Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Pour ses 30 ans, le Studio Ghibli s’offre une expo spectaculaire !

Jéremy Billault 11 juillet 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Cet été, à Tokyo, le Studio Ghibli fête son 30ème  anniversaire avec une immense exposition rétrospective dans un endroit prestigieux : l’observatoire Tokyo City View. Des images, des produits dérivés d’époque, mais surtout du grand spectacle à travers des installations monumentales qui plongent les fans de la première heure comme les spécialistes dans un univers devenu culte. 

Expo-Ghibli-Tokyo-720x405

© Studio Ghibli

C’était il y a 30 ans : au mois de juin 1985, Hayao Miyazaki et Isao Takahata, crééent avec par la compagnie Tokuma Shoten un studio visionnaire, qui deviendra vite incontournable dans le secteur de l’animation japonaise. Ce studio, c’est le studio Ghibli (du nom utilisé par les italiens pour désigner un avion de reconnaissance pendant la Seconde Guerre Mondiale) qui, à dans son domaine, sera lui aussi un éclaireur, un visionnaire. Pour célébrer cet anniversaire emblématique, et pendant la fermeture partielle du musée Ghibli, dans la banlieue de Tokyo, une immense rétrospective est organisée tout l’été au cœur de Roppongi Hill, un projet urbain gigantesque. Plus précisément, c’est au Tokyo City View, un observatoire à 250 mètres haut dessus  du niveau de la mer qui offre une vue panoramique à 360 degrés sur la ville que sont célébré les trente ans de ce studio déjà mythique.

TOTORO

© Studio Ghibli

Un lieu spectaculaire, donc, pour une expo spectaculaire. Et c’est un euphémisme. Car Ghibli n’a pas fait les choses à moitié pour inviter les puristes comme les néophytes dans son univers si particulier. Derrière un bar, un Totoro grandeur nature entouré de quelques objets emblématiques, plus loin, un chat-bus en capacité d’accueillir plusieurs adultes, en référence au même film (Mon voisin Totoro, si vous êtes perdus). Mais le clou du spectacle est tiré d’un autre film, tout aussi culte : Le château dans le ciel (1986). Entouré d’un nombre impressionnant d’objets volants de toutes sortes, une immense maquette vole, de haut en bas, une maquette extrêmement détaillée d’un dirigeable, comme l’accomplissement physique et concret de la passion de Miyazaki l’avion, ce qui vole et ce qui flotte dans les airs.

 

Mais en dehors du grand spectacle, la magie opère à travers l’Histoire. Les trente dernières années (et même plus si l’on prend en compte Nausicaä de la vallée du vent sorti en 1983, avant la création officielle du studio) se rappellent au bon souvenir des spectateurs ébahis à) travers une multitude de produits dérivés d’époque, des affiches, des publicités et toutes sortes d’objets, encadrés par des images extraites de film qui ont marqué plus d’une génération et qui continuent, après tant d’années d’existence, à être à la pointe de  l’innovation. C’est dans cette optique que Ghibli a décidé de présenter quelques éléments de La Tortue Rouge, le prochain film du studio prévu pour le mois de septembre prochain.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE