Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Sophie Bueno-Bouteiller à la Fondation Ricard : le minimalisme, l’engagement et le geste

Agathe Lautréamont 24 mai 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Minimaliste. C’est probablement le terme le plus adéquat pour qualifier le travail de la jeune artiste française Sophie Bueno-Bouteller, qui expose jusqu’au 2 juillet au sein de la Fondation d’Entreprise Ricard. Mais minimaliste ne signifie pas simpliste, au contraire. Dans un travail épuré qui mêle sculpture et installation, l’artiste berlinoise d’adoption glisse un discours profondément engagé dans ses travaux. Découverte…

2

Sophie Bueno-Boutellier, Bois debout, 2016 © Bueno-Boutellier – Fondation Ricard

Après des expositions personnelles remarquées du côté des galeries allemandes, suisses et londoniennes, l’artiste Sophie Bueno-Boutellier pose un temps ses valises, et ses installations, dans ses pénates : la France, et plus précisément à Paris au sein de la Fondation d’Entreprise Ricard. Et quelles installations !

Avec l’exposition au titre doux-amer : « La Ritournelle du peuple des cuisines », la créatrice propose une série de sept installations, mêlant des éléments de sculpture et de peinture, qui explorent la féminité. Par ces créations, l’artiste questionne sa propre personne, ainsi que ses rôles de femme, mère et citoyenne.

Sophie Bueno-Boutellier, Cut, 2016 © Bueno-Boutellier – Fondation Ricard

 Dans cet événement qui se tient jusqu’au début du mois de juillet prochain, la créatrice préfère parler d’un « essai plastique ». Les pièces que le visiteur est invité à détailler sont très succinctes, réduites au strict minimum et suivant une unité de couleur sobre, jouant sur les nuances de blanc et de beige. Çà, de la vaisselle sale posée à même le sol.

Là, des pièces de bois éparses faiblement éclairées par une ampoule qui diffuse une lumière blafarde.  Que voir ? Que comprendre ? Qu’avec un regard affûté et cynique, l’installation de Sophie Bueno-Boutellier est avant tout biographique.

FR-2016-Sophie-Bueno-Boutellier-023

Sophie Bueno-Boutellier, Buée, 2016 © Bueno-Boutellier – Fondation Ricard

 Toutes les compositions présentées (à même le sol) à la Fondation d’Entreprise Ricard sont des structures inédites, qui tendent à refléter une évolution du travail de Sophie Bueno-Boutellier. Là où par le passé, la créatrice se focalisait sur le côté minimal, épuré et très sobre, elle a décidé d’y ajouter cette nouvelle dimension d’engagement, qui remet en perspective le rôle de la femme dans notre société contemporaine.

Tout part de la cuisine, cet espace de confinement dont l’usage et la tenue a été, pendant de longues décennies, dévolus à la femme. Avec des pièces qui rappellent cet univers (plats, ustensiles de cuisine…), la créatrice décortique la notion d’espace domestique et exploite les divers éléments qui constituent ces installations comme des archétypes.

Ces derniers alors prennent une dimension très grinçante, et pointent du doigt une fiction culturelle qui imprègne nos sociétés, mais qui est tout de même ré-imaginée par Bueno-Boutellier.

1

Sophie Bueno-Boutellier, Volutes, 2016 © Bueno-Boutellier – Fondation Ricard

Grâce aux créations de Bueno-Boutellier, l’espace de la Fondation Ricard se transforme en une sorte de nouveau gynécée contemporain, où on ressent une grande sensation d’enfermement, voire d’aliénation. Comme les gestes de la femme au foyer peuvent être rapidement répétitifs, les mises en scène de la créatrice le sont également : elles se constituent de constantes (des draps en toile de jute brodée) ou de pièces qui se font écho (vaisselle ou objets tirés de la vie de tous les jours).

Entre discours engagé, structures formelles et interrogations pertinentes, l’exposition « La Ritournelle du peuple des Cuisines » est une installation pertinente sans se défaire d’une grande sensibilité.

SOPHIE BUENO-BOUTELLIER

24/05/2016 > 02/07/2016

Fondation d’entreprise Ricard

PARIS

La Fondation d’entreprise Ricard est heureuse d’accueillir l’exposition personnelle de Sophie Bueno-Boutellier, une proposition de Dor...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE