Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_4 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Les notes personnelles de Paul Klee numérisées et disponibles en ligne !

Agathe Lautréamont 8 mars 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Esprit original et avant-gardiste ayant marqué la première moitié du XXe siècle, Paul Klee a laissé à la postérité une œuvre résolument tournée vers le futur, d’une originalité saisissante et puissante dans son abstraction. Aujourd’hui, 3900 pages de notes personnelles de l’artiste, décrivant sa vision de l’art et son rapport au Bauhaus, ont été numérisées et rendues consultables en ligne.

klee 3

© Centre Paul Klee de Bern

L’héritage de Paul Klee vient encore de s’élargir. Celui qui a laissé aux générations futures près de 9000 œuvres d’art tenait également des journaux, des carnets et notes personnelles dans lesquels il livrait ses doutes, ses conceptions artistiques et ses innovations esthétiques. Envie de clarifier ses pensées ? Simple goût pour l’écriture ? Toujours est-il que le créateur a écrit, beaucoup, tout au long de son existence. Une première partie de ces textes laissés par l’artiste abstrait avait été publiée par le passé dans une édition en deux volumes (intitulés « The Thinking Eye » et « The Nature of Nature ») : ces derniers rassemblaient les essais rédigés par le peintre sur l’art moderne mais également les conférences et cours qu’il donna à l’école Bauhaus, où il fut nommé enseignant à partir de 1921.

klee 1

© Centre Paul Klee de Bern

Les textes sont riches, fouillés, éclairants et aujourd’hui considérés comme primordiaux afin de saisir pleinement l’art moderne tel qu’il est né et s’est développé. À tel point que certains historiens de l’art n’hésitent pas à établir une comparaison des plus prestigieuses avec le célèbre Trattato della pittura écrit par Léonard de Vinci. Ces deux livres collectant les textes de Klee figurent en tout cas, indéniablement, parmi les présentations les plus complètes des principes esthétiques rédigées par un artiste de l’époque moderne : un principe précis d’une nouvelle ère dans l’Histoire de l’art, dans laquelle Klee pourrait occuper une place centrale, voire immanquable.

Mais tout récemment, le Centre Paul Klee de Bern, en Suisse, a décidé d’offrir aux internautes une plus large vision des écrits de l’artiste. C’est ainsi qu’ils se sont attelés à numériser puis publier en ligne près de 3900 pages des journaux personnels du peintre, qu’il utilisa comme base de travail pour ses leçons données au Bauhaus entre 1921 et 1931. On y trouve ainsi de longs paragraphes théoriques détaillant les mécaniques artistiques de Klee ou encore des détails sur le bon usage de la couleur (objet de fascination pour Klee à compter de son retour d’un voyage en Tunisie en 1914).

klee 2

© Centre Paul Klee de Bern

Petite note cependant à l’attention des non-germanophones : les notes, on s’en doute, sont en allemand et n’ont pas encore été traduites même si la chose ne devrait pas tarder. En attendant, vous pouvez toujours vous contenter d’admirer les indénombrables illustrations qui ponctuent les carnets. Aussi, quand bien même la barrière de la langue est là, l’image viendra au secours de notre entendement, rendant vivace, clair et évident son positionnement artistique. Ces dessins sont un signe supplémentaire de son esprit brillant et sans cesse en quête de nouvelles formes de création.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE