Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Marseille accueillera Manifesta en 2020 !

Jéremy Billault 9 mai 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le conseil municipal de la ville de Marseille a décidé de valider l’organisation, en 2020, de la treizième édition de la biennale itinérante d’art contemporain Manifesta. Après Zurich et Palerme, cet événement majeur de l’art contemporain européen, aux réflexions très politiques, s’installera à Marseille pour sa première édition sur le sol français.

France. Provence. Marseille. Mucem. (Photo by: Curto Paolo/AGF/UIG via Getty Images)

Le Mucem à Marseille,ouvert avec Marseille Provence en  2013 . (Photo : Curto Paolo/AGF/UIG via Getty Images)

Ce sera une grande première en France. En 2020, la treizième édition de Manifesta, biennale européenne d’art contemporain, se déroulera à Marseille après son passage à Zurich en juin prochain et à Palerme en 2018. Sept ans après Marseille Provence (capitale européenne de la culture) en 2013, Marseille accueillera donc une nouvelle fois un événement culturel majeur en Europe.

Créée en 1996 à Rotterdam, Manifesta est organisée une année sur deux dans une grande ville européenne : après être passée au Luxembourg, à Francfort, Ljubljana ou encore Nicosie, sa dernière édition en date a connu quelques difficultés. Pour son vingtième anniversaire, la biennale itinérante s’était installée à Saint-Petersbourg, ville qui, compte tenu de l’invasion de la Crimée par la Russie, a rapidement créé une polémique chez les artistes et commissaires qui devaient y participer.

France. Provence. Marseille. Mucem. (Photo by: Curto Paolo/AGF/UIG via Getty Images)

Le Mucem à Marseille,ouvert avec Marseille Provence en  2013 . (Photo : Curto Paolo/AGF/UIG via Getty Images)

Car Manifesta, c’est avant tout un événement expérimental, pertinent et libre qui adopte à chaque édition un thème très politique et un champs de réflexion large et audacieux. Cette année à Zurich, le thème, « Ce que font les gens pour l’argent », promet d’être passionnant, à quelques semaines de l’ouverture alors qu’on sait déjà que l’édition 2018 en Italie évoquera les problèmes liés aux changements et les migrations. C’est à l’occasion de Manifesta (11e édition) à Zurich que Michel Houellebecq, par exemple, présentera une installation pour laquelle il a collaboré avec un médecin, exposant au public son bilan de santé complet. 

A Marseille, le conseil municipal a déjà annoncé avoir débloqué une subvention de 627 000 euros, comme l’indiquent nos confrères du Journal des Arts, pour, d’ici 2020, financer un tiers du budget prévisionnel de l’événement (2.4 millions d’euros environ).  Le choix de la ville de Marseille pour la première édition française de Manifesta laisse donc envisager des problématiques liées à sa situation, à son point de vue, à la Méditerranée, dans le prolongement de l’édition de 2018. L’annonce est prévue pour l’automne prochain.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE