Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Art Brussels : ce week-end, la Belgique est aux couleurs de l’art contemporain

Agathe Lautréamont 20 avril 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Ce week-end, du 22 au 24 avril, la capitale Belge va se mettre aux couleurs de l’art contemporain. Un nombre conséquent de galeries venues des quatre coins du monde, un positionnement résolument avant-gardiste et une programmation aussi éclectique que pertinente sont au programme de ce long week-end arty !

bru 1

Édition 2015 © Art Brussels

L’année 2016 marquera la trente-quatrième édition d’Art Brussels et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette édition s’annonce d’emblée comme un événement à ne manquer sous aucun prétexte ! L’événement, pour la deuxième année consécutive, a lieu à Tour & Taxis, un espace idéalement situé dans la capitale belge, afin d’accueillir au mieux le grand nombre de visiteurs attendus, collectionneurs éclairés ou férus d’art contemporain en quête d’une nouveauté à acquérir, belges ou d’autres nationalités.

L’année dernière, l’édition avait attiré près de 30 000 visiteurs répartis sur quatre jours, dont 30% étaient des curieux venus de l’étranger. Et pour répondre à ce public éclectique, il faut une programmation dans la même veine. L’organisation a donc, une fois de plus, placé l’accent sur un choix de galeries et d’exposants à portée internationale, qu’elles aient ouvert leurs portes récemment ou qu’elles soient ancrées depuis longtemps dans le paysage de l’art contemporain de leur pays respectif.

Seul critère de sélection : que leur programmation soit orientée vers la jeune création émergente, terreau fertile pour l’imaginaire et de nouvelles visions de la création artistique.

bru 2

Édition 2015 © Art Brussels

La foire en elle-même sera divisée en trois sections distinctes, de sorte à guider au mieux les visiteurs venus des quatre coins du monde pour faire de nouvelles découvertes. La partie intitulée « Discovery » est une section qui se concentrera exclusivement sur la mise en avant et la promotion active de très jeunes artistes prometteurs, à l’approche véritablement innovante et non-établis au niveau international. Ces derniers exposeront exclusivement des œuvres récentes, créées entre 2013 et 2016. Trente galeries ont ainsi été sélectionnées sur ces critères, et toutes affichent moins de huit ans d’ancienneté au compteur.

L’étape nommée « Prime » se concentre sur les galeries solidement établies et qui représentent des artistes déjà connus dans le milieu de l’art contemporain à un niveau international. On notera la présence de galeries comme ADN, originaire de Barcelone, Analix Forever venue tout droit de Genève, ou encore la galerie Enrico Astuni bien implantée à Bologne, en Italie.

bru 3

Édition 2015 © Art Brussels

Enfin, la troisième et dernière partie, « Rediscovery » est une nouveauté pour l’année 2016. Cette section est tournée vers des galeries représentant des créateurs, vivants ou décédés, qui ne sont pas assez reconnus ou qui ont été oubliés. Cette partie de la foire vise donc à remettre en lumière ces personnalités de l’art (toutes situées entre 1917 et 1987), ainsi qu’à leur rendre hommage.

À noter que les festivités se poursuivent en-dehors de la foire, directement dans les rues de la capitale, puisque des événements seront organisés dans Bruxelles même, en lien avoir la foire, tandis que des bus effectueront des tournées des galeries les plus en vues de la ville.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE