Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

Des œuvres de Joan Miró vendues en faveur des migrants

Agathe Lautréamont 18 mai 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le jeudi 26 mai,prochain dans la capitale britannique, une vente aux enchères un peu particulière va se tenir. La maison Christie’s s’apprête en effet à voir passer sous son marteau un ensemble d’œuvres réalisées par le peintre espagnol Joan Miró, et tous les fonds collectés à cette occasion seront utilisés pour la bonne cause !

'Joan Miro. Wandbilder, Weltenbilder' Exhibition Preview In Frankfurt am Main

Des œuvres de Miró exposées à Francfort sur le Main © Hannelore Foerster – Getty Images

L’initiative caritative émane du petit-fils du peintre espagnol Joan Miró, disparu en 1983. Joan Punyet Miró, qui est en charge de la gestion de la succession de son illustre grand-père, a eu l’idée d’organiser une vente aux enchères pour la bonne cause, en confiant vingt-huit œuvres réalisées par l’artiste abstrait à la maison Christie’s. L’objectif : lever des fonds qui seront ensuite reversés à la Croix Rouge. Cette dernière devra ensuite consacrer l’argent récolté à l’aide aux réfugiés.

Joan Punyet Miró s’est expliqué de cette démarche. Propriétaire de ces vingt-huit réalisations de la main de son grand-père, le petit-fils du maître catalan a déclaré qu’il avait décidé de se séparer de cet ensemble artistique parce que c’est ce que son aïeul aurait désiré. Se considérant avant tout comme l’exécutant des volontés du peintre, Punyet Miró avance qu’il aspire à faire ce que Joan Miró lui-même aurait fait s’il avait été toujours en vie pour constater le désastre humanitaire que représente cette crise migratoire sans précédent.

'Joan Miro. Wandbilder, Weltenbilder' Exhibition Preview In Frankfurt am Main

Des œuvres de Miró exposées à Francfort sur le Main © Hannelore Foerster – Getty Images

Avec cette vente devant se tenir dans le milieu de la semaine prochaine en Angleterre, la maison Christie’s espère bien parvenir à lever un fonds de 50 000 euros, qui seront immédiatement confiés à l’organisation humanitaire internationale. Au micro de l’AFP, Joan Punyet Miró a déclaré : « Miró a traversé beaucoup d’épreuves dans sa vie. Il a connu la faim, l’exil pendant la guerre civile espagnole, la Deuxième Guerre mondiale et connaissait la désolation des camps de réfugiés. »

Suite au conflit qui secouait son pays natal, l’artiste a fui l’Espagne pour trouver refuge à Paris, entre 1936 et 1939. Proche des idées des républicains, le peintre s’était tenu au courant du sort des réfugiés espagnols qui cherchaient à fuir le régime du dictateur Franco, et s’en était profondément ému. « Il a toujours voulu aider les personnes défavorisées, les réfugiés et les exilés. S’il était toujours vivant, il considérerait que ce qui se passe aujourd’hui en Syrie pourrait arriver demain en Espagne », a expliqué Punyet. Rendez-vous donc jeudi prochain pour connaître l’issue de la vente !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE