Disallowed Key Characters.
Magazine »
Actualités - Comptes-rendus - Voir + clair - Entrer dans l'œuvre - Entretiens - Voir + loin


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_3 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

Calligraphie, street-art et rythme à la galerie Loo&Lou !

Agathe Lautréamont 11 avril 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Beaucoup considèrent que pour qu’une œuvre d’art soit vibrante, en mouvement, fascinante, celle-ci doit laisser la part-belle aux couleurs ; les teintes se chargeant de ravir notre œil. L’artiste Tanc est de ceux qui balaient cette idée reçue d’un revers de la main, ou plutôt devrions-nous dire : d’un trait de pinceau. De pinceau ? Ou peut-être de plume ? De calame ? Car face au travail de ce créateur inclassable, le doute vient. Sommes-nous face à de la calligraphie, de l’écriture, du graffiti ? Plongée dans l’univers graphique de Tanc…

2015_114x93_Signs_BD

Tanc, Sans titre, 2015 © Loo&Lou

Après nous avoir transportés dans un univers parallèle, onirique et dépaysant avec les photographies innovantes d’Olga Ityguilova c’est à un tout autre voyage que nous convie la galerie Loo&Lou du 8e arrondissement de Paris ; mais une fois encore, tout y est question de perception. La jeune photographe précédemment exposée nous prenait la main afin de nous emmener dans un monde extraordinaire, où notre imaginaire voyait ce qui lui plaisait dans des photos mystérieuses. Puis, dans le cadre de ce nouvel accrochage s’étirant jusqu’au 4 juin prochain, le graphiste Tanc se plaît à son tour à bouleverser nos habitudes visuelles, brouillant nos réflexes de lecture, comme une invitation à lire quelque chose d’autre dans sa pratique artistique.

2015_136x115_Signs_BD

Tanc, Sans titre, 2015 © Loo&Lou

Que peut-on déceler, lorsque l’on observe une toile de Tanc ? Instinctivement, on songe à la sphère du street-art, où la vitesse du trait côtoie un automatisme créatif : l’important n’est pas ici la finesse de la réalisation, mais l’esthétique qui ressort de la rapidité du geste réalisé dans l’urgence, avec une certaine forme de rébellion inhérente aux arts de la rue. Puis, d’autres styles s’insèrent dans notre compréhension de l’œuvre. Est-ce là un idéogramme chinois dont on pense deviner la forme entre deux lignes noires et argentées ? Ou plutôt, non…  Ce serait plutôt de l’écriture arabe, fluide et ronde, d’une élégance indicible. À côté d’un signe cabalistique, le regard s’efforce à saisir une lettre de notre propre alphabet, un mot qui s’amuserait à se dissimuler, pour ne pas se laisser attraper par notre perception aussi facilement…

TANC, Sans titre, 2015,150x132 cm, acrylique, encre et laque sur toile

Tanc, Sans titre, 2015 © Loo&Lou

Le mystère qui nimbe ces créations ne touche pas seulement leur éventuelle signification, mais tout autant la technique avec laquelle elles ont pu voir le jour. Indéchiffrable, sibylline, la graphie de l’artiste Tanc est du ressort de l’écriture automatique : cette pratique consistant à laisser courir sur la feuille de papier ou la toile sa main en la laissant libre de répéter des gestes bien connus, sans pour autant se soucier de la juste formation d’une quelconque lettre. Tanc mêle ensuite à ce geste instinctif des influences multiples, issues de sa pratique du street-art à son amour pour les voyages dans des contrées lointaines, où il eut tout le loisir d’observer d’autres graphies que la nôtre. Ces multiples terreaux sont à l’origine d’un geste d’une étonnante précision, dont il résulte des œuvres foncièrement concentrées sur le tracé, sur la ligne et sa surprenante légèreté. Les toiles, réalisées d’un seul jet et sans aucune interruption qui viendrait briser l’unité du geste, créent un labyrinthe de formes énergiques, qui semblent danser sous nos yeux et chercher à nous murmurer une formule magique…

2013_200x200_NoirSurBlanc(retouché)

Tanc, Sans titre, 2013 © Loo&Lou

C’est ainsi que le noir, le blanc, le gris, l’argenté et l’anthracite prennent tout leur sens. La superposition des lignes, la vitesse d’exécution et le mariage de ces teintes neutres confèrent aux œuvres un volume magnifique, et entérine la sensation de force et de rapidité qui émane des toiles exposées à la galerie Loo&Lou. Rythme, fantaisie et nouveau langage sont les maîtres-mots de cet accrochage surprenant, à découvrir jusqu’au 4 juin prochain.

LYRICS - TANC

08/04/2016 > 04/06/2016

Loo & Lou Gallery - Georges V

PARIS

L’acte d’écriture s’apparente chez Tanc à une performance où il parvient à ce qu’il nomme lui-même ‘’l’état de l’artis...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE