Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Une œuvre d’Edvard Munch volée en 2009 vient d’être retrouvée !

Agathe Lautréamont 7 avril 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

La petite lithographie, signée de la main du maître norvégien (1863-1944), avait été volée il y a sept ans dans une galerie d’art de la capitale de la Norvège, Oslo. Récupérée cette semaine par les autorités du pays nordique, la récupération de l’œuvre s’accompagne de l’arrestation de deux suspects, mis en examen pour recel aggravé.

litho munch

La lithographie, Historien, retrouvée cette semaine © NTB Scanpix – Reuters

L’annonce a été faite mercredi 6 avril au matin, par la police norvégienne. Une œuvre signée par l’artiste expressionniste Edvard Munch, plus précisément une lithographie, a été retrouvée après une très longue enquête de plusieurs années. Dans le même temps, deux hommes ont été arrêtés par les forces de l’ordre du pays pour « recel aggravé ».

La petite œuvre du peintre nordiste, intitulée Historien (littéralement « L’histoire » en norvégien) mesure cinquante-sept centimètres sur quatre-vingt-dix-huit. Exécutée dans une dominante de teintes noires et blanches, l’œuvre est cependant égayée çà et là de quelques touches de couleurs vives et primaires (jaune, bleu et rouge). La scène figure un vieil homme barbu faisant la lecture à un jeune enfant qui l’écoute, fasciné ; d’où le titre choisi par le maître : Historien. La lithographie a été récupérée intacte, ont annoncé les autorités norvégiennes.

Initialement exposée au sein de la galerie d’art Nyborg Kunst, située en plein cœur d’Oslo, l’œuvre avait été dérobée dans le courant du mois de novembre 2009. Un inconnu avait brisé la vitrine de la galerie afin de s’emparer de la lithographie, avant de s’enfuir sans laisser de trace. Rien de surprenant, quand on sait que la petite création était à l’époque évaluée sur le marché de l’art à environ 240 000€. De quoi susciter bien des convoitises… Seulement, l’œuvre de Munch n’a jamais été écoulée durant le temps de sa disparition, les experts expliquant que la lithographie est bien trop célèbre pour pouvoir être vendue sans éveiller de soupçons.

cri

Edvard Munch, Le Cri, 1893 © Musée Munch d’Oslo

Pour le moment, les deux suspects arrêtés sont interrogés par la police norvégienne. Cependant, ces deux hommes ne sont très probablement pas les auteurs du vol. On n’en saura pas plus pour le moment, les autorités du pays souhaitant donner le moins d’informations possibles sur le déroulé de l’enquête afin de ne pas entraver son bon déroulement. De même, les circonstances dans lesquelles l’œuvre d’Edvard Munch a été retrouvée n’ont pas été communiquées.

Reste maintenant à attendre l’avancée de l’enquête pour en savoir davantage sur cette étrange affaire de vol. Toujours est-il que ce n’est pas la première fois que le travail du maître norvégien est l’objet de larcin. On se souvient du double vol du mois d’août 2004, quand La Madone et Le Cri (estimés à 100 millions de dollars au total) avaient été subtilisés en plein jour au Musée Munch d’Oslo…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE