Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Art et vacances #1 : 10 expos à voir en… Provence !

Agathe Lautréamont 19 juillet 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Quand on pense à la Provence, on songe forcément aux plages de sable fin, au grand soleil et aux paysages enchanteurs… Mais pas que ! Chez Exponaute, on s’est dit qu’il est toujours pratique d’avoir sous la main un petit guide des expos à voir dans la région, si d’aventure une escapade culturelle vous tentait pendant vos vacances. Voici donc la liste des événements culturels à ne manquer sous aucun prétexte dans le sud de notre bel Hexagone…

Marseille

Picasso, un génie sans piédestal, au Mucem

Banderillo, 1959 ©Succession Picasso 2016

Pablo Picasso, Banderillo, 1959 © Succession Picasso 2016

À l’occasion de cette grande exposition dédiée au maître espagnol qu’on ne présente plus, le Mucem de Marseille a réuni pas moins de 270 œuvres de Picasso. Dans un parcours riche et qui nous mène de surprise en surprise, l’exposition tend à démontrer comment Pablo Picasso, très impliqué dans son époque et attaché à ses racines ibériques, n’a cessé de s’inspirer d’influences artistiques diverses. Un accrochage à la rencontre de divers courants, d’inspirations inattendues et de découvertes esthétiques.

Mucem, Marseille, du 27 avril au 29 août 2016

Hans Hartung, peintre et légionnaire, aux Pénitents Noirs

achtung2

Vue de l’exposition © Centre d’art les Pénitents Noirs

En cet été 2016, la ville d’Aubagne revêt les couleurs d’un peintre français d’origine allemande, figurant parmi les plus grands représentants de l’art abstrait : Hans Hartung. Aujourd’hui, l’artiste est considéré comme le pionnier de l’abstraction lyrique, et son œuvre continue de trouver un écho étonnant dans notre modernité. L’accrochage présente à cette occasion des œuvres méconnues du grand public, certaines qui n’ont même jamais été exposées auparavant…!

Aubagne, Centre d’art les Pénitents Noirs, du 16 avril au 28 août 2016

Monaco

Francis Bacon, Monaco et la culture française au Grimaldi Forum

head vi oil on canva 1949 francis bacon copyright2

Francis Bacon, Head VI, 1949 © Fondation Francis Bacon

Une soixantaine d’œuvres pour tenter de mieux comprendre un des artistes les plus surprenants du XXe siècle. Et c’est sous un angle inédit que le travail de l’artiste britannique sera abordé par le Grimaldi Forum : comment la culture française et son existence monégasque ont pu influencer considérablement la pratique artistique de Francis Bacon ? Cette exposition Bacon est un des événements les plus ambitieux dédiés à l’artiste depuis plusieurs années. À ne pas manquer.

Monaco, Grimaldi Forum, du 2 juillet au 4 septembre 2016

European Art Fair au Grimaldi Forum

rainhart euro art fair

© Rainhart

Pour la deuxième année consécutive, European Art Fair s’apprête à se tenir au sein du Grimaldi Forum de Monaco. Des espaces agrandis, idéalement agencés pour accueillir les œuvres, permettront aux visiteurs de découvrir une trentaine de galeries dans les meilleures conditions. Que l’on soit amateur de beaux-arts (sculpture, peinture, œuvre sur papier), d’arts décoratifs (pièces d’époque ou de collection) voire de haute-joaillerie, il y en aura pour tous les goûts lors de cette nouvelle édition estivale.

Monaco, Grimaldi Forum, du 20 au 24 juillet 2016

Rétrospective Robert Combas au Grimaldi Forum

com

© Robert Combas – Grimaldi Forum

Né en 1957, Robert Combas est considéré comme un des artistes les plus influents de notre période contemporaine. À ce titre, le Grimaldi Forum de Monaco dédie un accrochage à ce créateur atypique, en réunissant pas moins d’une centaine d’œuvres toutes datant des années 80 et 90. Celles-ci proviennent de collections privées comme d’institutions publiques, et seront accrochées selon les thématiques les plus récurrentes dans la pratique de l’artiste : femmes, batailles, religion, mythologie…

Monaco, Grimaldi Forum, du 7 août au 11 septembre 2016

Arles

Les Rencontres d’Arles

ar

© Rencontres d’Arles

Un événement immanquable du côté du sud de la France, un rendez-vous de renommée internationale, et un point de chute pour tous les amoureux de la photographie. Tout ça, pendant toute la durée de l’été ! Les rencontres d’Arles sont dirigées cette année par Sam Stourdzé, qui a décidé d’élargir les horizons de l’événement photographique, et qui investit donc de nouveaux lieux pour son édition 2016. Amoureux de l’image, c’est un passage obligatoire ! C’est d’ailleurs à Arles que vous pourrez découvrir l’exposition de Klavdij Sluban, avant qu’elle ne voyage jusqu’à Paris !

Arles, du 4 juillet au 25 septembre 2016

Katerina Jebb, Deus ex machina au musée Réattu

biz

Katerina Jebb, Untitled Icon n°1 © Katerina Jebb

Katerina Jebb est une créatrice que l’on pourrait qualifier de touche-à-tout. Née en Angleterre, l’artiste s’intéresse très vite à l’image sous toutes ses formes, et consacre sa pratique artistique depuis quelques années à l’exploration de ce médium. Installations, photographies et courts-métrages jalonnent donc son parcours. Un cheminement artistique d’une grande richesse, poétique et surprenant, que le Musée Réattu d’Arles propose de découvrir jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Arles, Musée Réattu, du 1er mars au 31 octobre 2016

Nice

Christo et Jeanne-Claude à la Fondation Maeght

nice maeght

© Fondation Maeght

On le sait, l’artiste Christo nous a habitués à des œuvres pour le moins monumentales. Et il ne déroge donc pas à la règle pour cet été ! L’artiste a ainsi installé en plein cœur du jardin de la Fondation Maeght un gigantesque mastaba, qui redéfinit l’échelle de la cour Giacometti. Haute de neuf mètres, l’installation de Christo interroge notre monde moderne, mais avant tout et surtout, laisse sans voix par son ambition et sa portée esthétique.

Saint-Paul de Vence, Fondation Maeght, du 4 juin au 27 novembre 2016

Cagnes-sur-mer : Joan Miró à Polygone Riviera

Daniel Buren, Inexorablement, les couleurs glissent, 2015

À l’intérieur du bâtiment © Polygone Riviera

Histoire de clore cette liste avec une exposition un peu plus originale que les précédentes, on ne pouvait pas se quitter sans évoquer ce qui se trame du côté du Polygone Riviera. Hé oui, jusqu’à la fin de l’été, des œuvres du peintre abstrait espagnol Joan Miró seront exceptionnellement accrochées au sein de ce centre commercial d’un nouveau genre, qui se tourne résolument vers l’art ! Audacieux, certes, mais brillant ! Et la visite vaut clairement le coup d’œil…

Cagnes-sur-Mer, Polygone Riviera, du 8 juin au 1er octobre 2016

Ailleurs

Sète : Les Shadocks, l’exposition

sha

© MIAM

Le MIAM ? Drôle de nom pour un musée ! Loin de toute gourmandise, cet acronyme désigne en fait le Musée International des Arts Modestes. Et cet été, l’institution culturelle de Sète a décidé de mettre en avant un monument de la télévision française, qui a marqué les esprits de générations entières : les Shadocks ! Dessins simplistes, animations hilarantes et oiseaux pompistes sont au programme d’un accrochage pour le moins réjouissant !

Sète, le MIAM, du 18 juin au 6 novembre 2016

Expo itinérante : 36/36 : Les artistes fêtent les 80 ans des congés payés

36

Peter Klasen, Liberté 36, 2016 © Peter Klasen

Pour la petite anecdote, cette exposition dédiée aux congés payés  ne se contente pas de poser ses valises à La Ciotat le temps de l’été. En effet, l’événement est itinérant ! L’accrochage voyage dans toute la France, de Paris à la Rochelle en passant par Thonon-les-Bains. 36/36 se veut comme une célébration des 80 ans des congés payés, et des artistes ont donc été invités à produire des œuvres sur cette thématique.

La Ciotat, Chapelle des Pénitents Bleus, du 26 août au 4 septembre 2016

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE