Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Immanquables, coups de cœurs… Les 10 expos à voir à Paris cet été !

Agathe Lautréamont 5 juillet 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

C’est l’été ! Bon, d’accord, pas forcément pour tout le monde, étant donné la couleur du ciel depuis facilement un mois. Mais justement, il faut savoir voir le verre à moitié plein ! Si la météo n’est pas clémente durant la belle saison, voilà une occasion idéale pour visiter quelques belles expositions. Si vous êtes du côté de la capitale pendant les mois estivaux, Exponaute vous a concocté une petite liste des expositions à ne pas rater en juillet et en août à Paris…

Les immanquables

Jacques Chirac « Le dialogue des cultures » au Quai Branly

Jacques Chirac, Maire de Paris, réception d'Améridiens "Haidas" (Ouest du Canada). hotel de Ville. Aout 1989.

2016 est une année très riche pour le Quai Branly. Cela fait en effet 10 ans que l’institution aux bâtiments dessinés par Jean Nouvel a ouvert ses portes, et à cette occasion, elle a décidé de rendre hommage à l’homme qui se trouve à l’origine de sa création : Jacques Chirac. Intitulée « Le dialogue des cultures », l’exposition revient sur la passion de l’ancien président pour les arts premiers, dans un parcours qui fleure bon la nostalgie…

Araki au Musée des Arts Asiatiques – Guimet

ki

Fête des anges : scènes de sexe, 1992 © Nobuyoshi Araki / Courtesy Taka Ishii Gallery

Araki, c’est l’exposition à ne pas manquer en ce milieu d’année 2016. Le musée des Arts Asiatiques – Guimet est en effet la toute première institution à consacrer une rétrospective aussi complète de l’œuvre de ce photographe sulfureux. Nobuyoshi Araki, artiste phare de la photo contemporaine asiatique, révèle ainsi un travail plus complexe que ce à quoi on a trop tendance à le réduire. Bondage, certes, mais aussi poésie…

Michel Houellebecq au Palais de Tokyo

court

© Courtesy de l’artiste

On en parlait depuis très longtemps. Tout le monde se demandait quelle forme l’événement allait prendre. Et depuis le 23 juin dernier, on le sait : le Palais de Tokyo surprend son monde en organisant non pas une exposition sur Michel Houellebecq, mais bien par l’écrivain Houellebecq. Entre fiction, réalité et photos du chien Clément, l’événement du Palais de Tokyo est vraiment un passage obligatoire.

Charles Gleyre au Musée d’Orsay

gl

Charles Gleyre, Les illusions perdues dit aussi Le Soir, 1843 © RMN-Grand Palais, musée du Louvre/ Michel Urtado

Il était plus que temps de lui offrir un véritable retour à la lumière. Le peintre Charles Gleyre, d’origine suisse, est de ces artistes qui de leur vivant rencontrent un succès fulgurant qui leur permet de vivre confortablement de leur peinture. Mais qui, pour des raisons surprenantes, tombent dans l’oubli après leur mort. Le Musée d’Orsay salue cet artiste inclassable, entre Romantisme et Académisme, dans un superbe accrochage.

Les coups de coeur de la rédaction

Miquel Barceló à la BNF et au Musée Picasso

bar

Miquel Barceló © ADAGP, Paris, 2016 Photographie © Alexis Komenda / BnF

Deux musées parisiens, deux ambiances bien définies, pour un seul et même artiste. Si ce n’est pas encore fait, vous avez jusqu’au milieu de l’été pour vous rendre du côté de la Bibliothèque François Mitterrand et/ou au Musée Picasso pour découvrir l’exposition Sol y Sombra. Miquel Barceló, figure immanquable de la scène contemporaine espagnole, investi deux espaces muséaux de la capitale pour révéler les aspects les plus secrets de son œuvre impressionnante. Achetez votre billet directement (et moins chers !) sur la billetterie d’Exponaute !

Josef Sudek au Jeu de Paume

qsud

Josef Sudek, Prague pendant la nuit, vers 1950-1959 © Succession de Josef Sudek

Un magicien du noir et blanc. Voilà comment on pourrait qualifier Josef Sudek, photographe tchèque qui a su capter, à travers le XXe siècle, toutes les beautés et les subtilités de sa ville, Prague, tout en explorant son univers intérieur. Un accrochage tout en délicatesse, qui met parfaitement à l’honneur des photographies d’une poésie absolue, qui touchent au sublime. Un des coups de cœur de la rédaction, qu’il faut aller voir absolument.

Pierre Paulin au Centre Pompidou

ue

© Agathe Lautréamont

État de siège au Centre Pompidou ! Et Beaubourg peut se targuer d’être la première institution culturelle à organiser une rétrospective du travail de Pierre Paulin. Designer et architecte d’intérieur, son mobilier coloré, fonctionnel et aux couleurs vives qui ont fait sa renommée, Paulin est une personnalité immanquable de la seconde moitié du XXe siècle en matière de mobilier et de décoration. Le centre Pompidou lui rend hommage, dans une exposition réjouissante.

Marcel Gautherot à la Maison Européenne de la Photographie

gau

© Marcel Gautherot

Attention, claque visuelle ! Dans le cadre de sa saison brésilienne, la Maison Européenne de la Photographie met en lumière un photographe peu connu hors des frontières de son pays de cœur, le Brésil, mais dont le travail est époustouflant. Noir et blanc lumineux, sens de la ligne taillée au cordeau, compositions équilibrées… Marcel Gautherot est un photographe talentueux. Très talentueux. Et ses images sont des petites merveilles.

Bon plan : quelques expos gratuites !

Electrosound  à la Fondation EDF

sound

Ben Klock, Weather Winter Festival © Jacob Khrist

La musique techno n’est pas votre tasse de thé ? Ça, c’était avant d’avoir visité la nouvelle exposition de la Fondation EDF. L’espace culturel poursuit sur sa lancée expérimentale en proposant jusqu’au 2 octobre prochain un accrochage en forme d’atelier ludique, qui se consacre à l’histoire des musiques électroniques, de ses origines à nos jours. Que l’on soit spécialiste ou totalement néophyte, l’événement est pensé pour être accessible et ludique. On en ressort accro à cette musique festive et indémodable !

Galerie Arts Factory

o

© Arts Factory

Chaque année, la galerie parisienne Arts Factory organise son summer show. Et cette année, c’est la scène du street-art et du graffiti qui est mise à l’honneur ! Walldrawings, sérigraphies et peintures à la bombe sont donc au programme d’un événement festif et bigarré, qui tourne autour du travail d’un collectif de quatre influents artistes de rue. Une occasion idéale de découvrir un univers tout en couleur et en exubérance, pour un art plus complexe qu’il n’y paraît…

Et…  bonus hors-le-périph’ !

Olafur Eliasson au Château de Versailles

olafur-09-bis

© Agathe Lautréamont

Hé bien ? Il n’y a pas que Paris, dans la vie ! À vingt minutes de la capitale, dans le plus célèbre des châteaux de France, l’artiste contemporain Olafur Eliasson a installé des œuvres lumineuses, hypnotisantes et esthétiquement irréprochables. Entre jeux de miroir, lumières incandescentes et reflets infinis, l’artiste danois nous plonge dans son univers épuré et au discours éminemment écologiste. Quand le patrimoine et l’art contemporain se rencontrent dans une surprenante harmonie…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE