Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Bains Numériques : arts, sciences et sensations fortes à Enghien-les-Bains!

Jéremy Billault 3 juin 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

 Ce week-end à Enghien-les-Bains, ville créative reconnue par l’UNESCO dans le domaine des arts numériques, accueille les Bains Numériques, une Biennale totalement gratuite qui, cette année, rassemble les sciences et les arts (tous les arts) pour jouer avec les sens des visiteurs. Expos, concerts, spectacles, performances… La programmation est riche pour un événement qui se place comme l’une des manifestations majaueres de ce week-end en région parisienne.

Oubliez le casino, oubliez la station thermale : Enghien-les-Bains est aussi et surtout un espace majeur de la création numérique en France et dans le monde entier.  Depuis 2013, la ville a été désignée comme appartenant au « réseau des villes créatives » de l’Unesco dans la catégorie « arts numériques », réseau qui rassemble en tout 116 villes réparties su 54 pays. Seules deux autres villes françaises peuvent en dire autant : Saint-Etienne pour son engagement en matière de Design et Lyon, elle aussi en matière d’arts numériques. Et en cette semaine quelques peu apocalyptique en région parisienne, Enghien-les-Bains prouve une nouvelle fois qu’elle mérite son titre : jusqu’au dimanche 5 juin s’y tiennent les Bains Numériques, la 9ème édition de la Biennale des Arts Numériques.

Consacrée cette année au mariage à la fois harmonieux et explosifs des arts et des sciences, l’édition 2016 des Bains Numériques intitulée « Mondes Sensibles » rassemble toutes les pratiques artistiques (arts plastiques, musique, danse, théâtre..) dans leur rapports aux sciences, dans une manifestation, il faut le souligner, totalement gratuite. Au programme, donc, des performances, des spectacles et des concerts (2 Many DJ’s sur une scène flottant sur le lac samedi soir !), et, ce qui nous intéresse, une exposition collective et des installations dans toute la ville (programme complet ici).

Hémisphères

ban_OO3

OO – OCULAR OSCILLATION ©  Jean-Sébastien Baillat et Patrick Trudeau

Au Centre des Ars Numériques, l’exposition Hémisphères présente une dizaine de projets, sélectionnés pour, là encore, leur ouverture sur le monde des sciences et des sens dans le cadre d’un partenariat avec l’Académie des Sciences, qui fête son 350ème anniversaire. Parmi ces projets, on retiendra surtout celui de Jean-Sébastien Baillat et Patrick Trudeau : une oeuvre immersive diffusée sur un écran incliné dans laquelle on est plongé, allongé à seulement quelques centimètres de distance.

A la fois esthétique et scientifique dans les sensations qu’elle provoque, l’oeuvre représente à elle seule l’état d’esprit de toute la manifestation : de l’art nourri par la science, de la science sublimée par l’art, le tout dans une atmosphère d’avant-garde et d’émerveillement total. Si l’exposition dure jusqu’au mois de juillet, elle est accompagnée pendant cette petite semaine de Bains Numériques, d’installations réparties dans toute la ville.

Les quinze projets présentés ont là encore été sélectionnés dans le même état d’esprit, parce qu’ils jouent, parce qu’ils déstabilisent et qu’ils vont jusqu’à remettre en question nos propres perceptions. Jusqu’à dimanche, les Arts Numériques seront donc partout et sous toutes sortes de formes, tous réjouissants, novateurs et émouvants dans une manifestation entièrement gratuite, que l’on vous conseille vivement.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE