Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_4 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Dubuffet, Soulages, Basquiat… Une collection, à la Fondation de l’Hermitage

Agathe Lautréamont 27 juin 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

C’est l’histoire d’un passionné d’art moderne et contemporain qui, à compter des années 1950, s’est attaché à constituer ce qui est de nos jours considéré comme une des plus importantes collections privées d’Europe. Dubuffet, côtoie Soulages, qui fait face à Kiefer, qui dialogue avec Basquiat. L’exposition de la Fondation de l’Hermitage propose un voyage exemplaire dans le monde des plus grands noms de la création de notre temps…

1

Niele Toroni, Empreintes de pinceau n° 50 © Niele Toroni

Cet été, l’art contemporain investit les quatre étages de la Fondation de l’Hermitage, sur les hauteurs de Lausanne. Et l’exposition proposée au sein de l’institution suisse réunit une liste impressionnante de grands noms de l’art, d’Otto Dix à Pierre Soulages en passant par Jean-Michel Basquiat et Miquel Barceló. Pas moins de cent vingt peintures, sculptures et installations offrent un panorama saisissant du meilleur de la création des XXe et XXIe siècle, ne négligeant aucun mouvement, aucune tendance, aucune décennie.

Mais du nom de ce fameux collectionneur, nulle trace. Ce mystérieux personnage a en effet tenu à conserver un stricte anonymat, désireux de s’effacer derrière sa seule et vraie passion : l’art moderne et contemporain. En acceptant d’exposer une collection qui a été avant tout réalisée en fonction des coups de cœur et non d’une quête historique ou esthétique précise, l’Hermitage rend avant tout hommage à un regard, à une passion, qui ne s’embarrasse ni des tendances, ni des cotes, ni des époques.

sou

Pierre Soulages, Peinture © 2016, ProLitteris, Zurich

Seule prime, et c’est palpable dans tout le parcours, la notion de plaisir ; ce plaisir qui touche autant le cœur que l’esprit au moment où l’on passe de longues minute assis, à observer une œuvre d’art.

C’est ainsi que dans un parcours libre, ayant choisi de ne pas suivre un fil rouge précis mais seulement la chronologie des coups de cœur d’un collectionneur, le visiteur pourra déambuler d’abstraction à art conceptuel après des incursions dans le néo-expressionnisme voire… le XIXe siècle ! Et oui, trois bustes absolument somptueux de Jean-Baptiste Carpeaux se sont subrepticement glissés dans l’accrochage, parfois un peu perdus quand entourés de Mansfield ou de Toroni.

Lobo

Jean-Michel Basquiat, Lobo, 1986 © 2016, ProLitteris, Zurich

 Encore une fois, nous ne nous trouvons pas dans le cadre d’une exposition thématique bien définie où la muséographie doit afficher un cheminement clair et parfaitement compréhensible du public (à quelques exceptions près –carambolage). L’idée est la rencontre fortuite, l’inattendu, le face à face inspirant avec des travaux extrêmement variés qui n’ont pas peur de la confrontation. On passe indifféremment de Jean Dubuffet à Louise Bourgeois, de Cy Twombly à Keith Haring, comme dans une douce folie qui provoque des ascenseurs émotionnels.

Die unge vo

Anselm Kiefer, Die Ungeborenen, 2005-2007 © Atelier Anselm Kiefer

Le hasard est donc une clé essentielle pour parcourir l’exposition de la Fondation de l’Hermitage, et on imagine volontiers que cette absence de fil rouge risque de perdre quelques-uns, tant nous sommes habitués à nous laisser guider dans une exposition. À la manière du collectionneur anonyme qui a bâti cet ensemble d’œuvres au fil de ses rencontres, de ses influences et de ses amitiés, le visiteur est invité à laisser de côté tout ce qu’il sait des expositions traditionnelles, pour mieux saisir le langage exploratoire de l’événement de l’institution suisse.

Qu’importe si des décennies séparent Otto Dix de Giuseppe Perone, qu’importe si les styles de Chris Burden et de Bertrand Lavier sont diamétralement opposés ! Le plaisir esthétique est bel et bien présent, on se laisser porter par un tempérament contemplatif. Cette exposition, c’est l’expérience, la carte blanche donnée à l’émotion.

BASQUIAT, DUBUFFET, SOULAGES...

24/06/2016 > 30/10/2016

Fondation de l’Hermitage

LAUSANNE

La Fondation de l’Hermitage consacre sa grande exposition de l’été 2016 à l’une des plus belles collections privées d’Europe, mo...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE