Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Après les « Food Trucks », découvrez… les « Art Trucks » !

Agathe Lautréamont 7 mars 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Vous connaissez le principe du Food Truck, ces camions itinérants qui se promènent dans les rues de Paris afin de vous proposer de quoi grignoter à l’heure du déjeuner ? Découvrez maintenant les Art Trucks, une initiative venue tout droit de nos voisins espagnols, qui ont eu l’idée de recouvrir de fresques géantes des bâches de camions…

truck 2

© Truck Art Project

Une des premières qualités que l’on doit accorder à ce projet espagnol, c’est bel et bien son originalité. Le principe du projet « Truck Art » est des plus simples : un groupe d’artistes de rue ibériques très célèbres, qui ont l’idée de réaliser à la peinture en bombe des fresques bigarrées dont ils ont le secret, mais nullement sur des murs comme ils en ont l’habitude. Cette fois, leur art va s’apposer sur les bâches géantes qui recouvrent les camions de transports de marchandises. L’idée a tant enthousiasmé qu’une dizaine de camions a immédiatement été trouvée, et ces tableaux itinérants circulent désormais dans les rues.

Il aura fallu toute la bonne volonté et tout l’amour pour le street art d’entrepreneurs, collectionneurs d’œuvres d’art et de galeristes pour monter à bien le projet ; et des personnalités espagnoles très célèbres dans le monde de l’art ibérique comme la galerie Iam (située à Madrid) ou encore le dirigeant de la société Palibex, Jaime Colsa, ont pris activement part à la concrétisation de cette idée un peu folle. De nos jours, l’art a de plus en plus tendance à s’extraire des musées et des galeries, en investissant l’espace public pour mieux partir à la rencontre de publics qui n’ont pas nécessairement la démarche de se rendre dans une institution culturelle. Le projet Art Truck voit encore plus loin étant donné que cette fois-ci, ce sont les camions qui vont se déplacer afin de rencontrer le plus de monde possible, à travers les rues animées des villes espagnoles.

truck

© Truck Art Project

Car c’est un des principes de l’art : surprendre le public, l’amener à s’interroger, à s’étonner et s’émerveiller, tout en suscitant au public des émotions diverses auxquelles il ne s’attend pas nécessairement. Or, c’est précisément le moteur de cette initiative artistique. Dans ce cas précis, ce ne sont pas les curieux qui font le choix d’aller dans une galerie pour admirer le travail d’une personne ou en apprendre davantage sur une personnalité précise de l’Histoire de l’art. Le principe du « Art Truck » est cette idée de rencontre inattendue entre un public et une œuvre dont il ne sait rien, mais qu’il aura l’occasion d’admirer quelques instants, le temps que le camion passe.

tru

© Truck Art Project

Non seulement l’effet de surprise est bien présent, mais l’œuvre d’art apparaît devant les passants comme par magie, s’offrant à eux comme si elle cherchait à être observée, admirée, décryptée. Ces fresques de street-art sont en mouvement permanent, leur « accrochage » donc est également mobile et selon le lieu où se trouve le camion transportant l’œuvre, le ressenti du passant s’en trouvera profondément modifié.

Il faut savoir que ce collectif d’artistes n’en est pas à son premier coup d’essai. En 2015, sept camions avaient déjà été intégralement recouverts de fresques ; ces derniers avaient alors rencontré un franc succès. Du coup, enthousiasmés par l’accueil chaleureux réservé à leur idée, les initiateurs du projet « Art Truck » ont décidé de réitérer l’opération, en investissant un plus grand nombre de camions et bien sûr, en faisait varier les artistes à qui ils ont fait appel.

truck 3

© Truck Art Project

C’est ainsi que sur les bâches des camions de l’édition 2016 se rencontrent des créations de personnalités artistiques telles que Felipa Pantone ou Kepa Garraza, mais aussi d’autres figures influentes du street-art à l’image de Javier Calleja, Marina Vargas ou encore Javier Arce. Chaque créateur a eu carte blanche pour créer sa propre fresque sur des camions prêtés par la société de transports Palibex.  Une belle initiative, à n’en point douter, pour démocratiser le rapport du public à l’art, tout en le rendant accessible grâce aux routes qui atteignent des régions parfois isolées ou enclavées d’Espagne.

Mais le collectif ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin. D’ici quelques années, celui-ci espère bien investir l’intérieur des camions afin de les transporter en galeries itinérantes, cachant sous leurs bâches colorées des sortes de mini-musées roulants.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE