Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 VIVRE !

18/10/2016 > 08/01/2017

Musée de l'histoire de l'immigration - PARIS

LA NEWSLETTER

La saison des Grandes Eaux des jardins de Versailles reprend du service !

Agathe Lautréamont 30 mars 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Maintenant que le printemps est arrivé et que les beaux jours semblent vouloir (timidement, du moins) s’imposer, il était temps que les jardins du Château de Versailles sortent de leur torpeur et se remettent à distiller leur féérie et leur grandiloquence aux yeux des visiteurs venus du monde entier. La saison des Grandes Eaux vient de débuter, et ce pour sept mois seulement…

'The Latona Fountain' : Press Preview At Chateau de Versailles

Le bassin de Latone © Chesnot – Getty Images

Selon la légende, les fontainiers préposés à l’animation des bassins du jardin de Versailles lançaient les machineries à l’arrivée de Louis XIV pour le faire profiter du spectacle de son parc que toutes les cours d’Europe lui enviaient. Mais une fois que le Roi-Soleil avait le dos tourné, les facétieux ouvriers s’empressaient de tourner les manivelles et couper l’approvisionnement des fontaines.

Il faut dire qu’acheminer toutes ces quantités d’eau jusqu’à Versailles était une tâche fastidieuse (la Machine de Marly et l’aqueduc de Maintenon ont été érigés à cet effet…) et surtout extrêmement coûteuse ! On évalue qu’environ un tiers des dépenses globales pour le château concernait l’acheminement de l’eau ! On comprend donc bien la promptitude des « petites mains » à couper court au spectacle aquatique une fois sa gracieuse majesté passée !

chesnot 3

© Chesnot – Getty Images

Si aujourd’hui l’approvisionnement en eau est grandement simplifié, moins coûteux et surtout plus économique, la tradition des Grandes Eaux perdure depuis plus de trois siècles. La période hivernale, qui connaît une affluence moindre en touristes, permet au parc du château de se refaire une beauté. C’est l’occasion pour le service d’entretien de vérifier si toutes les fontaines et tous les bassins sont en état de marche, et de les bichonner en prévision du retour de la belle saison.

Il leur faudra en effet tenir la cadence, puisque les cinquante-cinq bassins et fontaines jailliront toutes les semaines, du mois d’avril à octobre. Mais il faut bien ça pour émerveiller les six millions de visiteurs qui, chaque année, foulent les chemins des jardins tracés par André Le Nôtre. Les jeux aquatiques apportent un faste supplémentaire aux lieux déjà chargés d’histoire, qui ont été arpentés par Louis XIV et toute sa cour…

'The Latona Fountain' : Press Preview At Chateau de Versailles

© Chesnot – Getty Images

Mais les fontaines du jardin du château de Versailles ne sont que la partie émergée de l’iceberg.  Sous les pas des curieux venus parcourir le parc royal, un véritable labyrinthe de tuyaux et de canalisation s’étend dans l’ombre. Ces tuyauteries ont été réalisées en même temps que l’aménagement du jardin et du château à compter de 1661, et le chantier s’étendra tout de même sur une quarantaine d’années.

On trouve ainsi en sous-sol près de trente-cinq kilomètres de canalisations déversant des tonnes d’eaux pour alimenter fontaines et bassins. Grâce au travail de fourmi du personnel du château, 80% de ces tuyaux (pour la plupart en plomb) sont d’époque et fonctionnent toujours parfaitement !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE