Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS

LA NEWSLETTER

Une rare copie du Premier Folio de Shakespeare en vente chez Christie’s

Agathe Lautréamont 24 mars 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Amateur de littérature ? Encore plus amateur de livres rares et anciens ? Cette vente est faite pour vous ! En tout cas, si vous avez prévu un voyage de l’autre côté de l’Atlantique. Le 25 mai prochain, c’est un vrai trésor qui va être mis aux enchères par la maison Christie’s : de rares copies des fameux « Folio » des œuvres de William Shakespeare…

The copies of the first four Folios of William Shakespeare's collected works for sale at Christie's London © Christie's images 2016

Les quatre précieux Folios mis en vente © Christie’s images 2016

Anniversaire oblige, les actualités tournant autour de William Shakespeare se multiplient. Le 23 avril 2016 marquera en effet les 400 ans de la mort du plus célèbre des dramaturges, mort dans sa ville natale de Stratford-upon-Avon. À cette occasion, la maison de ventes aux enchères Christie’s s’apprête à voir passer sous son marteau de rares copies des célèbres quatre « Folios » : premières compilations publiées connues des œuvres théâtrales de William Shakespeare.

Le Premier Folio, publié en 1623, quelques années à peine après la mort du poète et dramaturge anglais, a fait date dans l’Histoire de la littérature. Car dans ce recueil, sur les 36 pièces de théâtre reproduites, dix-huit d’entre elles n’avaient encore jamais été publiées, ce qui implique qu’elles auraient pu être définitivement perdues si ces livres n’avaient pas vu le jour. Parmi ces chefs-d’œuvre de versification et de langue anglaise, on compte entre autre La Mégère Apprivoisée, Macbeth ou encore La Tempête.

Aujourd’hui, on trouve de par le monde seulement 233 copies de ces célèbres et précieux Folios, et le volume du Premier Folio qui sera bientôt vendu chez Christie’s est un nouveau venu dans cette liste, récemment réapparu. En effet, c’est en novembre 2014 qu’un libraire français découvrait une rare copie de ce premier volume dans les tréfonds de sa boutique. Une découverte de taille pour la littérature et son histoire !

La première page du Marchand de Venise de William Shakespeare © Christie’s images 2016

D’autres copies de ce recueil ont déjà été vendues par le passé. Ainsi en 2001, Christie’s déjà avait vendu une édition pour la coquette somme de 6.16 millions de dollars. En 2006, une autre copie avait été cédée pour 2.8 millions de dollars, sans égaler le précédent record établi sept ans plus tôt.

Dans le cas précis de la copie qui nous occupe, l’estimation oscille entre 1.16 et 1.74 millions de dollars, mais il y a fort à parier que les prix vont vite s’envoler pour s’emparer de cette rareté récemment réapparue aux yeux du monde. La dernière fois que l’on a entendu parler de cette copie du Premier Folio remonte en effet à 1800, quand elle fut acquise par le collectionneur anglais George Augustus Shuckburgh-Evelyn (1751-1804).

shake

Mais comme nous le soulignions plus tôt, Christie’s ne met pas en vente qu’un seul volume, mais plusieurs ! Trois autres copies, du Second, Troisième et Quatrième Folio, passeront également sous le marteau du commissaire-priseur. Elles sont respectivement estimées à 360 000 dollars, 580 000 dollars et 29 000 dollars en fourchettes hautes. Les différences de prix s’expliquent par la rareté des différents volumes.

Pour la petite anecdote, de nombreuses copies du Troisième Folio ont été perdues lors du Grand Incendie qui a ravagé la ville de Londres en 1666, ce qui fait que cette édition-là est particulièrement précieuse et donc recherchée. En outre, cette dernière ne se contente pas de contenir des pièces de William Shakespeare, mais contient également des poèmes de l’immense écrivain anglais John Milton. Si vous vous sentez une âme de bibliophile, rendez-vous donc le 25 mai prochain à New York. Et pour ceux qui ne peuvent pas s’offrir ces trésors, ils pourront toujours se consoler en les admirant : les volumes seront en effet exposés dans la Grosse Pomme puis à Londres, entre le 1er avril et le 28 avril.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE