Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Quand Adele tourne un clip dans une œuvre de Yayoi Kusama

Agathe Lautréamont 3 mars 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

C’est l’histoire d’une rencontre surprenante entre une superstar de la chanson et une superstar de l’art contemporain. La chanteuse Adele a décidé de tourner un clip dans l’installation déboussolante de Yayoi Kusama, Infinity Mirrored Room, pour sa chanson When we were young

room

Yayoi Kusama, Infinity Mirrored Room, 2013 © The Broad Museum

Si vous n’avez jamais mis les pieds (littéralement) dans une œuvre de l’artiste japonaise Yayoi Kusama, attendez-vous à être considérablement déstabilisés. L’œuvre Infinity Mirrored Room est une pièce, comme son nom l’indique, aux murs, plafonds et sols couverts de miroirs. Dans ces derniers, des lampes à LED se reflètent à l’infini. Ces petites lumières de teintes variées, se réverbérant dans l’installation, paraissent éblouissantes, renversantes et contribuent à « perdre » le visiteur dans une création où les notions d’espace sont floutées. La pièce qui ressemble à un voyage interstellaire dans notre jolie voie lactée se trouve actuellement au Broad Museum de Los Angeles et attire nombre de visiteurs. Pour une immersion optimale, l’institution ne permet qu’à un seul curieux (qui aura acheté un billet spécifique à cette installation) de pénétrer dans la pièce et d’y rester pendant 45 secondes.

adele

Adele dans l’oeuvre de Yayoi Kusama © DR

Et quand bien même Kusama est une créatrice réputée dans le milieu de l’art contemporain, la chanteuse mondialement célèbre Adele n’a découvert l’artiste japonaise que très récemment, via des images postées sur Instagram. Dans une vidéo postée par le musée de Los Angeles, elle explique avoir été : « soufflée par ces photos. Je n’avais aucune idée de ce que cela pouvait être ! »  Après quelques rapides recherches, elle découvre Kusama, son travail ainsi que les vastes champs de possibles offerts par l’installation lumineuse créée en 2013. Rapidement, elle voit une corrélation entre les miroirs de l’artiste japonaise et son dernier single When we were young, dans laquelle elle parle de son enfance et de son évolution jusqu’à l’âge adulte. Elle déclare au Broad Museum : « Vous y voyez différentes versions de vous-même depuis tous les angles possibles, or ma chanson When we were young  est d’une certaine façon fondée sur ma vie, de l’enfance à aujourd’hui ».

Adele parle de son expérience © The Broad Museum

Là où, nous l’avons vu, les visiteurs traditionnels ne peuvent demeurer que moins d’une minute dans la chambre aux merveilles de Yayoi Kusama, Adele s’est vue octroyé un temps bien plus long, puisqu’elle sollicita l’autorisation d’y tourner un clip où elle interpréterait son dernier titre. Une expérience qui la laisse encore bouleversée, comme elle l’explique au Broad Museum : « J’ai clairement eu l’impression de me tenir dans cette pièce pendant une heure. J’y ai vu des choses en moi-même et sur moi-même que je n’avais jamais remarqué jusqu’à présent ». On la croit sur parole, tant pénétrer dans Infinity Mirrored Room est une expérience unique. Le clip a ensuite été diffusé comme support visuel pour la performance réalisée par l’artiste lors de la cérémonie musicale des « Brit Awards » où la chanteuse britannique a raflé plusieurs récompenses.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE