Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Extra Fantômes à la Gaîté Lyrique : même pas peur !

Agathe Lautréamont 7 avril 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Figure d’exception dans le paysage culturel parisien, la Gaîté Lyrique est un espace résolument tourné vers le jeune public et cette fameuse génération Y tant dénigrée, qui offre des expositions essentiellement modernes et ouvertes aux innovations en tout genre. Pour sa nouvelle programmation, l’espace s’empare du mythe du fantôme, à l’ère du numérique… Visite immersive et interactive.

bouuu

© Gaîté Lyrique

Vous voulez écouter un concert ? La Gaîté Lyrique. Jouer aux jeux-vidéo entre amis ? Encore la Gaîté Lyrique. Visiter une exposition axée sur notre époque résolument numérique ? Toujours la Gaîté Lyrique ! Pensé comme un espace culturel ouvertement ancré dans son époque et qui cherche à penser, accueillir et promouvoir l’avenir, le centre du 2e arrondissement de Paris parvient toujours à surprendre son public en proposant une programmation d’expositions éclectique, via un choix d’artistes innovants, d’œuvres faisant la part belle à l’imaginaire et de discours promouvant la création numérique.

La nouvelle exposition interactive de la Gaîté ne fait pas exception à la règle. Avec Extra Fantômes, la Gaîté Lyrique se transforme donc en véritable maison hantée où, dans un parcours composé de six salles distinctes, chacune répondant à une thématique précise, le visiteur est invité à se perdre, expérimenter, découvrir… parfois aux frontières du réel.

12670821_1154846047883128_7971782334934589144_n

Metamorphy, Scenocosme © Lasserre – Met Den Ancxt

Comment aujourd’hui, parler des fantômes ? Cette figure mythique, qui hante l’imaginaire de l’homme depuis des siècles, a été particulièrement remise au goût du jour à partir du XIXe siècle, quand les poètes anglais et le Romantisme européen s’emparèrent du thème du spiritisme et du rapport à l’Autre Monde. Dans notre époque contemporaine, où la technologie permet l’essor du rationalisme et de la logique, on aura donc tendance à jeter un regard ironique ou attendri (c’est selon…) sur les bons vieux ectoplasmes. Sauf que.

Le prisme numérique, si l’on en croit la Gaîté, aurait tendance à réactiver cet éternel mythe. Et c’est ce que tend à montrer ce parcours immersif, jonglant entre mystère, ésotérisme, nouvelles technologies et art contemporain. Grâce à un choix diversifié d’œuvres mises au point par des créateurs comme Malte Martin, Mathieu Schmitt ou encore Adame Harvey, Extra Fantômes expose des miroirs hantés, des écrans de surveillance invisible, des ondes impalpables et mystérieuses, des spectres virtuels…

12718082_1154845997883133_1444104238297768084_n

Kyklos © Charlotte Charbonnel

Que le parcours soit dans des salles où les couleurs et les lumières explosent (La vie secrète du numérique, avec des créations de Tobias Zimmer ou Timo Arnall) ou dans des pièces exposant des œuvres plus intimistes (on retrouve la sculpture Kyklos de Charlotte Charbonnel, déjà exposée par la Fondation EDF lors de son accrochage « Climats Artificiels »), chaque étape propose une atmosphère différente, mais toujours fascinante.

On pénètre dans l’exposition par une pièce plongée dans le noir, où il faut se laisser guider par le rayonnement des diverses œuvres interactives qui nous invitent à jouer avec nos perceptions de l’espace et de la lumière. Puis, passé une petite porte qui n’aurait rien à envier à l’univers de Lewis Carroll, on est face à un tout autre monde qui mêle art contemporain et inventions technologiques censées nous aider à entrer en contact avec des mondes parallèles (mais lesquels ?)

12670667_1154845534549846_6467868961458311697_n

Seventeen © Nils Völker

Pensez à prendre du temps pour admirer l’œuvre monumentale installée dans la Chambre Rouge. Seventeen, imaginée par Nils Völker, se présente sous la forme d’une sculpture d’une légèreté incroyable, entre lanternes asiatiques et oreillers suspendus dans les airs. La pièce, plongée dans l’obscurité et insonorisée, est jonchée de matelas et coussins ; un moment idéal et privilégié pour admirer une œuvre sans pareil.

Amusante, secrète, mystérieuse, immersive… L’exposition Extra Fantômes de la Gaîté Lyrique plaira aux jeunes comme aux moins jeunes, tant elle fait appel avant tout à notre imaginaire et à nos sensations.  Le fantôme, qu’il soit vrai, qu’il soit faux, ou qu’il suscite en nous un doute étrange, est pourtant bien présent dans le parcours de l’espace culturel, et on en redemande !

EXTRA FANTÔMES

07/04/2016 > 31/07/2016

Gaîté Lyrique

PARIS

Extra Fantômes, la nouvelle exposition de la Gaîté lyrique, explore des visions de la maison hantée à travers le prisme de notre cultur...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE