Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 VIVRE !

18/10/2016 > 08/01/2017

Musée de l'histoire de l'immigration - PARIS

LA NEWSLETTER

Cet été, les paysages irréels de Michel Huelin s’exposent

Agathe Lautréamont 10 juin 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Sommes-nous face à des peintures ? Ou peut-être à des photographies ? Sont-ce là des visions d’un monde onirique que seul Michel Huelin est capable de percevoir ? Pour tenter de percer ces mystères, rendez-vous jusqu’au 9 juillet prochain à la galerie Zürcher, où l’artiste contemporain expose ses paysages irréels, à la croisée de plusieurs techniques, pour une exposition qui n’en finit pas d’étonner… et de détonner !

Hidden Landscap

Hidden Landscap © Michel Huelin – Galerie Zürcher

Du propre aveu de Michel Huelin, ses toiles naîtraient d’une relation « équivoque » avec la nature. Une relation qui serait donc ambiguë, malaisément définissable, hésitante. Mais une relation qui est capable de s’inspirer de toutes les expériences de la vie. D’un esprit touche-à-tout et infiniment curieux, Huelin a tiré des œuvres surprenantes, que l’on pourrait situer à mi-chemin entre la peinture et la photographie mais qui toutes, ont en commun de créer un univers onirique et surréaliste ; pour le plus grand bonheur des visiteurs…

Deleted Scenery 2
Deleted Scenery 2 © Michel Huelin – Galerie Zürcher

L’artiste mis en avant par la galerie Zürcher jusqu’en juillet prochain aime brouiller les pistes. On irait jusqu’à dire : il adore ça ! Pour réaliser les œuvres qui ornent les murs de l’espace d’exposition, celui-ci n’a suivi qu’une seule règle : l’approche transdisciplinaire. Aussi, quand on questionne le créateur suisse sur ses sources d’inspiration, celles-ci peuvent aller de la vidéo à l’imagerie médicale en passant par les troubles de la vision ! Les créations perturbent, puisqu’elles sont plurielles. Certaines techniques font indifféremment appel à la peinture à l’huile ou aux résines alkydes, d’autres sont issues de simples images générées par ordinateur.

Recovery Landscape 5

Recovery Landscape 5 © Michel Huelin – Galerie Zürcher

Toutes les œuvres ont cependant cette capacité à nous prendre la main pour nous mener au sein d’un espace nouveau, où il est nécessaire d’abandonner tout ce que l’on sait, tout ce que l’on considère comme acquis et figé. Dans les mondes créés par Miche Huelin, les arbres prennent de nouvelles formes, n’ont plus besoin d’un tronc pour que leurs ramifications s’étendent à perte de vue. Le minéral se mêle sans aucune peine au végétal afin de créer des espèces nouvelles.

Monde réel et reflet de ce dernier se fondent l’un dans l’autre, jusqu’à nous donner le vertige et nous demander ce que nous regardons réellement. Le ciel n’est plus d’un bleu limpide. L’atmosphère est saturée de la teinte sépia d’une vieille photographie, ou du vert vibrant d’une nature fantasmée qui fut luxuriante, à une époque. Les montagnes rêvées par l’artiste sont enveloppées d’une brume couleur magenta, tandis que certaines contemplent la levée d’un soleil vert et rouge à la fois.

Recovery Landscape 27

Recovery Landscape 27 © Michel Huelin – Galerie Zürcher

Le trouble naît toujours face aux œuvres de Michel Huelin, même si on est conscient que ce que nous voyons n’est pas une réalité, même si on garde à l’esprit que les créations que l’on admire livrent une image fantasque et totalement détachée du monde tangible. Pourtant, les éléments plausibles et proches de notre quotidien sont savamment distillés, dans un équilibre parfait, ce qui suffit à infuser en nous un certain doute, un petit moment de latence qui nous amène à nous dire : « Et si… ? » Peut-être est-ce là à quoi ressemblera la nature dans plusieurs centaines d’années ? Ce qui fait que l’artiste, en plus de nous surprendre, interroge des questions comme l’éthique ou l’impact de notre technologie sur notre environnement…

MICHEL HUELIN

21/05/2016 > 09/07/2016

Galerie Zürcher

PARIS

Depuis le début des années 2000, Michel Huelin brouille les repères, offrant un mélange d’éléments de l’espace intime (issu de ses...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE