Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_3 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

Paris : il faut sauver le Mur pour la Paix !

Agathe Lautréamont 7 mars 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le Mur pour la Paix, installé sur l’esplanade du Champ de Mars dans le 7e arrondissement de Paris, a besoin d’aide. Réduit à l’état de ruine quinze ans après son installation, couvert de graffitis et brisé en plusieurs endroits, le monument fait l’objet d’une campagne de crowdfunding tandis que dans le même temps, des voix s’élèvent contre ce « mur de la polémique ».

mur paix

La structure lors de son inauguration © Murpourlapaix.org

Au départ, une intention somme toute louable. Pour célébrer le passage à l’an 2000 par un symbole fort et plus généralement l’amitié entre les peuples, une structure de métal, de bois, de verre et d’inox est érigée sur le Champ de Mars, et inaugurée par le président de la République d’alors : Jacques Chirac. Cette installation monumentale a été créée sur une idée de Clara Halter, puis réalisée par l’architecte Jean-Michel Wilmotte.

Malheureusement, un peu plus de quinze ans après son érection en haut du Champ de Mars, le Mur pour la Paix est dans un état déplorable et critique : les plaques de verre ont été brisées, des graffitis s’étalent sur la structure, certaines parties menacent de s’effondrer… Face à cette situation désastreuse, l’ensemble de la structure a été entouré d’une grille, interdisant l’accès du monument aux visiteurs, tant pour prévenir d’autres dégradations que pour éviter tout accident si jamais une partie de l’installation se décrochait. Mais la situation n’est plus tenable, et la ville de Paris réfléchit à démonter la structure.

wally gobetz

Le Mur pour la Paix © Wally Gobetz – Flickr

Il faut dire que depuis son installation en 2000, la création sur laquelle le mot « Paix » est écrit en 32 langues différentes (sérigraphié sur les vitres de verre) a fait couler beaucoup d’encre et déclenché une véritable « bataille » entre les défenseurs du monument et ses détracteurs. À l’origine, la construction ne devait rester au Champ de Mars que pour une période de quatre mois, avant d’être finalement rendue pérenne. Premier élément à déclencher l’ire de la société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France et de son président, Alexandre Gady.

Depuis, l’association se bat pour faire respecter le droit et faire entendre que la structure se trouve, d’un point de vue purement juridique, sur un site classé et de façon totalement illégale. Rachida Dati, actuelle maire du 7e arrondissement de la capitale, lutte également depuis plusieurs années contre le maintien du monument placé dans la perspective de la Tour Eiffel. Marek Halter, époux de Clara Halter à qui on doit le monument a d’ailleurs assigné en justice Dati, cette dernière ayant insinué que le couple Halter avait à une époque profité financièrement des frais d’entretien du mur.

1393854619_fdeaea448a_z

Détail du Mur © Wally Gobetz – Flickr

En attendant, et au-delà de toutes les polémiques liées à cette installation, l’association de défense du monument « Le Mur pour la Paix » est tenue de réaliser d’importants travaux de rénovation si la structure doit être maintenue sur le Champ de Mars. Car l’ensemble a malheureusement été dégradé à de nombreuses reprises (notamment une dizaine de fois entre 2005 et 2014).

En plus des parties en verre brisées, de nombreux tags et graffitis à caractère raciste ou antisémite souillent le monument ; qui ne peut plus être visité du grand public qu’à une poignée de dates précises (lundi de Pentecôte, 11 novembre…) Afin de remédier à cette situation des plus problématiques, Marek Halter a pris la décision de lancer une campagne de crowdfunding via la plateforme Ulule, en vue de récolter les 75 000 euros nécessaires à la rénovation totale du site. Cagnotte qui s’élevait le 7 mars dernier, à 1277 euros…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE