Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Coup de projecteur : la fresque de 190 mètres de long par Miquel Barceló à la BNF

Jéremy Billault 31 mai 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

[Exclusivité] Pendant encore quelques semaines, Miquel Barceló, artiste majeur de la scène contemporaine espagnole, pose ses œuvres à Paris dans une superbe double exposition. Pour partager avec vous notre enthousiasme pour cet artiste sensible et attachant, on a décidé de vous offrir en exclusivité deux places pour le prix d’une (en cliquant ici) pour découvrir non pas une, mais deux expositions consacrées à Barceló : l’une à la BNF, l’autre au musée Picasso. Et pour vous mettre l’eau à la bouche, promenade au long d’une fresque monumentale (190 mètres de long), créée par l’artiste pour l’occasion, à la Bibliothèque Nationale de France. Bonne visite !

barcelo_bnf_01-768x512

Miquel Barceló © ADAGP, Paris, 2016 Photographie © Alexis Komenda / BnF

A grand artiste, grande oeuvre. Pour célébrer l’arrivée à Paris de l’un des plus grands artistes contemporains espagnols (si ce n’est le plus grand), la Bibliothèque Nationale de France a décidé de lui laisser une gigantesque carte blanche pour la création d’une oeuvre in situ. Cet artiste, c’est Miquel Barceló, peintre, sculpteur et plasticien originaire de Majorque au style reconnaissable entre mille et à l’imaginaire débordant, que la BNF a invité à l’occasion d’une double exposition, chez elle et au musée Picasso.

Profitant de l’immense espace dont elle dispose, la bibliothèque a décidé d’offrir toute une allée à l’artiste espagnol qui s’en est donné à cœur joie. Le résultat est probablement la plus grande oeuvre qui nous est actuellement donnée à voir à Paris : une fresque de 190 mètres de long pour six mètres de haut, à la fois monumentale et intense, tant l’artiste s’est projeté dans un amour du détail qui ne cesse d’impressionner, vitre après vitre, mètre après mètre.

Envoûtement et contemplation

266094-768x576

Miquel Barceló © ADAGP, Paris, 2016 Photographie © BnF

Pour créer son Grand verre de terre (allusion au Grand verre de Duchamp ?), Miquel Barceló a recouvert les 190 mètres de vitres de l’allée Julien Cain d’une fine couche d’argile, à l’image d’une terre qu’il a toujours travaillé, comme on pourra le voir à travers les céramiques superbes et déjantées présentées dans l’exposition. C’est ensuite en grattant la glaise séchée, à même les vitres, que l’artiste a dessiné l’incroyable bestiaire qui défile au long de sa fresque, si longue qu’elle en devient une promenade. Car c’est bien ce dont il s’agit, une promenade, contemplative et surprenante, dont les reliefs créent un jeu de lumière et une atmosphère toute particulière, paisible, habitée et presque tellurique.

L’envoûtement de la lumière tamisée est appuyé par l’univers de Miquel Barceló et, surtout, par celui du philosophe mystique du XIIIème siècle auquel il rend hommage, Ramon Llull. Ramon Llull (en français Raymond Lulle), est notamment connu pour être à l’origine de la création du catalan littéraire et pour sa volonté d’ouvrir son message, celui de la vérité chrétienne, a tous, par delà le langage de ses interlocuteurs. C’est dans cette veine que Miquel Barceló joue avec les images, les représentations, variant entre peintures rupestres d’animaux, frise mythologique et imaginaire collectif : on cherche, on reconnait, on aperçoit une forme restée dissimulée dans ce maelström de traces et de griffures, comme une illusion d’optique et, surtout, on sémerveille. Il faut donc la voir, la revoir, l’analyser et l’admirer cette fresque de Miquel Barceló, car elle est historique, comme l’est sa double exposition, dans sa carrière d’artiste comme dans notre expérience de visiteur.

 

MIQUEL BARCELÓ. SOL Y SOMBRA

22/03/2016 > 28/08/2016

BnF - Bibliothèque nationale de France – site François-Mitterrand

PARIS

La Bibliothèque nationale de France et le Musée national Picasso-Paris s’associent pour proposer un double événement consacré à Miqu...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE