Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 VIVRE !

18/10/2016 > 08/01/2017

Musée de l'histoire de l'immigration - PARIS

LA NEWSLETTER

En Italie, on pourra bientôt marcher sur l’eau grâce à Christo !

Agathe Lautréamont 8 juin 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Avouons-le, on a tous secrètement rêvé un jour de marcher sur l’eau. Désormais, grâce à la magie de l’art contemporain, ce sera bientôt chose faite ! L’artiste bulgare Christo est en effet en train de réaliser sa prochaine installation monumentale, qui attire déjà tous les regards : un pont flottant, jeté entre les deux rives du lac d’Iseo, dans le nord de l’Italie. On pourra admirer, et tester, la création d’ici la fin du mois de juin.

© 2016 Christo 2

Croquis de l’installation, 2016 © Christo

Le lac d’Iseo se situe dans le nord de la plaine du Pô, et est entouré par deux grands frères très célèbres : les lacs de Côme et de Garde. Ce superbe lieu préservé est très prisé des visiteurs estivaux qui aiment à se promener sur les rives du lac. Mais à partir de la fin du mois de juin, les vacanciers vont avoir la surprise de découvrir une installation d’art contemporain s’étirant sur la surface du vaste plan d’eau !

lol

Christo visiblement enchanté par son installation ! © Wolfgang Volz – Christo

Cela fait maintenant depuis le mois de novembre 2015 que l’artiste Christo et son équipe de collaborateurs, célèbre pour ses installations aussi monumentales que spectaculaires, s’affairent du côté de la région de Lombardie, en Italie. L’idée ? Lier entre eux 220 000 cubes de polystyrène qui, en flottant, vont créer un pont d’une longueur de trois kilomètres de long !

De sorte à les maintenir en place, les blocs flottants ont été lestés grâce à un peu moins de deux cent plaques de béton posées au fond du lac ; un lien relie chaque cube de polystyrène aux dalles situées sous l’eau. L’installation va permettre de relier entre elles les rivages du grand plan d’eau et les rives des deux petites îles qui trônent au milieu du lac d’Iseo. Pas moins de 500 000 visiteurs sont attendus pour « tester » cette œuvre d’art contemporain qui, comme à l’habitude de Christo, se veut interactive et inventive.

vols

Les blocs de béton qui maintiennent le pont en place © Wolfgang Volz – Christo

Dans un discours adressé aux habitants d’une des deux petites îles du lac, Monte Isolo (qui en temps normal n’est accessible que par bateau), Christo a expliqué que pour la première fois, pour une durée de seize jours, du 18 juin au 3 juillet, on pourra marcher sur l’eau ! Une nouvelle opération de la part de Christo qui attire déjà l’attention de la presse, et qui surtout, devrait rameuter beaucoup plus de visiteurs que d’habitude du côté de ce petit lac peu fréquenté du nord de l’Italie.

PhotoWolfgang Volz

La passerelle en cours de montage © Wolfgang Volz – Christo

Bien sûr, 500 000 curieux, cela peut paraître peu face aux cinq millions de visiteurs venus admirer le Reichstag de Berlin enveloppé dans des draps en 1995, une œuvre qui avait été réalisée par Christo en compagnie de son épouse, Jeanne-Claude, décédée en novembre 2009. Les installations de Christo sont en effet toujours très portées sur le spectaculaire, le fantasque, ce qui fait que les curieux affluent à chaque nouvelle œuvre. Mais dans le cas du pont flottant du lac d’Iseo, la localisation peu connue explique ce faible nombre de spectateurs attendus.

À l’heure actuelle, le pont flottant est presque terminé. Tout ce qu’il reste à faire à l’équipe de Christo, est parer la passerelle d’un drap mordoré qui, selon le moment de la journée et l’humidité, brillera d’un éclat doré ou rouge chaud. Un drap qui, a assuré Christo, allait être tissé par des fabricants italiens. Reste à savoir maintenant si les visiteurs oseront s’aventurer sur le pont flottant qui, même solidement lesté, reste instable ! Quelques bains forcés risquent sûrement d’arriver…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE