Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_4 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

La liste des nommés pour le Sterling Prize dévoilée

Agathe Lautréamont 19 juillet 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

La liste des nommés pour le prix d’architecture britannique, le RIBA Stirling Prise, vient d’être dévoilée. Cette année, six constructions (récemment achevées ou encore en cours) ont été retenues par le jury afin de concourir au précieux prix, qui remet au gagnant un titre prestigieux et une somme de 20 000 livres sterling ! Découvrons la sélection pour ce cru 2016…

3029342_Blavatnik_JimStephenson-25-LoRes

 Blavatnik School of Government © Jim Stephenson

En Angleterre, le Stirling Prize est sans conteste le plus prestigieux des prix d’architecture qui, chaque année, récompense un bâtiment jugé comme le plus audacieux et/ou le plus original de l’année en cours. Mais plus qu’une simple sélection des nouveautés sorties de terre, cette sélection révélée par l’Institut Royal des Architectes Britanniques (ou RIBA, pour Royal Institute of British Architects) tend également à dire quelque chose sur la situation économique et culturelle du pays. Il y a quelques années en arrière, les récompenses et nominations se focalisaient sur le domaine de l’éducation (écoles, universités…). Parfois, c’est la culture qui était mise en lumière (avec des galeries, des musées…). Pour ce cru 2016, il semblerait que la balance penche à nouveau du côté de l’éducation.

jim stephenson weston library

Weston Library © Jim Stephenson

En effet, les deux bâtiments les plus impressionnants figurant dans la liste ne sont autres que la Blavatnik School of Government (dont la réalisation a été menée par le studio suisse Herzog & De Meuron, pour un coût total de 50 millions de livres) et la Bibliothèque Weston (que l’on doit au studio Wilkinson Eyre, et qui a coûté 78 millions de livres sterling). Le point commun entre ces deux constructions, hormis leur nomination au Stirling Prize ? Tous deux dépendent de la fameuse Université d’Oxford…

3029347_Riverside-Campus-02 glasgow

Le Campus de Glasgow © DR

Avec ces deux récentes structures, il semblerait bien que l’enseignement supérieur en Angleterre se porte au mieux et surtout, cherche à aller de l’avant en se dotant de locaux modernes et innovants. La restauration et l’agrandissement de la Weston Library, dont les murs historiques datent des années 1930 sont une illustration de la volonté d’Oxford d’explorer de nouvelles pistes pour la protection des livres comme l’amélioration de l’accès de la population à ces derniers. Quant à la Blavatnik School of Government, dont les architectes ne sont autre que ceux à qui on doit la Tate  Modern, se tourne vers un style futuriste totalement assumé ; sans pour autant tomber dans l’excentricité.

newport hirst helene binet

Newport Street Gallery © Helene Binet

On notera aussi la présence du City of Glasgow College, un établissement d’enseignement supérieur dont les lignes sobres, classiques, minimales, tranchent radicalement avec l’architecture plus fantastique des deux bâtiments récemment cités. On y dénote une influence de l’architecture américaine, telle qu’on peut la croiser dans les villes de Chicago et New York.

trafa alex de rijke

Trafalgar Place © Alex de Rijke

Éloignons-nous maintenant de l’Écosse pour plonger au cœur de la forêt de Dean, dans le Gloucestershire. Là, se trouve une maison aux lignes épurées, aux murs ouverts par de grandes baies vitrées : l’élégante Outhouse, dessinée par l’atelier Loyn & Co. Résolument moderne, il est cependant très rare de retrouver des maisons privées dans la sélection du Sterling Prize, celui-ci se centrant majoritairement sur les institutions publiques. Mais les lignes classiques et quelque peu utopistes ont manifestement séduit le jury chargé de la sélection.

riba

Outhouse ©  Loyn & Co

Évoquons également l’espace de Damien Hirst récemment inauguré, la Newport Street Gallery : industriel, réalisé à partir de briques et situé dans un ancien quartier ouvrier de Londres, l’espace se veut résolument avant-gardiste selon des plans établis par Caruso St John. Enfin, Trafalgar Place par le cabinet d’architectes dRMM : un ensemble d’habitations là aussi réalisé en briques, dont la couleur change subtilement à mesure que l’immeuble s’élève vers le ciel.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE