Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Centre des Monuments Nationaux : le numérique au service du patrimoine

Agathe Lautréamont 8 mars 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Nouveaux sites internet, billetterie en ligne, médiation par la technologie… En ce mois de mars 2016, le Centre des Monuments Nationaux opère sa mue numérique et renforce ses liens avec le public via le vaste monde du web. Tour d’horizon des nouveautés proposées par le CMN…

Si le Centre des Monuments Nationaux a réalisé ses premiers pas dans le monde du numérique en 2010, avec la mise au point d’une visite en réalité augmentée à l’abbaye de Cluny, la concurrence n’en demeure pas moins importante dans la petite sphère du numérique culturel patrimonial. Il est donc primordial pour le Centre d’imposer son rôle de tête de file dans le domaine, via des innovations pensées à destination des visiteurs et des enrichissements numériques qui permettront un développement fort d’un lien entre les publics et le patrimoine. L’important est de montrer ici à quel point l’ouverture aux innovations techniques est importante, tout en proposant au grand public que des dispositifs innovants ont été pensés pour faciliter sa visite et la rendre plus attractive, plus complète. Illustration avec trois idées développées par le CMN.

azay renaissance

Le château d’Azay-le-Rideau © DR

Mécénat participatif en ligne

En 2013, via l’opération « Tous Mécènes », le CMN s’illustrait en initiant la toute première campagne de financement participatif patrimonial dédiée à la restauration de monuments. Cette initiative, qui a été menée en étroite collaboration avec la plateforme « My Major Company » a été un succès et, encouragé par cette opération, le Centre des Monuments Nationaux  a décidé de poursuivre dans cette voie. C’est ainsi qu’un tout nouveau site, nommé « Ma pierre à l’édifice », a été conçu au sein de la récente galaxie numérique du Centre.

Cette page web est dédiée à la collecte de dons réalisés en ligne par les internautes, qui seront ensuite utilisés pour prendre soin de monuments gérés par le CMN, ou pour soutenir un nouveau projet initié par ce dernier. Pour son lancement, quatre campagnes sont proposées au choix des visiteurs. Une première est dédiée à la pose de feuilles de plomb sur les épis de faîtage du château d’Azay-le-Rideau (qui s’inscrit dans le cadre d’une opération de rénovation de plus grande ampleur : #AzayRenaissance).  Une seconde est centrée sur la restauration d’un duo de groupes sculptés dans le domaine de Champs sur Marne.

Une troisième est dédiée à l’installation d’un dispositif audio-tactile pour les visiteurs aveugles ou malvoyants de passage à la Villa Cavrois. Une quatrième vise à l’entretien de l’ermitage Saint-Pierre de l’abbaye de Montmajour.  Enfin, en plus de ces opérations ciblées, le donateur est libre d’effectuer un don en faveur d’un des 100 monuments gérés par le Centre qui a sa préférence.

Quai de l'Horloge

La Conciergerie © DR

Un « HistoPad » à la Conciergerie

Prévu pour être installé à la Conciergerie de Paris pour l’automne 2016, l’HistoPad se présente sous la forme d’un outil de médiation numérique et connectée, qui offrira aux visiteurs équipés d’une tablette numérique (proposée en location à l’entrée du site) de visiter le lieu grâce à la réalité augmentée.

Points d’intérêts mis en avant via la tablette, reconstitution 3D plus vraies que nature et fonctionnalités interactives viendront compléter le tableau  pour le plus grand bonheur des visiteurs, qui pourront mener leur visite en totale immersion. Car on le sait, il n’y a rien de plus parlant que l’image pour le plus grand nombre. Aussi, cette visite originale rendue possible par les innovations technologiques devraient permettre au plus grand nombre de s’intéresser au patrimoine et de découvrir de façon ludique et amusante le passif d’un lieu très chargé en histoire comme l’est la Conciergerie.

Le Centre des Monuments Nationaux n’est cependant pas premier en la matière. Avant eux, le Château de Falaises (2013) et le Château de Chambord (2015) s’étaient dotés de ce dispositif de visite original. Face à l’accueil favorable du public réservé à ces outils qui changent des moyens de médiation traditionnels, le CMN s’y met à son tour !

aug

Tablette et réalité augmentée © DR

La place des réseaux sociaux

Facebook, Twitter, Vine, Instagram, Youtube… Le moins que l’on puisse dire est que le Centre des Monuments Nationaux a bien saisi l’importance des réseaux sociaux comme moteur de visibilité et moyen de communication immanquable. Forts de chiffres encourageants et d’une base solide de suiveurs sur ces différentes plateformes web, le CMN se montre de plus en plus exigeant vis-à-vis de sa présence numérique.

Au-delà des simples traditionnelles publications régulièrement postées sur les fils d’actualité des divers réseaux, le Centre a encore une fois placé l’accent sur l’image, primordiale pour rendre le patrimoine encore plus attractif, mais aussi sur la communication et l’interactivité avec le public. Ainsi, la chaîne Youtube du Centre propose des balades dans les sites bien sûr, mais offre également des réalisations surprenantes et saisissantes, à l’image d’un « timelapse » décrivant la restauration de la grande rose de la Sainte Chapelle, ou encore l’aventure à part entière que fut la repose de son archange, au sommet du lieu de culte parisien. En ce qui concerne les réseau Twitter, des balades photographiques et des « live-tweet » sont également organisés régulièrement, sans compter l’organisation, toute l’année, de jeux et de quizz qui permettent aux participants de gagner des cadeaux ou des entrées gratuites dans les monuments gérés par le Centre.

Viralité de l’image, impacte sur un très large public qui n’aurait pas nécessairement l’idée de se rendre dans un monument, développement de visites ludiques et de questionnaires pour stimuler la curiosité… Le CMN renforce maintenant depuis deux ans sa présence sur les réseaux sociaux, avec toujours ce même souci de parler au plus grand nombre.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE