Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS

LA NEWSLETTER

A-t-on retrouvé l’épave du célèbre Endeavour du Capitaine Cook ?

Agathe Lautréamont 4 mai 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le HMS Endeavour, un des plus célèbres navires de l’histoire de la marine, aurait-il été retrouvé ? C’est en tout cas ce qu’avance une équipe de chercheur américaine, qui déclare avoir localisé l’épave du navire commandé par le capitaine Cook dans la baie de Newport, au nord-est des États-Unis…

Endeavour,_Thomas_Luny_1768

Thomas Luny, Le HMS Endeavour, 1768

C’était un fameux trois-mâts, fin comme un oiseau… Le HMS Endeavour et son commandant, le fameux cartographe et explorateur britannique James Cook, sont entrés dans la légende de la Marine pour leurs exploits. C’est en effet  à bord de ce mythique bateau que le navigateur a effectué son premier voyage dans l’océan Pacifique (1768-1771) dans le but d’effectuer des observations astronomique ainsi que vérifier, ou infirmer, l’existence de la mystérieuse « Terra Australis », un continent imaginaire qui apparaissait sur les cartes européennes entre le XVe et le XVIIIe siècle et dont la première évocation remonterait au philosophe grec Aristote.

L’expédition de Cook, à laquelle participèrent de nombreux chercheurs de renoms de la fin du XVIIIe siècle, permit de nombreuses avancées en matière d’astronomie, de botanique, de science et de cartographie. Le HMS Endeavour sera ensuite rebaptisé Lord Sandwich et coulé lors de la Guerre d’Indépendance Américaine, en 1778.

réplique

Une des nombreuses répliques de l’Endeavour, construite en Australie © DR

Or, près de 250 ans après son naufrage, les scientifiques se questionnaient toujours sur la véritable localisation de l’épave du fier voilier. Jusqu’alors, les recherches menées dans le but de localiser les restes du trois-mâts firent chou blanc. Jusqu’à ce que le Rhode Island Marine Archaeology Project (RIMAP), une équipe de chercheurs spécialisée dans les fouilles sous-marines, ne fasse une surprenante annonce.

Le navire, sabordé au large de Newport en 1778 quelques jours seulement avant la célèbre bataille de Rhode Island (qui opposait les forces américaines aux Britanniques) aurait été localisé au fond de la baie de Newport. Dans cette baie, l’association de scientifiques a en vérité identifié pas moins de neuf sites sur lesquels reposent les restes de treize bateaux qui ont été envoyés par le fond, au cours des jours qui précédèrent la bataille de Rhode Island, qui fit rage le 29 août 1778.

Ce qui aurait mis la puce à l’oreille des explorateurs serait la présence des restes d’un canot identifié comme appartenant au Lord Sandwich, le nouveau nom de l’Endeavour. Sur ce site particulier, cinq autres épaves de bateau se mêlent aux restes supposés du navire de James Cook.

HMS_Endeavour_off_the_coast_of_New_Holland,_by_Samuel_Atkins_c.1794

Samuel Atkins, Le HMS Endeavour, 1794

Les recherches sont actuellement toujours en cours, mais le RIMAP espère pouvoir très prochainement confirmer ces pistes, qui semblent pour le moins sérieuses. Et si jamais l’épave est bien celle du HMS Endeavour, l’équipe de recherche se lancera dans une importante collecte de fonds, dans le but de construire un hangar destiné à accueillir les vestiges non seulement du fameux navire, mais également des autres restes qui jalonnent le fond de la baie de Newport.

Et quand bien même il s’avèrerait que ces restes ne sont pas ceux du galion du Capitaine Cook, la découverte n’en reste pas moins d’ampleur, et les chercheurs espèrent bien en apprendre davantage sur les bateaux qui participèrent à la lutte lors de l’Indépendance américaine.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE