Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

L’archange du Mont-Saint-Michel décroché aujourd’hui !

Agathe Lautréamont 14 mars 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Ça y est ! Après avoir été reportée à deux reprises pour cause de mauvais temps, l’opération consistant à ôter du sommet du Mont-Saint-Michel la statue de l’archange aura lieu ce mardi 15 mars ! La figure biblique va enfin pouvoir prendre son envol…

mich

© CMN

Enfin ! Annoncée initialement pour le 18 février dernier, l’opération de déposition de la statue de l’archange qui domine le Mont-Saint-Michel va pouvoir avoir lieu ce mardi 15 mars. Cet événement, on le devine extrêmement délicat, fait partie d’une vaste campagne de restauration d’un des monuments français les plus visités chaque année.

Entre 2013 et 2015, les couvertures de la Tour Gabriel et de l’abbaye ont été rénovées, tandis qu’un nouvel espace d’accueil ainsi qu’une nouvelle boutique ont été aménagés au sein de l’aumônerie et du cellier. Entre 2014 et 2015, les vitraux de l’église abbatiale ont également eu droit à leur coup de propre.

En ce qui concerne 2016, on peut dire que l’année démarre en trombe puisqu’elle débute avec la restauration de la statue de l’archange Saint-Michel terrassant le dragon.

fremiet

Modèle en cuivre conservé à Paris © Musée d’Orsay

L’oeuvre, réalisée par le sculpteur Emmanuel Frémiet (1824-1910), mesure 4.5 mètres de haut, ailes comprises. Perchée à 156 mètres de hauteur, cette sculpture pèse tout de même 410 kg ! Mais malgré ses dimensions impressionnantes et son accès des plus difficiles, il ne faut pas reculer : la sculpture en fer et recouverte de cuivre doré a, elle aussi, besoin d’une rénovation.

En effet, en plus des altérations naturelles dues au temps qui passe, la statue a été endommagée par plusieurs impacts de… foudre ! Et oui, car figure protectrice oblige, l’épée de l’archange sert en fait de parafoudre ! Le moins que l’on puisse dire, c’est que son efficacité est toute vérifiée…

miiii

Le Mont-Saint-Michel © Isabelle Le Dorner

D’abord, la sculpture sera hélitreuillée. Le vol durera une dizaine de minute, avant que la sculpture ne soit déposée sur la terre ferme. Ensuite, direction (en camion) la Dordogne, à Périgueux plus précisément, où elle sera restaurée par les ateliers SOCRA. But de la manœuvre : mise en place de compléments en cuivre, puis savamment redorée. Enfin, des analyses seront réalisées afin de comprendre pourquoi la dorure s’est dégradée à un rythme étonnamment rapide depuis la dernière restauration, qui remonte à 1987. Enfin, l’archange retrouvera le sommet d’où il contemple la baie du Mont-Saint-Michel depuis 1897. La réinstallation est prévue autour du 22 avril, là aussi on le devine, en fonction des conditions météorologiques.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE