Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 BRASSAÏ

09/11/2016 > 30/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

À l’abbaye d’Auberive, Gustave Courbet rencontre le paysage contemporain

Agathe Lautréamont 4 juillet 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Nichée dans la campagne de la Haute-Marne, l’abbaye d’Auberive compte parmi ces bâtiments millénaires qui ont su traverser, bon an mal an, le fil des âges pour nous raconter leur riche histoire. Depuis 2006, l’espace est devenu centre d’art et pour ses dix ans en tant qu’institution culturelle, celui-ci organise une superbe exposition qui, à l’image de l’abbaye, se joue des époques et des styles. « Courbet et la nature : regards croisés » propose, à partir des paysages peints par Gustave Courbet, un parcours artistique en forme d’allers-retours entre le XIXe siècle et la période contemporaine. Promenade dans l’art et dans l’Histoire…

COURBET Gustave La Roche Pourrie

Gustave Courbet, La Roche Pourrie, 1864 © Musée Max Claudet

Dans l’esprit de tout un chacun, le nom du peintre Gustave Courbet (1819-1877) est indéfectiblement lié à une poignée d’œuvres éminemment célèbres. On songe à L’atelier du peintre, Un enterrement à Ornans et bien sûr, à L’origine du monde et son parfum de scandale. Mais Courbet, ce n’est pas seulement ces prises de position artistiques fermes et sulfureuses, et le limiter au rôle de peintre volontiers provocateur serait une erreur.

Originaire de la petite commune d’Ornans, en Franche-Comté, le maître passa le plus clair de son enfance à arpenter à pieds ces paysages de forêts, de roches et de rivières pour lesquels il ressentait une vive fascination. Un intérêt dont il se nourrira pour produire ses paysages, moins célèbres, mais tout aussi sublimes. En cette année 2016, une vingtaine de ces toiles opère un retour sur la terre qui l’inspira. Et l’abbaye d’Auberive, fière de les exposer, entend également démontrer à quel point celles-ci ne cessent d’inspirer la création contemporaine, grâce à une exposition qui traverse les siècles.

Paysage de Patagonie

Fabien Cerredo, Paysage de Patagonie, 1998  © Galerie Koralewski, Paris

La première salle de l’exposition s’attache donc à présenter les sublimes paysages de la star incontestée de cette exposition : Gustave Courbet. Réalisées sur place, chevalet installé à l’extérieur, les œuvres frappent par leur réalisme, mais également par l’atmosphère mystérieuse qui en émane sensiblement. Souvent sombres, mais toujours judicieusement rehaussées de magistrales touches de couleurs qui leur confèrent un éclat envoûtant, les peintures de Courbet portent en elle un symbolisme fort : celui de la célébration des forces brutes de la nature.

Par de minuscules touches de pinceau, indénombrables, inextricables, Courbet parvient à rendre le flot impétueux d’une rivière, la rugosité d’une paroi de pierre crayeuse, le bruissement du vent qui passe dans l’épais feuillage d’un sous-bois. Parfois, la patte pourrait presque être qualifiée d’impressionniste, tant Courbet cherche, tout en rendant compte du paysage de sa région chérie, à révéler quelque chose de ses passions et rêveries intérieures.

D’où la portée profondément émouvante de ces paysages comme Remise de chevreuils ou les scènes de la vie paysanne comme Le halage. On y lit une nostalgie pour la période dorée de l’enfance, et une célébration de la nature préservée.

BARROT Ronan Arbre paysage

Ronan Barrot, Arbre paysage,2008 © Abbaye d’Auberive

Dans le second temps du parcours, celle qui réserve probablement le plus de surprise, l’abbaye d’Auberive a sélectionné un ensemble d’œuvres d’artistes contemporains, du peintre au photographe en passant par le plasticien, et qui ont en commun de puiser une large part de leur inspiration dans le travail de cet illustre prédécesseur ; autant pour son amour des paysages que pour sa gestion savamment maîtrisée de la lumière.

C’est ainsi qu’après avoir admiré le réalisme du XIXe siècle, le visiteur opère un soudain voyage dans le temps pour arriver en pleine période contemporaine, à la rencontre de créateurs eux aussi capables de livrer des interprétations toutes personnelles de la peinture de paysage. Accrochées dans les couloirs aux dalles sonores de l’abbaye, les œuvres de Ronan Barrot (1973), se révèlent des toiles imposantes -un format classique pour le paysage-  et se réclament volontiers du maître (certains s’amuseront même de la ressemblance physique entre Courbet et Barrot).

Comme lui, la composition peut se révéler sombre, seulement agrémentée de touches éclatantes, judicieusement distillées pour guider le regard.  Ses travaux s’inspirent également du style de Rembrandt, Géricault ou Manet, et livrent des compositions d’une grande puissance, parfois torturées.

PASZKO Malgorzata Reflet

Malgorzata Paszko, Reflet, 2014 © Galerie Koralewski, Paris

Quelques pas plus loin, et l’on pénètre dans l’univers d’Antoine Correia, un artiste qui a la particularité de s’être formé en total autodidacte ! Se réclamant de l’expressionnisme, ses toiles aux sujets volontairement indéfinissables doivent s’appréhender comme une exploration onirique de l’âme humaine, de ses beautés comme de ses noirceurs. Affectionnant la peinture à l’huile, ses atmosphères rappellent les paysages de Courbet autant que les peintures noires de Goya.

Mais ces deux créateurs ne sont qu’un échantillon des artistes placés en résonance avec Gustave Courbet. D’autres noms comme ceux d’Eva Jospin, Fabian Cerrado, Wilfrid Moser ou encore Evi Keller sont également à découvrir, tout au long du très beau parcours proposé par Auberive. De passage en Bourgogne ? On file à l’Abbaye pour découvrir l’accrochage, c’est jusqu’au 28 septembre prochain.

COURBET ET LA NATURE

05/06/2016 > 25/09/2016

Abbaye d'Auberive

AUBERIVE

Exposition du Centre d’art de l’abbaye d’Auberive du 5 Juin au 25 Septembre 2016. La nature chez Gustave Courbet mis en regards crois...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE