Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Paris : chaque arrondissement aura sa propre fresque de street-art !

Agathe Lautréamont 10 février 2016

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

La décision date de 2014, mais elle voit seulement le jour cette année. À compter du 1er avril prochain, chaque arrondissement de Paris va se voir doté d’une fresque de street-art, à chaque fois réalisée par un graffeur différent.

Street Art in Paris

Rue Denoyez, Paris © Patrick Aventurier – Getty Images

Et c’est à l’artiste de rue Noe Two que revient l’honneur d’inaugurer le mouvement. La toute première fresque de l’opération sera donc signée de sa patte, et dévoilée dans le 1er arrondissement dans un peu plus de deux mois. Voilà qui est une manière originale de faire prendre des couleurs à la capitale française, qui va donc marcher dans les pas de villes comme New York, Mexico ou Valparaiso, toutes célèbres pour la grande place qu’elles accordent au graffiti.

Les artistes qui seront chargés de réaliser les fresques ont été choisis suite à un tirage au sort, qui s’est déroulé le 9 février dernier dans l’Hôtel de Ville de Paris. Cette vaste opération résulte en fait d’un projet qui fut voté par les parisiens il y a deux ans. Intitulé « Les œuvres d’art investissent la rue », il est financé par le budget participatif de 2014.

Graffiti OF Denoyez Street In The Belleville Quarter Of Paris

Belleville © Frederic Stevens – Getty Images

Si l’on en croit le communiqué officiel publié hier par la Mairie de Paris, l’idée « prévoit d’accueillir dans l’espace public des interventions artistiques au bénéfice de tous les Parisiens ». Une nouvelle manière pour la capitale d’affirmer son soutien à la création contemporaine et plus particulièrement à l’art de rue.

Un soutien cependant déjà instauré il y a quelques mois puisqu’en 2015, une œuvre pérenne a été installée dans le cadre de la Nuit Blanche 2015, tandis que l’artiste Philippe Baudelocque avait investi un grand mur vierge en lien avec l’ouverture de la médiathèque Françoise Sagan du Xe arrondissement, en mai dernier.

Serge Gainsbourg Street Art

Paris rive gauche © Michael Putland – Getty Images

C’est ainsi que les artistes Hopare, 2shy, Shaka, Marko93, Da Cruz, Psyckoze, Alex, Zenoy, Astro et Lazoo s’occuperont respectivement des fresques des 2e, 3e, 4e, 6e, 7e, 8e, 9e, 10e, 18e et 19e arrondissements. Et même traitement pour tout le monde, les autres arrondissements qui ne figurent pas encore dans la liste ci-dessus auront également droit à leurs peintures à la bombe.

Seulement, la Mairie n’a pas encore défini les espaces appelés à accueillir les œuvres pour ces derniers. En effet, certaines peintures ne seront pas apposées sur des murs municipaux, mais sur certaines parcelles privées nécessitant un accord de la copropriété.

'La Tour 13', A 'Street Art Building', Set Up For Demolition In 2014.

La Tour 13 © Frederic Stevens – Getty Images

D’autant que qui dit fresque, dit beaucoup de place, et certains arrondissements risquent probablement de rechigner à allouer autant d’espace à un art encore mal connu et qui souffre toujours d’une mauvaise image.

Si des espaces comme Belleville, la longue rue d’Aubervilliers ou le 13e arrondissement accueillent déjà de nombreuses créations contemporaines qui ajoutent un peu de couleur à la capitale, rien n’est gagné d’avance pour l’ensemble de la ville. Ainsi, on peut se demander par exemple, si des quartiers comme le 16e et le 8e ne vont pas mettre des bâtons dans les roues à ce projet…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE