Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 VIVRE !

18/10/2016 > 08/01/2017

Musée de l'histoire de l'immigration - PARIS
expo_cercle_5 BRASSAÏ

09/11/2016 > 30/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Au cœur de La Défense, visions plurielles de l’architecture

Agathe Lautréamont 7 juin 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de visiter la riche collection d’art contemporain collectée par le Mécénat Société Générale, il faut s’y précipiter ! Et voilà qui tombe à pic, puisqu’une nouvelle exposition vient d’ouvrir ses portes au sein des tours de La Défense. Intitulé « Over the walls », l’événement se focalise sur la présentation des œuvres touchant aussi bien à la photographie qu’à la création contemporaine et à l’architecture. L’accrochage peut être visité jusqu’au 21 décembre prochain.

(c) Francesco Jodice Courtesy Collection SG

© Francesco Jodice – Courtesy Collection SG

Cinq axes, cinq étapes de visite, et un ensemble d’œuvres conséquent qui témoigne de la grande richesse du fonds d’art contemporain collecté par le Mécénat Société Générale tout autant qu’une réelle volonté de soutenir la création de notre époque. Après une exposition très réussie qui explorait les ponts que l’on pouvait jeter entre les grands compositeurs de musique classique et l’art de notre temps, c’est une toute nouvelle approche de la collection qui est aujourd’hui proposée par la commissaire d’exposition, Giovanna Carrer.

Et cette approche établit cette fois des passerelles entre l’art contemporain et l’architecture. Selon la commissaire, les deux disciplines ne sont pas si éloignées, au contraire, elles se compléteraient mutuellement, dialogueraient depuis toujours, tandis que la création contemporaine n’hésiterait pas à se nourrir des lignes, des bâtiments et du design pour établir de nouveaux langages créatifs. Et au cours de la visite de l’exposition, on ne peut qu’en être convaincu !

AGLAE_BORY_RVB_1600 pix

© Aglaé Bory – Courtesy Collection SG

Le parcours compte des toiles, des photographies, des sculptures et des installations d’art contemporain. Toutes ont en commun ce même fil conducteur : l’architecture est le reflet de notre société. Franz Pichler avec ces sculptures hypnotisantes en aluminium peint, Zilvinas Kempinas avec son installation rappelant des colonnes comme suspendues entre monde réel et imaginaire, Aleix Plademunt avec ses photographies fantomatiques au discours volontiers critique…

Tous explorent la question de l’architecture, son impact quotidien dans nos vies. Que l’architecture touche à l’esthétique, au développement économique, à la liberté créative, elle nous racontera une époque, une société donnée, une mode, pourquoi pas une idéologie politique.

Espectadores # 3 120x150cm

© Aleix Plademunt –  Courtesy Collection SG

En somme, les bâtiments construits sur un territoire donné à une époque précise jouent le rôle de mesure du temps, et racontent avec beaucoup d’éloquence l’Histoire, la petite comme la grande. Les images saisies par le photographe Patrick Messina, qui travaille à l’aide d’une chambre photographique, cherchent à saisir cette petite histoire ; celle qui se déroule tous les jours dans l’indifférence générale, au hasard d’une rue ou depuis le toit d’un building.

Francesco Jodice de son côté, cherche à capter la folie constructrice qui se développe du côté des grandes métropoles asiatiques. Dans des images saisissantes, il fige les structures complexes, hors du temps, formées par la rencontre entre un hôtel flambant neuf et un ancien temple. Ainsi, les images de Jodice montrent des sortes de créatures hybrides, hésitant entre la charge du passé et un espoir envers le futur, dont les constructions débridées et imposantes témoignent autant d’un grand espoir qu’un penchant peut-être, vers une forme de grandiloquent déraisonné.

Luxembourg 2

© Claire de Virieu – Courtesy Collection SG

C’est cela, l’objectif de l’exposition « Over the wall » : réfléchir sur l’influence de l’architecture au niveau de notre quotidien, questionner ce qu’elle peut dire de notre espèce. De tous temps en effet, l’Humain a toujours cherché à se protéger en se donnant un toit au-dessus de sa tête. Se garder des intempéries, des prédateurs, de l’Autre ; puis il a créé la notion de propriété, d’intimité.

En explorant les notions d’intérieur et d’extérieur, de vie privée et d’espace public, l’accrochage dans les locaux de la Société Générale offre une réflexion bien sûr sur l’architecture et l’art contemporain, mais également sur nos sociétés. Ces dernières ont-elles encore le temps de rêver à des constructions utopistes, ou finira-t-elle par céder à l’utile, au fonctionnel avant tout ? Une construction, et la façon dont un artiste en livre un témoignage, peuvent-ils parler du quotidien de l’humanité ? En cela, l’événement est absolument passionnant.

OVER THE WALLS

07/06/2016 > 21/12/2016

Mécénat Société Générale

PUTEAUX

A travers une sélection d'une cinquantaine d’œuvres de la Collection, le parcours imaginé par Giovanna Carrer* propose cinq axes autour...

15
jours restants
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE