Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_3 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

De la poésie à la peinture, Chagall s’expose avec ses inspirations à Landerneau

Jéremy Billault 9 juillet 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Pour sa grande exposition monographique estivale, le Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la culture de Landerneau (29) accueille Marc Chagall et son rapport à la littérature et la poésie. Chagall, de la poésie à la peinture présente environ 300 œuvres de l’artiste, de ses débuts à ses dernières toiles toutes inspirées par des mythes, des grands textes ou des poètes qu’il a rencontré. Un nouveau regard et des œuvres originales pour une exposition de qualité qui devrait vite rencontrer son public.

Marc Chagall peignant les Arlequins, 1938-44 © Archives Marc et Ida Chagall, Paris

Après Miró, après Dubuffet, après Giacometti, le Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la culture de Landerneau consacre à nouveau son exposition d’été à un artiste majeur, étonnement jamais exposé dans le grand ouest français : Marc Chagall. Si cette année on l’a peut-être beaucoup vu, à Paris, à Roubaix, à Nice, Landerneau, sous l’œil avisé de Michel-Edouard Leclerc, a voulu se démarquer en proposant un regard original sur l’oeuvre de Chagall et en exposant une vaste sélection de 300 œuvres, couvrant toutes les époques. Ce regard, c’est celui de la poésie qui, presque au même titre que la musique (objet de l’exposition de la Philharmonie)  a marqué l’artiste, dans ses inspirations et à travers ses collaborations.

Chagall Marc (1887-1985). Nice, musÈe national Marc Chagall. DMBMC1990.1.6;AM1988-80.

Chagall Marc (1887-1985). Nice, musée national Marc Chagall.

Éternel nostalgique, Chagall est exposé à Landerneau à travers plusieurs étapes de sa vie et plusieurs découverte. Dès son premier séjour en France, émerveillé par les artistes, la langue et la culture qui l’entourent, il n’en reste pas moins attaché à ses racines russes et à quelques poètes compatriotes. Ainsi, en 1914, contraint à l’exil par la Première Guerre Mondiale, cet attachement devient nostalgie, sa peinture devient un hommage poétique à ses souvenirs, à sa culture. C’est ce même sentiment qui se retrouve un peu plus loin, dans l’exposition comme dans le temps, quand il quitte la France à l’invitation du MoMA avec sa femme et sa fille, en 1941. Mais cette fois-ci, les couleurs sont plus sombres, les sujets plus tragiques, à l’image du chaos dans lequel le monde entier est plongé. Difficile d’exposer Chagall sans évoquer le voyage et l’errance, ‘itinérance et la fuite : le Fonds Hélène et Edouard Leclerc a décidé de le faire à travers deux époques marquantes, dans sa vie comme dans l’Histoire, et à travers ses rapports avec les nombreux poètes et artistes qui traversent au même moment la même situation.

Inspirations

Marc Chagall, Le Coq et le Renard, 1926 © Collection Larock-Granoff, Paris © CHAGALL © Adagp, Paris 2016

Marc Chagall, Le Coq et le Renard, 1926 © Collection Larock-Granoff, Paris © CHAGALL © Adagp, Paris 2016

Si Chagall a réalisé un certain nombre de ses œuvres les plus connues suite à des commandes (on à Malraux et au plafond de l’Opéra Garnier ou encore aux vitraux de la cathédrale de Reims), ses premiers travaux du genre sont avant tout illustrations de livres et de recueils. A la demande du marchand d’art et éditeur Ambroise Vollard, Chagall illustre, notamment, la Bible (1931) et les Fables de La Fontaine (1925), deux sources d’inspirations intarissables face auxquelles il sera très efficace. Très vite, avec la maîtrise des couleurs qu’on lui connait, Chagall apporte aux vers de La Fontaine les personnages de son univers dansant dans un mariage extrêmement harmonieux que l’exposition permet d’apprécier, en présentant les œuvres aux côté des poèmes correspondants.

La légende du siècle

Marc Chagall, Job, 1975_ Collection privee © CHAGALL © Adagp, Paris 2016

Marc Chagall, Job, 1975  Collection privee © CHAGALL © Adagp, Paris 2016

L’exposition de Landerneau est également une belle opportunité pour mieux connaître l’ensemble de l’oeuvre de Chagall, ses inspirations et ceux qu’il a influencé (on pense à Aragon qui lui consacra un ouvrage qu’il s’est ensuite chargé d’illustrer). Ainsi peut-on découvrir quelques belles céramiques signées Chagall (et reconnaissables entre mille) qu’il a réalisées lors de son passage à Vallauris et quelques toiles tardives remarquables (Chagall approchait les 90 ans au moment de la création de certaines), inspirées des mythes fondateurs et des grands thèmes de la littérature. Pour la première fois dans l’Ouest de la France, ce Chagall est donc complet, l’exposition couvre presque un siècle entier, son Histoire et celle de l’homme en abordant un aspect riche et intéressant de son oeuvre : au panthéon des nombreuses inspirations que l’on lui connait s’ajoutent brillamment la littérature et la poésie, les grands textes et les mythes auxquels il s’est notamment confronté en les illustrant. L’expo sera présente tout l’été et jusqu’au premier novembre et on vous conseille vivement d’y faire un tour !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE