exceptionnelles et historiques en matière de chiffres. Les records avaient donc été époustouflants.  Bien sûr, au regard du nombre de transactions, ce marché à part demeure profondément dynamique (les transactions sont en effet en hausse de 2.3% par rapport à la période 2015), mais cette fameuse pénurie de grandes œuvres d’art vient mettre du plomb dans l’aile du marché.

Au vue de ce contexte, c’est donc la Chine qui retrouve son rang de leader, avec un chiffre d’affaires au premier semestre de 2.1 milliards d’euros (sur les six milliards d’euros comptabilisés au niveau mondial), ce qui représente une hausse de pas moins de 20% par rapport à l’année 2015. Selon les estimations d’Artprice, l’Empire du Milieu représente seul 35% du marché mondial ! La Chine a en effet profité du dynamisme de la place de Hong-Kong, qui est une des seules places sur le marché de l’art à afficher une progression constante (celle-ci affiche un enviable +10%).

Cette bonne santé affichée par Hong-Kong s’expliquerait par une confiance renouvelée des investisseurs grâce à l’instauration d’une nouvelle législation, qui se montre particulièrement sévère contre les impayés.  Mais après cinq ans de domination du marché, la Chine avait cependant cédé sa place l’année dernière aux États-Unis. Mais la domination des USA aura fait un feu de paille, puisque ces derniers rétrogradent en 2016 à la deuxième place, avec 1.5 milliards d’euros, ce qui représente 26% de part de marché.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE