Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Une rare aquarelle de Saint-Exupéry en vente aujourd’hui chez Artcurial

Agathe Lautréamont 31 mai 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Datant de 1942, une aquarelle réalisée par l’écrivain et aviateur Antoine de Saint-Exupéry passera aujourd’hui mardi 31 mai sous le marteau d’Artcurial. Elle représente le héros, le petit garçon rêveur dont nous connaissons toutes et tous l’histoire : le Petit Prince. La mise à prix pour s’offrir ce trésor de l’auteur disparu en mer en 1944 ? 50 000 euros.

aquarelle

L’aquarelle mise en vente © ArtCurial, 2016

Qui ne le reconnaîtrait pas ? Les yeux ronds et rêveurs, les cheveux ébouriffés par le vent et sa longue écharpe sur le point de s’envoler, le Petit Prince nous regarde, juché en haut d’une dune. Attend-il de nous que nous lui dessinions un mouton ? Le futur propriétaire de cette petite aquarelle aura tout le loisir de répondre à cette question une fois qu’il repartira avec sous le bras.

Ce mardi 31 mai, la maison de ventes aux enchères Artcurial proposera cette œuvre esquissée par Antoine de Saint-Exupéry, auteur du roman pour enfants Le Petit Prince, au plus offrant. L’œuvre fut réalisée tandis que l’aviateur s’était temporairement établi sur le sol américain au cours de l’été 1942. Aujourd’hui, elle figure au numéro 75 du catalogue, et illustre la page 87 de l’édition originale de ce chef-d’œuvre de la littérature du XXe siècle, qui n’en finit pas de séduire des générations de petits lecteurs.

Le moins que l’on puisse dire est que Saint-Exupéry commence à devenir un habitué des salles de vente. Tout commence en 2012, lorsqu’un second manuscrit du Petit Prince, deuxième livre le plus lu au monde après la Bible (depuis sa première parution en 1943, l’ouvrage a connu plus de 1500 rééditions et a été traduit dans 270 langues !), est découvert et relance alors l’intérêt des collectionneurs pour l’auteur de Vol de Nuit et aviateur chevronné.

ex

Antoine de Saint-Exupéry à Toulouse, en 1933 © Wikimedia Commons

Ce manuscrit inédit avait été estimé il y a quatre ans à 40 000 euros et avait finalement trouvé acquéreur pour la somme de… 385 600 euros. Par la suite, deux autres manuscrits (un manuscrit et un tapuscrit, pour être tout à fait précis) avaient également vu leurs prix s’envoler pour 311 200 euros et 162 000 euros (les ouvrages étaient Escales de Patagonie et quelques chapitres le Pilote de Guerre).

Ces chiffres pourraient paraître de bon augure pour la vente qui doit se tenir aujourd’hui à Paris, tandis que sa mise à prix de 50 000 euros peut paraître étrangement basse, au vu des chiffres précédemment cités. Mais cette frilosité a une explication : en 2014, une aquarelle de la main de Saint-Exupéry représentant un astronome montrant l’astéroïde sur laquelle vit le Petit Prince avait été estimée à 200 000 euros mais, au bout du compte, n’avait pas trouvé preneur. Une déconvenue qui pousse Artcurial à marcher sur des œufs.

Artcurial a en tout cas ses espérances tournées vers de potentiels acquéreurs venus des États-Unis. En effet, avant de passer sous le marteau du commissaire-priseur, la petite aquarelle a été exposée à New York, ville où l’aviateur disparu est particulièrement apprécié. C’est en effet à la Morgan Library de la Grosse Pomme qu’un autre manuscrit du Petit Prince est précieusement conservé, ainsi que plusieurs esquisses préparatoires et autres aquarelles. Rendez-vous donc en fin d’après-midi pour connaître le résultat de la vente !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE