Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Le cinéaste Franco Zeffirelli descendant de Léonard de Vinci ?

Agathe Lautréamont 18 avril 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

En fin de semaine dernière, on fêtait l’anniversaire du maître de la Renaissance Léonard de Vinci et à cette occasion les informations et autres annonces relatives au célèbre peintre se sont multipliées. Parmi elles, les recherches menées par un groupe d’historien cherchant à découvrir une éventuelle descendance au génie italien : une douzaine de potentiels héritiers ont alors été découverts avec, entre autre, le réalisateur Franco Zeffirelli !

Zeffirelli 2008

Franco Zeffirelli en 2008 © Wikimedia Commons

 C’est là le fruit de plusieurs mois de recherches intensives, afin de définir si oui ou non, le maître Léonard de Vinci compte bel et bien une descendance. On sait que le peintre lui-même n’a jamais eu d’enfants, mais ce n’est pas le cas de ses nombreux frères et sœurs. C’est donc à partir d’archives et d’importantes investigations qu’un groupe de scientifique serait parvenu à établir une liste d’une douzaine de noms, tous potentiellement liés au génie de la Renaissance. La plupart sont des anonymes, mais dans cette liste de douze noms, on remarquera un patronyme étonnant… Celui du réalisateur Franco Zeffirelli, le cinéaste oscarisé !

Lorsque le scénariste a eu vent de cette histoire, le moins que l’on puisse dire est qu’il s’est senti particulièrement surpris, mais également quelque peu flatté, on l’imagine ! Aussi, à la question : « Qu’est-ce que cela fait de savoir que l’on est un héritier de Léonard de Vinci ? » forcément, vient tout de suite l’évocation de la surprise, mais aussi de la joie. Après tout, ce n’est pas tous les jours que l’on apprend que l’on possède des liens, même ténus (cinq siècles ont passé, tout de même !) avec un homme considéré comme un des plus grands artistes de tous les temps !

selfie

Léonard de Vinci, Autoportrait, Bibliothèque de Turin

Ces révélations ont été annoncées en fin de semaine dernière à Florence, la ville où Léonard de Vinci passa une longue part de son existence, travaillant pour les plus grands noms de l’aristocratie italienne, protégé et commissionné par ces derniers. Un duo d’historiens italiens, Alessandro Vezzosi et Agnese Sabato, déclarent être parvenus à reconstruire un arbre généalogique fiable du maître De Vinci, mais également d’en avoir appris davantage sur les existences de ses descendants, mais aussi sur leurs lieux de sépulture. Une dernière information qui peut vite s’avérer capitale puisqu’il n’est pas certain que les ossements se trouvant dans la tombe de De Vinci, à Amboise, soit bel et bien celui du peintre…

Mais comment les chercheurs en sont-ils arrivés à une telle conclusion ? Ces derniers ont fondé leur travail sur l’étude d’archives italiennes, françaises et espagnoles, à défaut de pouvoir travailler sur des fragments d’ADN… Un des points les plus délicats pour les enquêteurs fut de parvenir à déceler le vrai du faux dans toutes les informations qu’ils recoupaient sur Léonard de Vinci, dont l’existence est si célèbre que de nombreuses légendes et spéculations courent à son sujet. La prochaine étape est bien sûr, de tenter de prélever de l’ADN sur les corps des potentiels descendants découverts lors des recherches.

Et pour la petite anecdote… En 2007, quand Franco Zeffirelli se vit décerner le prix Léonard de Vinci par le président italien de l’époque Giorgio Napolitano, celui-ci déclara : « Les Corsis, qui sont membres de ma famille, étaient également des descendants de Léonard de Vinci ! » Sauf que le réalisateur, à l’époque, avait déclaré cela sur le ton de l’humour…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE